Dragon Ball Universe

forum pour discuter librement de notre manga préféré, peut-etre decouvrerez-vous des choses que vous ne connaissiez pas....
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une petite fic sur bulma

Aller en bas 
AuteurMessage
Bulma18
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 32
Localisation : A Capsule Corp
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Une petite fic sur bulma   Dim 20 Mai - 21:04

L’histoire se situe à la fin du dernier épisode de dragon ball z à la fin du tournoi auquel a participé Sangoku et Oub.


Chapitre 1 : De retour du tournoi

Le tournoi venait juste de se terminer et bien que l’issue de celui-ci était prévisible nos amis étaient ravis des performances établies. Trunk avait remporté le tournoi et n’en était pas peu fier. Végéta quant à lui, après le départ de Sangoku continua quelques combats l’histoire de se dérouiller comme il disait puis après les demi finales reparti s’entraîner à Capsule Corp comme il l’avait dit à Sangoku. Pan était vice championne, elle avait battu Sangoten en demi-finale ce qui pour lui était un peu honteux de se faire battre par sa propre petite nièce mais il se fit tout de même une raison et ne fit pas trop la tête. Pour la finale Trunk y est allé doucement mais n’a pas laisser gagner Pan pour autant. Bien entendu il était hors de question pour lui de se faire sortir du terrain par une gamine de 4 ans.

Bulma : Je suis fier de toi mon chéri, ton père sera content aussi j’en suis sûre ! dit-elle en souriant.

Trunk : Merci maman, en tout cas j’espère mais ce n’est tout de même pas d’une grande gloire non plus de gagner la finale contre une petite fille ! J’aurais bien aimé la disputer contre Sangoku si il serait resté jusqu'à la fin du tournoi !

Bra : (qui était un peu jalouse de ne pas avoir pu participer au tournoi) Maman, je pourrais participer au prochain tournoi dans trois ans comme j’aurais 9 ans je serait assez grande tu ne crois pas en plus Trunk, lui avait 8 ans quand il y a participé !

Bulma la regarda avec un œil noir et lui dit d’un ton menaçant :

- Ah non sûrement pas ! Quand Trunk y avait participé c’était différent car à l’époque il y avait une section junior, il n’est pas question que tu te battes avec des adultes !
- Mais maman Pan avait le droit elle et elle est plus jeune que moi ! C’est pas juste pourquoi elle et pas moi ? dit-elle d’un ton conquérant.
- Je suis désolée mais ma décision est sans appel ! Et puis ce que Videl et Sangohan font avec leur fille c’est leur affaire en tout cas pour toi la réponse est non. De toute façon connaissant ton père il serait sûrement contre tu sais que pour lui les filles ne doivent pas se battre mais c’est le rôle des hommes. Répondit Bulma plus calmement.

(Pensée de Bulma : Bien que pour moi les femmes devrait savoir se battre aussi pour qu’on puisse se défendre au cas où ! Mais bon Végéta est comme ça et on ne pourra pas le changer !)

Arriver à Capsule Corp Bra monta dans sa chambre dans une colère noire et claqua la porte derrière elle. Bulma y resta assez indifférente et se dirigea vers la cuisine en compagnie de son fils. Mme Brief était en train de s’attifer aux fourneaux pour préparer le dîner de ce soir qui devait bien entendu être copieux pour permettre aux sayens de manger plus que de raison comme à leur habitude et par la même occasion en faire assez pour qu’il en reste pour les Biefs et Bulma.

Bulma : Maman, Trunk à gagner le tournoi c’est le nouveau champion, cette année ça na pas été Hercule car il s’est fait battre dès les quarts de finale par un inconnu plutôt musclé. Dit elle d’un air réjouis.

Mme Brief : Quelle merveilleuse nouvelle je vais sortir le champagne car ça se fête ! Je vais prévenir ton père. Dit elle ravie.
Je pensais cependant que boubou serais lui aussi un des favoris, t’était avec lui en final ? Demanda t elle à Trunk.

Trunk : Non, car quand boubou a vu que Hercule avait perdu, il ne voyait plus l’utilité de continuer. Pauvre Hercule je le plain quant même mais comme à son habitude il a su masquer sa défaite aux spectateurs en prétextant une douleur au ventre chronique ce que bien sûr les spectateurs ont cru ! Moi il me fait bien rire avec tous ses stratagèmes ! Dit il en riant.

Bulma qu’en même un peu rongée par le remord d’avoir mis en colère sa fille alla frapper à sa porte et l’entendit sangloter. Elle décida donc d’entrer et la consola en lui promettant que le lendemain elle l’emmènerait faire du shopping et qu’à cette occasion lui achèterait la nouvelle poupée à la mode ce qui remis la fillette en un éclair de très bonne humeur.

La soirée se termine dans la bonne humeur avec bien sûr comme thème principal des réjouissances la victoire de Trunk.


Voilà Keiran, j'espère que ça te fait plaisir Very Happy
La suite au prochain chapitre Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiran
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28
Localisation : Loire
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Dim 20 Mai - 21:27

Toutes les fics me font plaisir !

surtout quand c'est si bien ecrit Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonballuniverse.jeun.fr
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Lun 21 Mai - 1:29

C'est bizarre, la plupart des gens voient Bejita comme très macho, moi je ne le vois pas du tout comme ça... (Mais c'est peut-être dû à la différence entre manga vf1 et anime vf, puisque tu parles d'Hercule et non de Satan.)

Sinon, pour les dialogues, ce serait mieux de ne pas mettre sous forme de scénario. Ce serait mieux de mettre des choses comme: Bulma répondit alors : " Bla bla bla." ou "Patati patata" Se réjouit Trunks. Il n'est même pas nécessaire de toujours utiliser des verbes d'introduction au dialogue. Il suffit juste que les lecteurs comprennent qui parle, par exemple:
Bulma et Bra marchaient dans la rue. Quand tout à coup Bulma tourna la tête.
"Tiens, cet homme me dit quelque chose..."
"Maman! Qu'est-ce que tu fais? Tu viens?"

Là, sans même dire qui parle, on sait parfaitement que la première phrase est de Bulma et la deuxième de Bra.
Voilà, c'était un petit conseil de détail, mais c'est plus fluide d'écrire comme ça (à mon humble avis).

À part ça, rien à dire, c'est un bon début, bien écrit. J'attends la suite!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulma18
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 32
Localisation : A Capsule Corp
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Lun 21 Mai - 9:01

Merci beaucoup Keiran et San pour vos encouragements et conseils. En revanche, pour les conseils d'écriture des dialogues, comme j'ai déjà écris pas mal de chapitres j'avoue que j'ai un peu la flemme de les réécrire en "..." (Et oui je suis une grande faignante Laughing ). Mais je suivrais ce conseil pour les prochains que j'écrirais par la suite Smile


Chapitre 2 : La crainte de Bulma


Il commençait à se faire tard et tous décidèrent d’aller se coucher. Pendant que Végéta prenait sa douche, Bulma se tenait debout devant le miroir et se mit a repensé aux paroles de Sangoku lorsqu’elle et Végéta étaient venus le voir quand il s’entraînait « Tu fais plus vielle avec cette coiffure ! ».


