Dragon Ball Universe

forum pour discuter librement de notre manga préféré, peut-etre decouvrerez-vous des choses que vous ne connaissiez pas....
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Ven 1 Juin - 22:42

Chapitre 13 :
Oosaru (Comment ça, vous savez pas ce que ça veut dire ?)


[Le combat entre ces deux australopithèques a été très violent (malheureusement pas assez pour qu’ils meurent étouffés par un lézard avalé de travers).]
GOKU : C’est quoi ostarlitèque ? Ça se mange ?
[Toi, la paramécie, hein ! Fiche-moi la paix !]
GOKU : Paraquoi ? J’ai pas compris, mais j’ai l’impression que c’était pas très gentil !
[Non, tu crois ? Bref ! L’imbécile heureux prend l’avantage sur le nain arrogant.]
VÉGÉTA : Il y a vraiment des baffes qui se perdent.
[Mais ce dernier a encore un dernier tour dans son sac.]

VÉGÉTA : Tu pensais m’avoir en supprimant la Lune ? Eh ben c’est raté !
GOKU : La Lune !? De quoi tu parles ?
VÉGÉTA : La Lune ! Tu sais le truc rond, lumineux et plein de tâches qu’on voit la nuit… Bref ! Tu veux que je te dise pourquoi nous pouvons nous transformer à la pleine lune… ?
GOKU : Hein ? ?
VÉGÉTA : La lumière de la lune est le reflet de celle du soleil, comme tout le monde le sait… Quand la lumière solaire se reflète sur la lune, elle produit l’onde bruts… L’onde bruts augmente de dix-sept millions de zénos à la pleine lune… Quand on la reçoit à cette puissance par les yeux, elle provoque une réaction dans la queue et la métamorphose commence… ! Il y a beaucoup de lunes dans l’univers, toutefois, quelle que soit leur taille, aucune ne fournit une onde de dix-sept millions de zénos à moins d’être pleine… Mais…
[Euh… Tu devrais arrêter là ton explication…]
VÉGÉTA : Ben, pourquoi ?
[En dehors du fait que tu dois sûrement ennuyer les lecteurs, regarde Goku… Il a l’air bizarre… On dirait qu’il a des sortes de convulsions…]
GOKU : Trop… Trop… de m… mots… Pas com… pas… comprendre… erreur système…
[Il semblerait qu’il fasse une crise d’épilepsie… Mais version bizarre…]
VÉGÉTA : Dis, il y a pas de la fumée qui sort de son corps…
[Après quelques minutes, Goku retrouva son état normal… Enfin… Si on peut appeler ça normal !]
VÉGÉTA : Bon, ça y est ? On peut reprendre ?
GOKU : Aaaaah !!! Nooon !!! Recommence pas avec tous ces mots compliqués !! Bouhouhou !
VÉGÉTA : Mais non ! Je veux dire le combat…
GOKU : Ah ! Ça ! Ok ! [grand sourire niais]
VÉGÉTA [pensant] : Mais qu’est ce que je suis venu foutre sur cette planète, moi ?
[Il finit par jeter une sorte de boule d’énergie dans le ciel, celle-ci explose.]
GOKU : Oh ! Quel joli feu d’artifice !
VÉGÉTA : C’est la réplique de Satan ça, et ça viendra beaucoup plus tard…
GOKU : Ah !
VÉGÉTA : Mais qu’il est con ! J’en reviens pas d’en arriver là à cause de lui…
[La transformation commence alors. Végéta devient un singe géant. Il faut bien avouer qu’il faut vraiment être lâche, minable, faible pathétique, peu scrupuleux et n’avoir aucune fierté pour employer une pareille méthode…]
VÉGÉTA : La ferme !!
[J’ai déjà dit qu’il vous faudra vous habituer à la vérité…]
VÉGÉTA : Grrr ! Passons ! Alors, Goku ! Cette fois c’est la fin !
GOKU : Un… singe géant… ! Un singe menstruel… ! [Euh… C’est monstrueux… Il a le Q.I. d’un petit pois ou quoi… ?] Ah ! J’ai compris, c’est toi qui as écrasé mon grand-père et détruit le stade du championnat ! Sale monstre !
VÉGÉTA : … Euh… J’étais pas sur Terre. Sois pas aussi con que dans la vf de l’anime…* Je sais que t’es pas bien brillant, mais faut pas pousser non plus…
GOKU : Ah ! Mais alors, c’est qui qui l’a fait ? Nappa ? Raditz ?
VÉGÉTA : … Je crois que je ferais mieux de t’euthanasier…
GOKU : Si tu crois m’impressionner avec ta technique au nom bizarre ! Moi aussi j’ai une super technique qui va te tuer… euh… mortellement ! La technique de la force universelle !
VÉGÉTA : Arrête avec ta vf, on a dit !!!
GOKU [prenant un air contrarié] : Oui, mais je me rappelle plus du nom, moi…
KAIO : C’est le Genkidama !!!
GOKU : Ah, merci ! Tu vas subir mon Gène Pyjama !
KAIO : Raaaaah ! J’abandonne…
[Bon, est-ce qu’on pourrait commencer le combat ? Parce que là, c’est une insulte aux petits pois…]
GOKU : La terre, la mer, tous les être vivants donnez-moi tous un peu d’énergie… ! S’il vous plaît ! [Il lève les bras au ciel. Et de l’énergie commence à influer.]
VÉGÉTA : … ‘Sprotch !’ [Il écrase Goku avec le pied droit.] … Il croyait quand même pas que j’allais rester là sans rien faire pendant qu’il réunissait son énergie…
[…]