(Pensée de Bulma : Et si Végéta était de son avis ? Et si il me trouvait moins attirante au fil des année, il est vrai qu’il vieillit plus lentement que moi et peut-être qu’un jour il ne voudrait plus de moi !)


A cette pensée elle s’essayait à de nouvelle coiffure pour paraître plus jeune et plaire à son prince. A cet instant Végéta entrait dans leur chambre et s’allongea. Il remarqua l’air soucieux de sa femme et lui demanda donc ce qu’il n’allait pas.


Bulma : (après une grande inspiration) Végéta, je peut te poser une question ?

Végéta : Oui, que ce passe t il ?

Bulma : Je me demandais si tu me trouvais toujours aussi belle après toutes ses années ?

Végéta : (étonné) Ben oui pourquoi ?

Bulma : Je me disais seulement que comme tu restes plus jeune plus longtemps, peut-être qu’un jour je te plairais plus du tout ! Dit elle d’un air abattu.

Végéta : N’importe quoi, quand t’auras fini de dire des idioties pareilles tu viendras te coucher !


(Pensée de Végéta : Mais pourquoi pense t elle ça ? Elle devrait savoir qu’elle me plait quelques soit son âge et que je l’aimerait toujours. Je sais que je ne suis pas doué pour ce qui est de montrer mes sentiments mais elle devrait l’avoir compris depuis le temps !)


Sur ces mots il se retourna et s’endormis aussitôt, son entraînement l’ayant exténué. Bulma se sentit seule avec ses pensées. Tout le monde dormait déjà profondément, et elle, ne parvenait pas à trouver le sommeil même si végéta lui avait assuré qu’elle lui plaisait toujours, elle ne pus s’empêcher de penser qu’il lui disait ça pour lui faire plaisir mais qu’en fait il pensait le contraire même si son habitude était de dire se qu’il pensait que ça plaise ou non. Puis deux heures plus tard, elle parvint enfin à trouver le sommeil.


Le lendemain matin, quand elle se réveilla, Végéta était déjà levé et avait sans doute commencé son entraînement avec son fils dans la salle d’entraînement. Elle se prépara vite fait et descendit à la cuisine pour prendre son petit déjeuner. Mme Brief était elle aussi dans la cuisine et faisait de même.


Mme Brief : Bonjour ma chérie, comment ça va ce matin ? dit elle de sa voix éternellement joyeuse.

Bulma : Ben écoute ça va pas trop mal à part que cette nuit j’ai pas très bien dormis mais sinon ça va. Je vais passer la journée à faire du shopping avec la petite donc on sera pas la à midi.

Mme Brief : Quel dommage en plus je voulais te faire ton plat préférer et bien tanpis !


Une fois avoir pris son petit déjeuner Bulma décida d’inviter Chichi à cette journée et donc lui téléphona celle-ci accepta l’invitation.


Vers le milieu de matinée elles décidèrent de prendre un café pendant que Bra était sur l’espace de jeu pour enfant.


Bulma : Dit Chichi, ça ne te fais pas peur vu qu’on vieillis plus vite que les sayens qu’un jour tu ne plaise plus à Sangoku ?

Chichi : Non, j’avoue que je me suis jamais posé la question mais c’est vrai que j’aimerai bien vieillir plus lentement aussi pour pouvoir rester le plus longtemps possible avec mon mari et mes enfants surtout avec mon mari car vu la fréquence à laquelle on se voit si je veux pouvoir en profiter j’ai tout intérêt à vivre longtemps. Mais ce que j’aimerai le plus ce serait d’avoir au moins un quart de son pouvoir ainsi je serai en mesure d’agir si ils courent un danger plutôt que de rester devant mon poste de TV à prier que rien ne leur arrive.

Bulma : c’est vrai que j’aurais aimer avoir certains pouvoir aussi mais si s’aurait été le cas je pense que Végéta ne se saurait pas mis avec moi. Tu le connais il est trop fier et si il apprenait que sa femme avait des pouvoirs ils se braquerait directement pensant que je chercherais à le dépasser pour l’humilié. Tu vois bien comment il est avec Sangoku alors imagine ce serait une femme, là je crois qu’il ferai une crise cardiaque. Il est vrai qu’il est un peu vieux jeu mais bon. Je l’aime comme il est.

La journée se termine avec de nombreux achats dont la poupée promise par Bulma à Bra. Après avoir déposé Chichi chez elle, Bulma revint à Capsule Corp accompagné de sa fille qui à peine arrivée, se dirigea aussitôt dans sa chambre pour jouer avec sa nouvelle acquisition.

Mme Brief : Alors ma chérie tu as trouver des choses intéressantes en ville ?

Bulma se laissa tomber sur le canapé près de sa mère.

Bulma : Oui, ça allait j’ai passé une bonne journée et la puce s’est bien défoulée elle s’est même trouvé un petit copain pour jouer avec elle à l’espace de jeu !


A ce moment là, Végéta venait de finir son entraînement et entra dans le salon avec une serviette autour du cou.

Végéta : Quoi, un petit copain ? Dit il d’un ton menaçant.

Bulma : Ah tu étais là mon chéris je ne t’avais pas entendu entrer ! Ne t’inquiète pas, c’était juste un compagnon de jeu, il avait le même age qu’elle tu n’a donc pas de crainte à avoir ! Pourquoi tu te met dans cet état là ? dit elle en riant.

Végéta : Je ne veux pas le savoir, même quand elle sera plus vieille il sera hors de question qu’elle est un petit copain maintenant et à l’avenir ! Aucun garçon ne sera assez bien pour elle ! Rétorqua-t-il d’un ton sec.


Puis il se dirigea directement dans la cuisine pour dévaliser le frigo des Brief comme à son habitude.

(Pensée de Bulma : Ah il me fait rire quand il joue les papa protecteur comme ça avec elle. Si il savait ce que Bra me racontait quand elle rentrait de l’école comme quoi elle avait au moins cinq amoureux comme elle dit. Je crois qu’il deviendrait fou !)

Puis elle repensa à la discussion qu’elle avait eue avec Chichi auparavant :


(Pensée de Bulma : Cette idée de pouvoir ne me déplait pas tant que ça, il faudrait que je trouve une solution pour peut-être en avoir quelques uns mais il ne faut surtout pas que j’en parle à Végéta sinon ça risque de le mettre dans une colère noire et le vexer. De plus, si j’arrive à trouver un moyen pour ça, il va falloir aussi que je trouve une façon de les dissimulés sinon Végéta le sentira !)

Quelle solution trouvera Bulma ? Vous le saurez dans le prochain chapitre! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Lun 21 Mai - 10:50

Oui, je comprends que si tu as déjà écrit plusieurs chapitres, t'aies la flemme de tout réécrire...

Hé ben! Bulma veut avoir des pouvoirs? Hé! Hé! Je me demande ce qu'elle va trouver. (Car je ne doute pas un instant qu'elle puisse y arriver, il n'y a rien que Bulma ne puisse faire quand elle le veut.) En tout cas, ça risque de devenir intéressant. (Tant pis pour Bejita! lol) Je me demande si Chichi va aussi en bénéficier... (En tout cas, je suis sûr que Goku en serait ravi.)

J'attends la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulma18
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 32
Localisation : A Capsule Corp
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Lun 21 Mai - 14:07

Chapitre 3 : Des recherches difficiles à dissimuler

Le lendemain, Bulma essaya tant bien que mal à résoudre le problème qu’elle s’était posée la veille. Elle y passa une bonne partie de la journée mais pour l’instant en tout cas cela ne donnait guère de résultats. Il était maintenant dans les environs de 20 heures et M. Brief décida d’aller voir ça fille pour voir ce qu’elle faisait.

M. Brief : Sur quoi travailles tu ? Tu n’es pas sortie du laboratoire de la journée !
Demanda-t-il inquièt


Bulma qui voulait garder le secret sur ses recherches trouva sur le moment une histoire à dormir debout selon laquelle elle voulait trouver le moyen d’améliorer la salle d’entraînement pour Végéta et Trunk.


M. Brief : C’est une très Bulma, je pense que Végéta sera content quand nous lui diront tout à l’heure.

Bulma : Ne lui en parle pas, s’il te plaît dès que j’aurais fini cela lui fera une surprise et il sera encore plus content !


Bulma ne voulait pas que Végéta entende parler de cette histoire car elle se doutait que celui-ci viendrait souvent au laboratoire pour suivre l’avancée des travaux. S’il se rendait à l’improviste et qu’il voyait les réelles recherches de sa femme… Il ne devait donc être au courant de cela sous aucun prétexte.


M. Brief : C’est toi qui voit, en attendant, le dîner est servit et ta mère nous attend !

Bulma : Très bien papa, j’arrive dans une minute !

M.Brief : D’accord ne tarde pas trop surtout tu connaît ta mère !

Puis il se dirigea vers la maison.

Pour éviter tous soupçon à l’avenir, Bulma prit la décision de travailler en parallèle sur l’amélioration qu’elle avait parlée à son père au cas ou il lui proposerait son aide.

Quand elle arriva dans la cuisine tout le monde avait déjà commencer à manger et comme de bien entendu plusieurs piles d’assiettes vides s’étendaient à côté de Végéta, de Trunk, mais aussi de Bra (elle aussi bien qu’étant demi sayenne son appétit était égal à celui de son père).

Mme Brief : Ma chérie ça ne va pas tu es assez pâle, tu veux que j’appelle le médecin ?
S’inquiéta –t-elle.

Végéta leva le nez de ses assiettes et la regarda avec ses spaghettis dans la bouche.

Bulma : Non ça va maman je t’assure, c’est juste que je ne suis pas sortie dehors de la journée. J’ai passé mon temps au laboratoire donc pas d’inquiétude !
Dit elle d’un ton rassurant.

Végéta : Travaille sur quoi ?

Bulma : Oh rien de bien passionnant une machine d’analyse est tombée en panne ce matin et j’ai passé la journée à essayer de la réparer. Le problème maintenant sera de la régler correctement ce qui risque de me prendre du temps.

M. Brief esquissa un léger sourire.

Le dîner se termina encore une fois par des ventres bien remplis et Bulma décida de monter se coucher aussitôt après avoir réussit à endormir Bra. Elle était fatiguée et ne tenait plus debout. Végéta la rejoignit, la pris dans ses bras et l’embrassa amoureusement sur le front alors qu’elle s’était endormie. Parfois il aimait la regarder dormir il la trouvait tellement belle. Pour lui-même si elle avait pris quelques rides, cela n’altérait en rien sa beauté mais bien sûr il ne lui a jamais dit ! Peu de temps après il finit par s’endormir.

Plusieurs jours passèrent et les recherches ne présentaient guère de bons résultats même si Bulma refusait de se décourager, elle devait bien admettre que faire en sorte que des humains aient les pouvoirs des sayens était plus facile à dire qu’à faire.

Une matinée, elle décida de rendre visite à Chichi et lui expliqua le but de ses recherches actuelles (elle le pouvait puisque Sangoten était parti pendant quelques jours chez son frère donc il ne restait plus que Chichi dans la maison) :

Chichi : Ce serait bien que tu y parvienne, j’ai confiance en toi, je suis sûre que t’y arrivera et ensuite, fini les inquiétudes, que ce soit de ne pas savoir ce qui ce passe ou bien de ne rien pouvoir faire !
Dit-elle joyeusement.

Bulma : Ne te réjouis pas trop vite Chichi, je t’ai déjà expliqué que pour l’instant je piétine sur le sujet même si je retourne le problème dans tous les sens !

Chichi : Ah, C’est sûre si on avait les boules de cristal le problème serait vite résolu !
Dit elle innocemment tout en resservant du café à Bulma.

Bulma : Mais pourquoi je n’y avait pas pensé plus tôt ! Tu as parfaitement raison Chichi !

L’intonation de la voix de Bulma était si élever qu’elle fit sursauter Chichi. Celle-ci la dévisagea du regard et pris la parole :

Chichi : Mais qu’est ce que tu raconte, je disais ça sans réfléchir on ne va tout de même pas réunir les boules de cristal pour ça quand même. Je disais juste ça comme ça, je ne pensais pas que tu prendrais tout au pied de la lettre. Les boules de cristal doivent servir uniquement pour ressusciter nos amis ou des choses importantes de ce genre et non pour un vœu pareil !
Bulma : Le fait d’être en mesure d’aider nos maris et nos enfants en cas de danger imminent n’est pas quelque chose d’important pour toi ? Il y a quelques secondes tu disais toi-même le contraire. Que je fasse la découverte ou bien que ce soit le fruit d’un vœu fait au dragon dans le but de protéger nos familles, le résultat est le même sauf qu’avec le dragon ce sera beaucoup plus rapide. En plus tu ne peux pas savoir à quel point c’est difficile de cacher à mon père le but de mes recherches, j’étais obligée de faire des recherches en parallèle sur la salle d’entraînement pour ne pas éveiller ses soupçons.