[Goku s’est battu courageusement mais stupidement contre Végéta…]
GOKU : Hééé ! Z’aimerais bien ‘’y boire, ‘oi ! Comment z’aurais pu ‘ebigner qu’il allait a’aquer comme ça ?**
[Je ne sais pas… En ayant un cerveau par exemple… (Pratique ces astérisques, sans ça j’aurais pas compris ce qu’il disait.)]
GOKU : Espèce ‘e… ‘Sprotch’
VÉGÉTA : Tais-toi !
GOKU : Gaaaaa… ‘Scrrrtch !’
VÉGÉTA : J’ai dis : tais-toi !
[… Bref ! La Terre est mal partie ! À la prochaine, chers courageux (ou fous ?) lecteurs !]




*Il dit bien quelque chose comme ça dans la vf de l’anime.
** = Hééé ! J’aimerais bien t’y voir, toi ! Comment j’aurais pu deviner qu’il allait attaquer comme ça ?¨
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoveDeVégéta
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 26
Localisation : North of the France
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Ven 1 Juin - 23:36

San999 a écrit:
GOKU : Un… singe géant… ! Un singe menstruel… !

N'empêche dans ta fic, tu montres Goku comme un imbécile de première !
Mais c'est très marrant ! Surtout quand il ne comprend pas un mot ... Ou carément une phrase !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://love-de-vegeta.skyblog.com
miss972
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Sam 2 Juin - 4:57

Moi j'aime bien les ‘Sprotch’ et les ‘Scrrrtch !’ lorsque Végéta écrase Goku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandeTrunks
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 24
Localisation : avec Trunks a Capsule Corp!!!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Sam 2 Juin - 22:09

génial ce chapitre, comme les autres dayeur!!! Very Happy
Pauvre Sangoku il ne comprent vraiment rien de se qu'ont lui raconte il ne sais même pas se que s'est qu'un lune!!!! Razz Et Végéta qui éssaille de lui fair comprendre moi a sa place j'aurait abandonée tout de suite il a du courage notre Végéta!! Laughing

PS: Désoler pour les fautes je m'exprime tres mal!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers79-des-sayens.azurforum.com
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Sam 2 Juin - 22:31

LoveDeVégéta a écrit:
San999 a écrit:
GOKU : Un… singe géant… ! Un singe menstruel… !