Chichi : Je suppose que tu dois avoir raison mais il reste un détail non négligeable et de taille !

Bulma : lequel ?

Chichi : Tu as oublié que quand Shenron apparaît le ciel s’obscurcit ? Comment veux tu que tout cela reste secret, tout le monde sera forcément au courant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulmavegeta
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 37
Localisation : dans les bras de vegeta
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Lun 21 Mai - 19:19

bon ben moi je vais encore me repeter , mais je l'adore ta fic , vivement la suite , j'ai hate de savoir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Lun 21 Mai - 20:30

Nyaaaah! Super! Je suis impatient de lire la suite!

[mode pinaillement/on]Shenron n'est pas sensé ne pas pouvoir faire de voeu dépassant la puissance des son créateur (Dendé en l'occurence)?[mode pinaillement/off] À moins que...


PS: Désolé, mais tu verras parfois, tout au long de mes posts sur ce forum, mes [mode pinaillement/on][mode pinaillement/off] Je suis un pinailleur invétéré qui va toujours dans les petits détails. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulma18
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 32
Localisation : A Capsule Corp
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Lun 21 Mai - 23:37

Au contraire j'ai bien les pinaillements Laughing C'est avec eux qu'on peut progresser Very Happy Merci de tes conseils San Smile Voila la suite:


Chapitre 4 : Un voyage mouvementé


Le problème que Chichi a soulevé provoqua un long silence. En effet, Bulma n’avait pas pensé à ce sérieux obstacle. Celle-ci baissa la tête et fit mine de réfléchir.

Chichi : Mais c’est pas grave, tu peux toujours continuer tes recherches !
Dit elle d’un ton qui se voulait rassurant.

Après une courte réflexion Bulma prit la parole :

Bulma : Je pense avoir trouvé une solution !

Chichi : A quoi tu pense ?

Bulma : Si on formulait notre vœu sur une autre planète, personne ne le saurait et le problème serait réglé !

Chichi : Mais quelle excuse vas-tu trouver pour justifier la prise de la navette pour le voyage, on ne peut pas dire que c’est une pratique que tu effectues souvent !

Bulma : On aura qu’à dire qu’on sera partie rendre visite aux namecs ! Ils me croiront puisque ils savent que je m’entendais bien avec eux, je les avais même invité chez moi quand leur planète avait explosé et qui fallait qu’ils attendent l’équivalent pour eux d’une année pour eux pour pouvoir faire le vœu de retrouver une planète !

Chichi : Tu as raison mais moi je ne les connais pas ! Ils ne vont pas trouver un peu ça bizarre que je vienne avec toi ?

Bulma : T’inquiète pas Chichi on aura qu’a dire que je t’emmène avec moi pour te changer les idées par ce que tu es déprimée depuis le départ de Sangoku et le tour est joué !

Chichi :Si tu le dis ! Si ça peu t’aider je prendrais un air déprimé quoi que maintenant j’aie l’habitude de ne pas voir mon mari pendant de longues périodes !

Bulma : Très bien alors on partira dès que j’aurais retrouvé les Boules de Cristales ! Il faut donc que je ne tarde pas trop à partir si je veux mettre peu de temps à les retrouver et par la même occasion préparer notre départ !


Sur ces mots elle repartit chez elle et prit son détecteur. Quelques jours plu tard, elles les avaient toutes et mis au courant toute la famille pour son départ le lendemain pour la planète des Namecs. Ceux-ci furent plutôt étonnés de la décision de ce départ pris sur un coup de tête mais ils connaissaient très bien Bulma et le fait d’être tout à fait imprévisible.

Le lendemain, Chichi arriva de bonne heure et pris quelques provisions qui sentaient tellement bon que Végéta regrettait que Bulma est refusée qu’il vienne avec elles sous prétexte d’une sortie entre filles.

Bulma fut la première à entrer dans la navette après avoir bien sûr embrassé son prince et le reste de la petite famille. Puis elle s’installa aux commandes faisant signe à Chichi de la suivre par la fenêtre de la navette, mais cette dernière avait du mal à partir et continuait à serrer très fort dans ses bras ses deux fils venu pour l’occasion. Quelques minutes plus tard, après de maintes et maintes recommandations elle finit par entrer elle aussi dans la navette. Une fois que Chichi fut installée, le décollage eu lieu.


Quelque temps après le décollage Chichi trouvait déjà le temps long et pour se distraire parti se dégourdir un peu les jambes dans la navette. Elle explora les nombreux petits voyants de toutes les couleurs qui clignotaient à tue tête.

Chichi : Je ne comprends pas comment tu fais pour t’y retrouver dans tous ces boutons. Moi en tout cas je n’y comprends rien.
Dit elle en appuyant légèrement sur les boutons qu’elle trouvait étrange.

Bulma : Ne touche surtout à rien tu pourrais déclencher des choses qu’il ne vaudrait mieux pas comme par exemple la remise en apesanteur ! Ca ne nous avancera pas !
Dit elle d’un ton en voyant Chichi approcher ses doigts du bouton fatidique.


Soudain, la navette subit des turbulences à cause poussières d’étoiles qui errait dans la voie lactée. Elles étaient tellement violentes qu’elles fit perdre l’équilibre à Chichi et se qui devait arriver arriva : Chichi posa sa main sur les nombreux boutons et comme l’avait prévu Bulma le bouton se la remise en apesanteur se déclencha. Tout d’un coup, Bulma et Chichi s’élevait dans les airs ce qui provoqua des cris strident émit par Chichi qui se débattait comme elle pouvait pour regagner le sol.

Bulma :Qu’est ce que je te disais, je t’avais bien dit de faire attention et maintenant tu as vu ce qui est arrivé !
Dit elle dans un élan de colère.

Chichi : Ben c’est pas de ma faute si ta stupide navette était restée stable tout ça ne serait jamais arrivé. Mais qu’est ce qui m’a pris de te suivre dans cette aventure, à l’heure qu’il est je serais sûrement dans ma cuisine à préparer de bons petits plats ! Mais qu’est ce qui m’a pris de t’écouter !
Dit elle sur un ton pas très assurer en essayant de s’agripper tant bien que mal à une des barres qui surplombait l’ordinateur de bord.

Bulma : Mais fais attention tu vas encore appuyer encore sur un bouton qui va encore aggraver le problème actuel !

Bulma quant à elle essayer de se déplacer (en pratiquant une sorte de nage pas très esthétique) se dirigeant vers une porte hermétique.

Bulma : Je dois attendre la pièce d’à côté pour trouver des bottes spéciales qui garde les pieds au sol même sous l’apesanteur.

Chichi : Mais pourquoi tu ne l’a pas dit plutôt on ne serait pas là maintenant si on les avait aux pieds actuellement !
Dit elle toujours agrippée à sa barre comme un singe à une branche.

Bulma : Je suis désolée mais je pensais qu’on n’en aurait pas eu besoin ! Je ne pouvais pas prévoir que tu appuierais sur ce bouton !

Chichi : Je t’ai déjà dit que ce n’était pas ma faute !
Dit elle en criant.

A ce moment là l’écran du communicateur s’alluma. C’était M. Brief qui voulait s’assurer que tout ce passait bien mais bien sûr eu une drôle de surprise quand il vit Chichi qui faisait le cochon pendu et Bulma qui exerçait des mouvement déments pour de déplacer dans les airs :

M. Brief : (ne pouvant se retenir de rire devant la situation) Vous pensez remporter le record du monde de mouvement complètement loufoque ?

Bulma : (d’un ton soulagé) Ah c’est toi papa, non je te rassure tout de suite ce n’est pas le cas, c’est juste que le bouton de l’apesanteur à été activé pas ! (En regardant Chichi d’un air moqueur) N’est ce pas Chichi !

Chichi : (avec une petite goutte sur le front) Oui bon ben je suis désolé je ferait plus attention la prochaine fois !

Bulma : Papa tu peux remettre la gravité s’il te plait ?

M. Brief : (Toujours en train de rire) Oui bien sûr !

Dès que la gravité fut remise Bulma s’écrasa au sol. Elle regarda autour d’elle mais ne vit pas Chichi.

- Au secours, au secours, je ne peux pas descendre, j’ai le vertige !!!!!

Bulma leva les yeux et vit Chichi accrochée à sa barre plus que jamais avec de grosses gouttes de sueurs dégoulinant sur son visage.

Bulma : (avec un petit rire) Mais pourquoi tu ne t’es pas décroché quand la gravité est revenue ?

Chichi : Ce n’est vraiment pas le moment de te moquer de moi, aide moi à descendre plutôt !!!!!(Dit elle en hurlant de terreur mélanger à de la colère du fait que Bulma et M. Brief se moquait d’elle).

Bulma : Bon très bien !

Elle monta sur un siège de la navette et l’aida à descendre.

M. Brief : Vous êtes sûres de vouloir aller jusqu'à la planète des Nameck, parce que si ça commence déjà comme ça je me demande ce qui va se passer par la suite !

Bulma : Oui oui, nous en sommes sûre ça devrait aller maintenant ! Enfin si Chichi tien sa promesse !

A ces paroles, Chichi regarda Bulma d’un œil gêné.

M. Brief : C’est comme vous voulez !

Puis mit fin à la conversation.

(Pensée de M. Brief : Avec ces deux là, le voyage ne risque pas d’être triste)

Puis il vaqua à ses occupations.

J'espère qu'il vous a plu moi je me suis éclaté en l'écrivant Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Mar 22 Mai - 0:12

Oui! Il m'a bien plu! Je me suis bien marré! C'est assez amusant de les voir dans cette situation, ce genre de choses n'arrive qu'à Goku, Gohan ou Krilin d'habitude. D'ailleurs Chichi m'a fait pensé à Goku dans certains passages et Bulma à Krilin. Very Happy

C'est agréable de découvrir une Chichi un peu différente de celle qu'on a l'habitude de voir: philosophe et résolue devant la bougeotte de son mari, aventurière, un peu plus calme et posée. Le tout en restant Chichi.

Mais voici mes [pinaillements/on]Comment Bulma sait où se trouve la Nouvelle Namek? Les seules personnes qui y sont allées ont utilisé la téléportation. Et comment vont-elles faire pour récupérer les dragonballs, une fois le voeu réalisé? Les dragonballs s'éparpillent après un voeu et deviennent de simples pierres indétectables par le radar, pendant un an. (Mais j'aurais peut-être la réponse à cette question au chapitre où elles invoqueront Shenron...)[pinaillements/off]

Sinon, une petite remarque, il t'arrive d'oublier ou d'inverser des mots dans une phrase, ce ne sont que des fautes de frappe et c'est généralement compréhensible, mais je tenais à te le signaler.

Voilà, j'attends la suite! flower (Oui, je sais... Mais j'avais envie d'utiliser ce smiley au moins une fois...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulma18
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 32
Localisation : A Capsule Corp
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Mer 23 Mai - 22:24

Et voila la suite j'espère qu'elle vous plaira tout autant Smile


Chapitre 5 : Les vœux


Bulma : Maintenant que tout est rentré dans l’ordre, il nous faut maintenant trouver une planète de préférence non habité dont l’air est respirable.


Elle pianota sur l’ordinateur de bord pendant quelques minutes :


Bulma : Ca y est, je pense avoir trouvé la planète idéale, elle s’appelle Hintera.


L’ordinateur afficha un hologramme de la planète en question.


Chichi : elle est loin d’ici ?

Bulma : non ça peut aller, elle se trouve dans une galaxie près de la notre nous y seront très rapidement.


Deux heures plu tard la navette fit son atterrissage. Ce fut une très jolie planète, mais différente de la Terre en tout point. Tout d’abord le ciel était de couleur vert et la végétation peu abondante. Quelques plantes subsistaient tout de même malgré la chaleur qui y régnait. Celles-ci avaient une forme gélatineuse qui ressemblait à des algues marines. L’escalier de la navette descendit et Bulma et Chichi firent leur apparition.


Chichi : Quelle chaleur je crois que j’aurais du mal à mis habituer ! dit elle en essuyant son front.

Bulma : Hintera ne se trouve pas très loin du soleil de cette galaxie ce qui explique la chaleur suffocante. Mais ne t’inquiète pas nous ne resteront pas ici très longtemps en plus le temps passe plus vite sur cette planète d'après mes informations c'est dû as un champs magnétique très puissant!

Elles s’installèrent à quelques mètres de la navette et réunirent les boules de cristal. Puis Bulma de mit face à elles et invoqua le dragon. Celui-ci apparu dans un nuage de fumée.

Shenron : vous avez le droit à trois souhaits, je les exhausserais. Quel est votre premier vœu ?

Bulma prit un instant de réflexion, puis une profonde inspiration.

Bulma : Notre premier souhait est d’acquérir un pouvoir similaire à celui des sayens y compris le ralentissement du vieillissement de nos cellules !


Les yeux de Shenron devinrent rouge et s’illuminèrent. Bulma et Chichi ressentirent une chaleur très agréable leur parcourir le corps. Soudain, Elles se mirent à voler à quelques centimètres au dessus du sol et une lueur dorée vint les recouvrir. Quelques secondes plu tard, celles ci revinrent se poser au sol.


Bulma : Quelle sensation étrange, quand je ressens toute cette force en moi, ça me fait presque peur !