N'empêche dans ta fic, tu montres Goku comme un imbécile de première !
Mais c'est très marrant ! Surtout quand il ne comprend pas un mot ... Ou carément une phrase !! Laughing
KAIO: Et encore! Si t'avais vu son niveau quand il est arrivé chez moi! On se demande comment il faisait pour interragir avec son environnement...

miss972 a écrit:
Moi j'aime bien les ‘Sprotch’ et les ‘Scrrrtch !’ lorsque Végéta écrase Goku
VEGETA : Pas autant que moi...
[Là, je dois dire que son air sadique me faire peur, même à moi! Je m'éloigne un peu...]

fandeTrunks a écrit:
génial ce chapitre, comme les autres dayeur!!! Very Happy
Pauvre Sangoku il ne comprent vraiment rien de se qu'ont lui raconte il ne sais même pas se que s'est qu'un lune!!!!
GOKU : Ah! Mais oui! Ça me revient! Le poisson lune... C'est très très bon, surtout grillé avec des haricots! Miam
TOUS [: Mais ta gueule!!]





Chapitre 14 :
Les nouveaux arrivants (Pour ce qu’ils apportent de toute façon…)


[L’ennemi, se sentant acculé par Goku, utilise une méthode de lâche et se transforme en singe géant pour vaincre son adversaire. Celui-ci, faute de cerveau, se fait littéralement écraser.]
VÉGÉTA : Lâche ?? Moi ?? Comment oses-tu insulter le prince de Saiyajins ?? Je voulais juste que ma grandeur physique soit à la hauteur de ma grandeur d’esprit !
[Ouais, c’est ça ! À d’autres !]
VÉGÉTA : Il est décidément très impertinent ce narrateur…
GOKU : Mais non, il est méchant.
VÉGÉTA : Mais ferme-là !
GOKU : Gaaah !
[Mais que va-t-il se passer ? Goku pourra-t-il se sortir de ce mauvais pas ?]
GOKU : On ne dit pas sortir « de ce mauvais pas », sinon ça fait comme si j’étais à l’intérieur. Il faut dire sortir « de sous ce mauvais pas ».
VÉGÉTA […] : …
[Écrase-le… !]
VÉGÉTA : Oui. ‘Scrrrtch !’
GOKU : Aaaah !!!