Chichi, quant à elle, regardait ses mains avec insistance. Elle n’en revenait toujours pas. Le rêve qu’elle entretenait secrètement depuis des années allait pouvoir enfin se réaliser. Maintenant elle serait enfin en mesure de pouvoir participer à l’action des combats et tout faire pour préserver sa famille. Les mots ne purent sortir de sa bouche tellement elle était heureuse.


Shenron : Votre premier vœu est exhaussé ! (Dit il d’un ton abrupt) quel sera votre deuxième vœu ?


Après avoir repris ses esprits, Bulma prit la parole :


Bulma : Notre deuxième vœu est que nos nouveaux pouvoirs deviennent imperceptibles par les autres personnes !


Le dragon s’exécuta aussitôt.


Cette fois ci, elles ne ressentirent pas de nouvelles sensations mais cela n’avait aucune espèce d’importance. Leur secret serait gardé, ce qui leur permettrait d’agir avec discrétion le moment venu.
Shenron : Quel est votre troisième vœu ? Réfléchissez bien, ceci est le dernier qui vous est accordé !

Chichi : Que va ton lui demander ? D’un air incertain.

Bulma :Et bien, s’il pouvait nous rajeunir de quelques années, nous seront plus à même de nous battre ; et en plus c’est un de mes souhaits les plus cher, je pourrait enfin rendre à mon mari la femme qu’il mérite !


Chichi : Je suis bien d’accord, moi aussi ça me ferait plaisir de retrouver mes jeunes années mais on ne peut pas dire que se soit très raisonnable ! En plus tout le monde le verra et se poseront de nombreuses questions à notre sujet ! Je ne tiens tout de même pas à paraître plus jeune que mon fils Sangohan !


Shenron : J’attends toujours votre troisième vœu !

Bulma : (à Chichi) Tu as sûrement raison ! dit elle d’un air résigné.

Chichi : On a qu’à demander au dragon que l’on puisse retrouver notre agilité d’autrefois ! Cela ferai un bon compromis tu ne crois pas ?

Bulma : C’est une très bonne idée ! dit elle ravie.


Elle se tourna ensuite vers Shenron puis formula son troisième souhait qui fût aussitôt réalisé par celui-ci. Bulma et Chichi étaient très contente. Finit les dos bloqués en cas de mouvements trop important comme cela était déjà arrivé à Chichi pendant qu’elle dansait lors d’un barbecue donné par Bulma. Celles-ci s’exerçaient à certains mouvements qui y à peine quelques minutes étaient une chose impossible à envisager.


Shenron : Vos trois vœux ont été exhaussés, je repars et disperse les boules de cristal !


Puis ces mots il disparus en dispatchant les boules de cristal aux quatre coins de la planète.
Bulma prit son détecteur et s’élança à la recherche leur recherche en compagnie de Chichi. Cette recherche ne fut pas trop longue car Hintera était d’une taille beaucoup plus moindre que celle de la terre. Une fois les avoir toutes réunies, Bulma et Chichi repartirent en direction de la Terre.


Bulma : Maintenant que nous avons nos pouvoirs il va falloir qu’on apprenne à s’en servir et ce ne sera pas une mince à faire.

Chichi : Le tout à présent sera de trouver un endroit à l’abris des regards pour s’entraîner et surtout la première des choses apprendre à voler ce qui risque d’être difficile. Pour ma part je ne sais pas comment il faut s’y prendre !

Bulma : Nous règleront tout ça dès notre retour sur Terre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Jeu 24 Mai - 0:25

J'ai hâte de les voir à l'action! Very Happy

[pinaillement/on]Je t'ai déjà parlé des différents problèmes avec Shenron, je ne t'embêterais donc pas avec ça. Et puis, c'est ta fic, tu apportes les adaptations qui te plaisent. Wink [pinaillement/off]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandeTrunks
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 25
Localisation : avec Trunks a Capsule Corp!!!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Sam 26 Mai - 22:22

génial comme toujours Bulma18 la suite vite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers79-des-sayens.azurforum.com
Bulma18
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 32
Localisation : A Capsule Corp
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Dim 27 Mai - 14:03

Et voici le chapitre que vous attendez tous Laughing j'espère qu'il vous plaiera autant que les précédents: Very Happy


Chapitre 6 : Tentatives de conservation du secret


Contrairement à l’aller, le retour se fit sans encombres. Lorsque la navette atterrit, toute la famille de Bulma était présente sauf Végéta qui, comme à son habitude, était en train de s’entraîner dans le but ultime de dépasser Sangoku. Quand les deux femmes firent leur apparition tout le monde se précipita à leur rencontre.

Mme Brief : Alors ma chérie, comment s’est passé ton voyage avec les Namecks? Dit elle en s’impatientant.

Les évènements passés étaient tellement remplis en émotions et en changements radicaux que Bulma avait complètement oublié son mensonge à propos de la planète des Namecks et de ce fait ne pouvait que répondre :

Bulma : Eh bien, heu … ça s’est très bien passé ! Dit elle sur un ton incertain.

Mais Chichi intervint à son secours :

Chichi : Oh, c’était un voyage qu’on ne sera pas prête d’oublier (dit elle avec précipitation). Tout d’abord, la planète était très belle et les Namecks étaient plutôt ravi de notre visite. Ce sont des gens tout à fait sympathiques …


Puis elle se mit à improviser de nombreux événements vécu avec eux durant leur visite pendant à peu près une heure. Bulma quant à elle, soulagée que Chichi l’aie sortie de ce mauvais pas repris confiance en elle et ajouta quelques précisions au récit de Chichi. Tout le monde écoutait avec attention. Quand tout à coup, Végéta fit son entrée. Il revenait juste de son entraînement et avait quant à lui un air beaucoup moins ravis que les autres :

Végéta : Et bien, je vois que tu t’es bien amusé sans moi ! Dit il d’un ton sarcastique.

Bulma : (pris au dépourvu) Mais non … voyons, et puis de toute manière on y est resté que très peu de temps.

Végéta : Mouai, ce que je trouve tout de même bizarre c’est que vous n’êtes partie qu’une journée je crois. Et malgré la distance entre la planète des Namecks et la Terre vous avez eu le temps de faire tout ça ? Tu ne trouve pas ça tout de même étrange ? dit il d’un air soupçonneux.

Bulma : Eh ben … heu oui mais je reconnais qu’on à peut être un peu exagéré dans notre récit. En plus, tout ce qu’on a fait, je sais que ça a pu paraître long mais en fait cela s’est fait plus rapidement que l’on pourrait le penser ! dit elle d’un ton aussi assuré qu’elle pouvait le donner tout du moins.

Végéta : (pas très convaincu) Si tu le dit !

Puis il partit direction la cuisine des Briefs. La journée de termina par un petit barbecue où tous nos amis étaient conviés.

Le soir arrivé, quand Bulma et Végéta se retrouvèrent seuls dans leur chambre. Végéta se mit à regarder sa femme avec insistance. Bulma sentit alors son cœur battre à tout rompre. Puis elle pris son courage à deux mains et pris la parole :

Bulma : Quelque chose ne va pas mon chérie ? dit elle l’air de rien.

Végéta : Je ne sais pas j’ai l’impression que quelque chose a changé chez toi mais je ne saurais pas dire quoi !

Bulma : Tu te fais des idées mon amour, c’est sans doute du au fait que suis partie seule avec Chichi et tu as du sûrement avoir peur qu’il nous arrive quelque chose voilà tout !

Végéta : Tu n’y es pas du tout ! (Dit il d’un ton abrupt) Je trouve cela seulement étrange que tu as décidé comme ça de rendre visite aux Namecks avec Chichi et surtout avoir insisté pour y aller seulement toutes les deux ! Qu’y avait il de si important sur la planète des Namecks pour ne pas me mettre dans la confidence !

Bulma : Et depuis quand remet tu en cause ce que je te raconte ! Tais je déjà menti ?

Végéta : (Piqué sur le vif) Oh et puis après tout tu fais bien ce que tu veux ! Dit il sur un ton sec.

En voyant Végéta si contrarié, Bulma se dirigea vers lui et l’embrassa tendrement pour le calmer.

Végéta : Mais je maintient tout de même qu’il y a quelque chose de changé chez toi !

Ainsi, pour l’empêcher de poser trop de questions. Bulma savait donc ce qu’il fallait faire pour changer les idées de son homme. Elle l’embrassa langoureusement puis le dirigea vers le lit en se déshabillant. Végéta se laissa faire bien entendu et ne pouvait résister…

Le lendemain, Bulma se leva tôt. Quant a Végéta, cela faisait au moins deux heures qu’il avait commencer son entraînement. Elle prit son petit déjeuner en vitesse puis alla aussitôt chez Chichi. Car même si Végéta était soupçonneux, elle ne pouvait néanmoins négliger l’apprentissage de la pratique de ses pouvoirs récemment acquis.

Bulma : Il va falloir être très discrète Chichi, beaucoup plus que prévu car Végéta se doute de quelque chose.

Chichi : En effet, je l’ai sentit dans sa façon de parler hier. Mais comment veux qu’on procède ?

Bulma : Je pense qu’on devrait s’entraîner dans le désert. Ainsi les conditions difficiles nous permettraient de nous aideraient à nous battre dans toutes les situations et cela ne ferait qu’accroître notre concentrations !

Chichi : Dans le désert, j’espère que tu n’es pas sérieuse ! Il n’est pas question que je me retrouve dans une chaleur comme celle d’Hintera, cette satanée planète. Je sais que c’était pour acquérir nos pouvoirs, et d’ailleurs c’est la seule raison pour laquelle je suis restée sans me plaindre. Mais qu’on apprennent à se servir de nos pouvoirs dans un désert, alors ça pas ques…

Elle se fit coupé la parole :

- la planète Hintera, vous avez de nouveaux pouvoirs ?

Soudain Chichi et Bulma se retournèrent et virent Sangohan, Videl, Pan et Sangoten qui venait de rentrer dans la pièce…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandeTrunks
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 25
Localisation : avec Trunks a Capsule Corp!!!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Dim 27 Mai - 14:36

génial le chapitre (je les déjà lu en fait sur SL Very Happy )
continu j'ai super envi de lire la suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers79-des-sayens.azurforum.com
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Dim 27 Mai - 22:59

Mais... Tu l'avais pas déjà publié? Je l'avais pas déjà commenté? Je ne lis pourtant ta fic qu'ici. scratch J'y pige que dalle... Question Aurais-je des hallucinations...? elephant Qui suis-je? D'où viens-je? Où vais-je? Dans quelle étagère? @.@

Bref! C'était très bien en tout cas! Very Happy Même si maintenant, je suis tout bouleversifié... @.@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulma18
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 32
Localisation : A Capsule Corp
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Dim 10 Juin - 0:50

Désolé pour le temps que j'ai mis à le poster ce nouveau chapitre c'est que ces derniers temps j'avais beaucoup de devoir mais me revoila et voila la suite de ma petite fic Wink


Chapitre 7 : A découvert !


Chichi en voyant ses enfants resta pétrifiée. Sangohan et les autres quant à eux n’en crurent pas leurs oreilles. Chichi et Bulma avaient des pouvoirs, mais comment cela était il possible ? Pour rattraper le coup, Bulma pris la parole :


Bulma : On vous a bien eu ! C’était une farce qu’on vous a préparée avec Chichi. Apparemment, ça à plutôt bien marché, vous y avez cru au-delà de nos espérances ! Dit elle avec des grosses gouttes de sueurs.

Chichi : Oui oui, c’était une blague ! Dit elle en riant pour cacher le fait qu’elle soit mal à l’aise.


Sangohan regardait les deux femmes fixement puis dit :


Sangohan : Je sais que vous mentez, votre attitude ne trompe pas. Elle est la même quand vous tentez de cacher quelque chose. Vous ne savez pas mentir, vous aurez beau nous raconter ce que vous voulez je sais que ce sera un mensonge. Pourtant, il y a tout de même quelque chose d’étrange, comment arrivez vous à cacher votre oras, j’ai beau me concentrer, j’avoue que je ne ressent rien ! Expliquez vous ! Dit il crédule.


Bulma et Chichi ne savaient que répondre, leur secret était à présent découvert. Elles se rendaient compte que si elles ne voulaient pas que cela s’ébruite d’avantage, elles étaient obligées de mettre les personnes présentes dans la confidence. Ce qui les enchantaient que très moyennement.


Bulma : Bon très bien vous avez gagné. Mais d’abord vous devez nous promettre que ce que je vais vous raconter restera entre nous, personne ne doit être au courant, me suis-je bien fait comprendre ? Dit elle avec un ton menaçant.

Sangohan : Oui oui, c’est promis ! Dit il presque effrayé par l’expression du visage de Bulma.


Après cette promesse, Bulma s’élança dans le récit des aventures qu’elle et Chichi avaient traversé précédemment ainsi que les raisons les ayants poussées dans le choix de l’obtention de pouvoirs. Tous l’écoutèrent sans l’interrompre avec des grands yeux écarquillés. A la fin de l’histoire, Chichi pris la parole :


Chichi : Cependant, même si nous sommes en possession de pouvoirs, nous ne savons pas comment nous en servir ! Mais à présent que vous savez tout, vous devez nous aidez à nous en servir !