KRILIN : Bon, maintenant qu’on a bien bu et mangé, et qu’on s’est bien prélassé, on va voir si Goku en a fini avec l’ennemi. [À noter que Krilin porte une masse informe.]
YAJIROBE : Et de quelle masse informe tu parles ??
GOHAN [ignorant la masse autant que moi] : Certes.
YAJIROBE : C’est très bien, mais vous pouvez m’expliquer pourquoi vous m’avez forcé à venir !!!
GOHAN : Car si père n’a point achevé l’ennemi, vous pourriez fort bien nous être utile.
YAJIROBE : Et en quoi ? Je suis beaucoup plus faible que vous.
GOHAN : Certes. Cependant votre bedonnance pourrait servir à amortir nos éventuelles chutes et projections, à renvoyer les attaques de l’ennemi sur celui-ci, ou encore à nous…
YAJIROBE : Je t’en foutrais moi de la bedonnance !!! Mais qu’est-ce qui m’a pris d’entrer dans ce centre commercial, moi ? Si j’avais su que je les y trouverais…
[Mais qu’est ce que vous êtes allé foutre dans un centre commercial… ?]
KRILIN : Ben, je devais racheter une nouvelle PSP.
GOHAN : … Les lecteurs vont probablement finir par être las de cette plaisanterie…
KRILIN : Peut-être, mais au moins j’ai enfin atteint la classe max. avec Diao Chan, maintenant il faut que je chope son arme ultime.
GOHAN & YAJIROBE : …
GOHAN : Diantre ! Posez vos regards au loin ! Qu’est ce donc que cette gigantesque monstruosité ? Au devant de quel nouveau péril courons-nous encore ? Et l’avez-vous relevé ? Il fait clair comme en plein jour ! Pourtant si l’on tient compte de l’avancée de la Terre dans sa période sidérale par rapport à son dernier équinoxe, et que l’on combine cette donnée à son inclinaison équatoriale sur l’orbite et à sa période de rotation, le Soleil ne devrait plus pouvoir nous prodiguer son apaisante émission photonique. Hmm… Je suppose donc que cette étrange sphère non identifiée que l’on aperçoit dans les cieux est responsable de ce phénomène pour le moins inhabituel, elle émet très certainement suffisamment de photons pour empêcher le jour de sombrer. Bien entendu, il ne s’agit là que d’un raisonnement hypothético-déductif.
KRILIN & YAJIROBE : …
YAJIROBE : C’est vraiment le fils de Goku ?
KRILIN : Justement, lui-même se posait la question tout à l’heure. Mais il est bel et bien Saiyajin, alors à moins que Raditz, Nappa ou l’ennemi ne soit venu repérer le terrain il y a six ans… En tout cas, nous ferions bien d’atterrir discrètement avant de nous faire repérer bêtement.
VÉGÉTA : Pour ça, il aurait fallu ne pas arriver juste devant moi…
KRILIN, GOHAN & YAJIROBE : Oups !
GOKU : Pour une fois que c’est pas moi qui est l’air con…
VÉGÉTA : On se tait quand le prince de la toute-puissance parle ! « Scrrrttch ! »
GOKU : Gyyyyyaaaaaah !
GOHAN : Père a l’air d’atrocement souffrir… Peut-être devrions-nous lui porter secours…
KRILIN : Pff ! La flemme ! Et puis pourquoi on ferait ça ?
GOHAN : Et bien s’il trépasse, je suppose que le singe géant, qui est semble-t-il l’ennemi, s’en prendra malgré tout à nos augustes personnes, alors autant tenter une approche martiale tant qu’il est encore occupé à une autre affaire.
KRILIN : Hmm… Oui, je reconnais que ton raisonnement se tient !
GOHAN : Bien ! Il ne nous reste donc plus qu’à mettre sur pied une stratégie efficace qui nous permettra d’abattre l’ennemi.
KRILIN : Je sais !! Si on arrive à lui couper la queue, il redeviendra normal ! Vous, vous avancez devant lui et vous attirer son attention ! Moi, je la lui coupe par derrière avec un Kienzan !
GOHAN : … C’est fort ingénieux, cependant…
VÉGÉTA : J’ai tout entendu… Je rappelle que je suis à côté de vous…
GOHAN : Vous m’ôtez les mots de la bouche.
KRILIN : Euh…
VÉGÉTA, GOHAN & YAJIROBE [Non, pas Goku, car il a rien compris à ce qui vient de se dire.] : …
VÉGÉTA : Keuf ! De toute façon, ce n’est pas avec un plan aussi idiot que vous pourriez avoir un dieu du combat comme moi !
GOKU : Dites, vous pourriez arrêtez de faire comme si j’étais pas là, s’il vous plaît.
VÉGÉTA : Ta gueule, toi ! ‘Scrrtch !’
GOKU : Aaaarg !
KRILIN : Ma stratégie est tombée à l’eau… Que faisons-nous, maintenant ?
[Tous trois réfléchissent, pendant que l’ennemi continue de torturer Goku.]
VÉGÉTA : C’est plus drôle que de jouer avec une mouche.
YAJIROBE : Ça y est ! J’ai trouvé !
GOHAN : Communiquez-nous donc prestement votre idée, sire gros tas !
YAJIROBE : Ta gueule !!! Posez-moi d’abord à terre, vous verrez de vous-même.
[Krilin, le dépose donc à terre. Yajirobe se met alors en garde, la main sur son sabre. Les quatre autres combattants l’observent et attendent, tendus, de voir ce qu’il compte faire. Yajirobe se met alors à courir et se cache derrière un rocher, et dit en partant :]
YAJIROBE : Débrouillez-vous !
GOKU, GOHAN & KRILIN : Enflure !!!!!
[L’ennemi regarde alors silencieusement nos amis, et d’inexpressif son visage passe doucement à une expression sadique.]
VÉGÉTA : Nyeeh ! Hé ! Hé ! Hé !
GOKU, GOHAN & KRILIN : Gloups !
[Encore une fois, s’ensuit une scène très violente et inutile, je vais donc, cette fois-ci, vous passer une musique d’appel téléphonique mis en attente : ♪Tu du ♪♫dud du diduda. ♫Dododu♫ doudan ♪didi da dédé♪ dadaïsme♫ dodédi.♫ (Vous remarquerez au passage que c’est la même que la musique d’ascenseur, et pouvez ainsi constater l’incroyable paresse de l’auteur.) Nos amis sont donc étalés à terre.]
GOKU, GOHAN & KRILIN : Aaaaaaarg !
[Derrière un rocher, Yajirobe, caché, observe la scène.]
YAJIROBE : Ils ont l’air mal… Bah ! J’ai fait ce que j’ai pu !
INCONNU : Ne vous inquiétez pas ! Je vais redresser la situation !
YAJIROBE [se retournant brusquement] : Hein ?!

[Les protecteurs de la Terre (c’est pour dire à quel point on est dans la mouise) ont tous été vaincus. Mais un nouvel arrivant, qui semble être un allié, apparaît. Qui est-il ? Et surtout : sera-t-il utile ? Ou bien sera-t-il aussi impotent que les autres ? Mais peut-être n’est-il même pas un allié ? Ou si ça se trouve, il n’existe pas ? Vous saurez s’il pourra être d’une quelconque utilité contre l’ennemi…]
VÉGÉTA : Ça suffit de m’appeler l’ennemi !!! J’ai un nom !!!
[Bof ! Il est trop compliqué à retenir… Vous saurez donc tout au prochain épisode !]
VÉGÉTA : Je vais finir par le massacrer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandeTrunks
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 24
Localisation : avec Trunks a Capsule Corp!!!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Dim 3 Juin - 13:00

génial vivement la suite je me marre de trop elle est super cette fic!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers79-des-sayens.azurforum.com
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Dim 3 Juin - 20:28

Chapitre 15 :
Suspense (Désolé, mais je ne vous donnerais pas d’indices sur qui peut être l’inconnu dernier du chapitre.)


[Goku, Krilin et Gohan, étant tout aussi incapables les un que les autres, sont tour à tour mis au tapis par l’ennemi.]
VÉGÉTA : Oui, mais il n’y a aucune honte à ça. Après tout, je suis le prince des Saiyajins, l’élite de l’élite, je suis le plus fort de l’univers !
[Tu oublies un peu vite un certain F…. Enfin… Là n’est pas le propos. Un inconnu apparaît alors. Mais que vient-il faire ? Sera-t-il un allié ou un nouvel assaillant ?]

YAJIROBE : Mais qui es-tu ? Et que fais-tu là, toi ?
INCONNU : Je suis Naruto, le futur Hokage !
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
NARUTO : Hé ! Hé ! Je suis le…
YAJIROBE : C’est qui ces hystériques ?
NARUTO : C’est mon fan-club. Ils me suivent partout et m’adorent. Ils savent que je suis le meilleur. Je suis leur dieu en quelque sorte !
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
[L’auteur était sensé plus nous montrer le côté vaniteux de l’ennemi, pas ajouter un autre personnage vaniteux…]
NARUTO : Dîtes, vous tous, vous pourriez ne pas m’interrompre quand je cause s’il vous plaît ? Je disais que j’étais le personnage hors propos que ce doit d’avoir toute parodie digne de ce nom !
YAJIROBE : Ben, pour ça, d’après ce que Krilin et Gohan m’ont raconté, on a déjà une f… PAF ! Aïe ! Hein ?! Qu’est-ce que… ? Mais… Attendez, ce serait pas elle là-bas ? Qu’est-ce qu’elle fait là ?
NARUTO : Ben, je l’ai croisée en venant. Elle m’a dit qu’elle voulait retrouver des sales types qui lui ont donné un travail monstre. Regarde, ce sont leurs avis de recherches qu’elle a fait elle-même. Ça te dit quelque chose ? Il y a un « nain chauve », un « gamin tête d’ampoule », une « teigne hirsute » et un « débile léger avec les cheveux en pétards ». [Il sort les avis de recherches, très mal dessinés… ‘Paf !’ Euh… Quels chef-d’œuvre !]
YAJIROBE : … Euh… Non… Ça ne me dit rien… Quoiqu’il en soit, comme tu peux le voir, nous avons déjà notre personnage hors propos.
NARUTO : Oui, mais il fallait quelqu’un de beaucoup plus prestigieux et pas n’importe quel manant ! Après tout, je deviendrais Hokage !
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
NARUTO : Bwa ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! H… ‘Paf !’ ! Ben quoi ?? Je vous ai pas appelé f… ‘Paf !’ … Ok, désolé d’avoir blessé votre ego… Vous n’êtes pas une simple manante.
YAJIROBE [en aparté] : C’est quoi « Occa gai » ? Bah ! De toute façon je m’en fiche en fait…
NARUTO : Bien, je vais donc entrer en action !
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
[Il se dirige alors derrière l’ennemi et essaie de le provoquer en hurlant :]
NARUTO : Et toi, le… euh… macaque géant ! Je vais te défoncer ! Et… euh… te ratatiner !
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
[Mais qu’est-ce qu’ils ont ces hystériques ? Il est même pas foutu de sortir une provocation digne de ce nom, et ils sont aussi excités qu’une vierge avant sa nuit de noce… … Et en plus je crois que l’ennemi n’a même pas remarqué sa présence… Il continue de malmener les autres ahuris.]
VÉGÉTA : Ha ! Ha ! Ha ! Vous regrettez déjà de m’avoir provoqué, n’est-ce pas ? C’est bien fait pour vous ! Personne ne peut me vaincre, pas même Dieu !! Bwa ! Ha ! Ha ! Ha !
KRILIN : Oui, enfin… Il n’y a pas vraiment de quoi se vanter… Nous aussi, on est plus fort que Dieu…
VÉGÉTA : Ta gueule, petit impertinent ! ‘Sprotch !’
GOKU : Gyaaaaaaah ! Mais… Mais pourquoi moi ? J’ai rien dit !
VÉGÉTA : Je t’aime pas, c’est tout !
GOKU : Mais… Pourtant on avait bien sympathisé en venant ici.
VÉGÉTA [prenant un air plus calme] : Oui, mais là c’était différent, tu vois. C’était un échange personnel, qui était d’ailleurs très enrichissant. Mais là, c’est le boulot, c’est professionnel, après tout je suis un mercenaire interplanétaire. Je dois commettre des génocides, être cruel, sans pitié, torturer mes adversaires, montrer que je suis l’élite de l’élite, un dieu (maléfique bien entendu) vivant.
NARUTO : Hé ! Arrêtez de m’ignorer !
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
VÉGÉTA : C’est très dur comme métier, il faut de la majesté, de la prestance, une puissance au-dessus de la norme, une grande finesse d’esprit… Qualités que j’ai en grande quantité, mais il faut aussi beaucoup de discipline et de rigueur. Alors tu vois, dans cette situation je me dois de te détester au point de te torturer à mort sans raison. Tu comprends n’est-ce pas ? Après tout, nous sommes devenus très proches et les amis c’est fait pour être compréhensifs…
GOKU : Oui, tu as raison (même si j’ai pas tout compris). Je suis désolé de t’avoir fait cette remarque.
VÉGÉTA : Bien, je suis content que le malentendu ait été dissipé. Bon, reprenons. Tu vas crever petite crevette sous-développée !!!! ‘Sprotch !’
GOKU : Aaaaaaaaaah !
VÉGÉTA : Nyaaaaa ! Ha ! Ha ! Ha !
NARUTO : Mais ça suffit !! Regardez-moi !!
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
VÉGÉTA : Nyaaaaa ! Ha ! Ha ! Ha ! Je vais vous écrabouiller sous la splendeur de ma toute-puissance !
GOKU : Aaaaaaarh !! Mes bottes me font mal !
KRILIN : Kyaaaaah !!! Ma PSP !!!!
GOHAN : Mazette ! Je hurle de douleur !
NARUTO : Raaaah ! Tant pis pour toi !! Tu vas recevoir mon Rasengan de plein fouet !!
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
NARUTO : Vos gueules, vous !!! Vous me gavez !!!
NARUTOFANBOYZ : … Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
NARUTO : Raaaah !
GOKU : Raaaah ! Ma tête va éclater !
VÉGÉTA : Pour ce qui va en sortir de toute façon… Bon, continuons !
KRILIN : Aaaaaaah ! Mes cheveux !
GOHAN : Parbleu ! C’est une atteinte aux droits de l’homme !
[Le gamin aux cheveux jaunes se multiplie alors et prépare quelque chose entre ses quatre mains. Puis une boule bizarre y apparaît et il la lance sur l’ennemi tout en hurlant :]
NARUTO : Rasengan !
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
[L’ennemi reçoit l’étrange boule en plein dans la nuque, et se touchant la partie touchée se retourne en disant :]
VÉGÉTA : Tiens… Quelque chose me gratte.
[Mais en bougeant, il heurte Naruto qui se retrouve expulsé à quelques dizaines de mètres, arrêté par un rocher. Il tombe alors en sol et ne bouge plus.]
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo !

[Ainsi, le nouvel arrivant était en fait aussi nul et inutile que les autres combattants. En réalité, étonnamment, il l’est encore plus ! (Et oui, apparemment c’est possible !) Cela dit, ce chapitre en lui-même était déjà parfaitement inutile. Chers lecteurs, vous pouvez décidément vous dire que l’auteur se fout de votre gueule et qu’il est..]
SAN999 : Tu sais, si t’es pas content, je peux toujours engager un autre narrateur.
[… Ô Grand Maître tout puissant ! Vous, un tel génie, ici ? Que me vaut l’infini honneur…]
SAN999 : Laisse tomber ! Ça sonne faux ! Contente-toi de narrer.
[… Que va-t-il se passer à présent ? Les autres larves parviendront-ils à vaincre l’ennemi ? Et si en fait Naruto faisait seulement semblant d’avoir perdu contre l’ennemi ?]
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
[Et qu’est donc venu faire ici la péritechnicienne ? Apparemment elle veut se venger des quatre combattants, mais pourquoi ne passe-t-elle pas à l’action ? Que cache cette étrange inaction ? Vous saurez tout en lisant le prochain chapitre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Mar 5 Juin - 23:53

Tiens! je n'ai rien posté hier? Bon alors j'en posterais deux, aujourd'hui alors. ^^


Chapitre 16 :
Retour à la normale (Mais qu'est-ce qui m'a pris d'introduire ce système de titre avec parenthèse ? Je commence sérieusement à manquer d’inspiration…)


[Au dernier chapitre, plusieurs personnes ont ainsi débarqué, un certain Naruto…]
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
[Hhhh ! Voilà autre chose ! Ses fans aussi, comme vous pouvez le lire, sont arrivés, ceux-ci ne sont pas plus utiles que leur idole. La péritechnicienne a également fait sa réapparition, elle veut, semble-t-il, se venger des quatre combattants principaux, mais étrangement elle ne fait rien pour l'instant. À part ça, c'était un chapitre assez vide, et il n'y a pas grand chose à résumer. Donc regardons le nouveau chapitre et espérons qu'il sera plus riche en événements. (Il faudrait peut-être que je sois un peu moins sarcastique, moi, sinon je finirais vraiment par être viré un de ces jours…)]

NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
NARUTO : …
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
NARUTO : …
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Narutoooooo ! T’es le plus foooooort !
NARUTO : …
NARUTOFANBOYZ : Hiiiiiii ! Na…
[Ça suffit !!! Vous voyez bien qu'il est k.o. !!!]
NARUTOFANBOY A : Non, c'est pas possible, Naruto c'est le plus…
NARUTOFANBOYZ : …foooooort !
YAJIROBE [