Tout le monde se tourna vers Sangohan :


Sangohan : (pas très ravi du soudain intérêt porté à son égard) Qui moi ? Pourquoi me regardez vous comme ça ? Pourquoi pas Sangoten ? Il sait aussi bien que moi se servir de ses pouvoirs !

Bulma : Pour la simple et bonne raison que c’est toi qui dans cette pièce à le plus d’expérience au combat !

Sangoten : (vexé) Et moi alors ! Auriez vous oublié qu’avec Trunk on s’est on s’est battu contre Boubou et contre Ildegarde !

Videl : Je ne voudrais pas te faire de peine mais Sangohan aussi et en plus il a vaincu Cell !

Ben oui, c’est bien sûr, mais c’est pas du jeu, moi j’était pas encore néSangoten : à cette époque là alors c’est facile ! Dit il en bougonnant.


Puis il se résigna en voyant que ses paroles n’avaient aucun effet sur la décision prise précédemment. Sangohan, quant à lui n’eut d’autres choix que d’accepter la proposition qui lui a été faite.


Bulma : (ravie) Bon alors c’est réglé, je te remercie Sangohan pour ta coopération ! Le seul détail à présent est de trouver le lieu dans lequel on va s’entraîner ! Je crois que pour le désert la réponse est non ? Dit elle à l’adresse de Chichi.

Chichi : En effet, comme je l’ai déjà dit il est hors de question que je me retrouve dans une chaleur pareille ! Dit elle sur un ton déterminé.

Bulma : Alors où aller ? Dit elle d’un air désespéré.

Sangohan : Je pense avoir une idée, mais je ne sais pas si elle vous conviendra !


Tout le monde se tourna à nouveau vers lui.


Bulma : (en reprenant espoir) Dit toujours, toutes les idées sont ouvertes à discussion !

Sangohan : Eh bien, il y a l’endroit où Petit cœur m’avait emmené pour m’entraîner quand j’était petit, même si c’est entouré de déserts, cet endroit n’en est pas un et en plus c’est un lieu à l’abris des regards !


Les regards se dirigèrent alors vers Chichi attendant la réaction de celle-ci.


Chichi : Arrêter de me regarder comme ça, moi ça me va si la chaleur n’est pas trop insupportable !


- La chaleur de quoi ? Dit une voix familière d’un air intéressé.


Tous se retournèrent et virent que face à la porte, Végéta venait de faire son entrée. L’atmosphère était plus que tendue. Tous peinèrent à trouver une justification rationnelle à tout cela. Quand Chichi eut une idée :


Chichi : Tiens Végéta, je ne t’ai pas entendu entrer, la chaleur à laquelle on faisait allusion c’est celle d’un endroit qu’on essayait de trouver pour partir en vacance cet été avec toute la petite bande. Vaut mieux prévoir maintenant tu ne crois pas ? (Dit elle l’air de rien), Tu veux nous aider à trouver ?

Végéta : (Visiblement contrarié par la requête de Chichi) Je n’ai pas que ça à faire moi, moi je dois m’entraîner, d’ailleurs Sangohan tu devrais être alors actuel être en train de faire de même plutôt que parler chiffon avec toutes ces femelles ! Ce qui est arrivé avec Dablat aurait du te servir de leçon, mais à ce que je vois, non !


A ces paroles, Chichi, Videl ainsi que Bulma devinrent rouge écarlate et crièrent en cœur :


- Qui appelles tu femelles ?

Végéta : (devant tant d’agressivité préféra changer de sujet) Bon je suis pas là pour ça, Bulma, j’aurais besoin de toi pour la salle d’entraînement, ton père est occupé et j’ai besoin de quelqu’un pour réparer certains trucs que j’ai cassé en me battant !

Bulma : (ayant repris son calme) Bon très bien j’arrive dans peu de temps, part devant je te rattraperais !

Une fois que Végéta fut sortit de la maison, tous laissèrent échapper un grand soufflement de soulagement.


Bulma : Je dois y aller, donc nous commencerons demain. On se retrouve devant chez toi Chichi à 8 heures, ça vous convient à tous ?


Tous acquiescèrent, puis elle repartit chez elle. Le lendemain, tout le monde était à l’heure même Videl qui venait de déposer Pan chez Hercule. Sangohan prit sa mère et Videl Bulma et s’envolèrent à l’endroit convenu la veille. Quand tous le monde furent en place, Sangohan commença par essayer de leur apprendre à canaliser leur énergie comme il l’avait fait avec Videl il y a bien longtemps. Au début les deux femmes n’arrivaient pas à grand-chose mais plus les heures passaient et mieux elles s’en sortaient. Chichi fut la première à arriver à canaliser son énergie.


Sangohan : Mais c’est magnifique maman, tu apprends très vite !


Bulma prise par la jalousie vida son esprit à son tour et se mit à se concentrer, de plus en plus fort et parvint elle aussi à canaliser son énergie dans une petite boule.


Sangohan : C’est très bien Bulma, maintenant que vous savez canaliser votre énergie, je vais pouvoir être en mesure de vous apprendre à…


Il s’interrompit en voyant Chichi et Bulma faire une boule de plus en plus grande en fonction de la taille de la boule qu’avaient obtenue l’une et l’autre.


(Pensées de Sangohan : Je n’aurait jamais cru que ce qui les motiveraient le plus ce serait la compétition qu’elles se vouaient. On croirait voir mon père et Végéta, plus Végéta quand même car c’est plutôt lui qui à cette obsession là. En tout cas vu la taille de leur boule cela signifie sûrement qu’elles doivent avoir de grandes forces en elles. Quel dommage que je ne puisse pas ressentir leur puissance. Et en plus même si c’est la première fois qu’elle font ça, elle ne montrent aucun signe de fatigue quel qu’il soit. Au contraire, on dirait que plus leurs forces augmentent, plus elles se sentent en pleine forme, je me demande si elles parviendront à se transformer en super guerrières rapidement et si c’est le cas, ce que ça va donner. Seront-elles en meilleurs forme encore ou au contraire sera –t-il à ce moment là que leur fatigue de fera sentir ? En tout cas elles m’épatent !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Dim 10 Juin - 1:19

Oh! Lala! Il a intérêt à arrêter avec ses "femelles", le Bejita, s'il ne veut pas se faire incendier.

Hum... Hâte de voir la suite! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandeTrunks
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 25
Localisation : avec Trunks a Capsule Corp!!!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   Dim 10 Juin - 14:36

continu moi j'adore ta fic miss Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers79-des-sayens.azurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite fic sur bulma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite fic sur bulma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bulma
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» Petite grange au 1/18
» Housse anti-pluie pour ma petite caméra
» [Sand, George] La petite Fadette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Universe :: Espace culture :: Fan-fics-
Sauter vers: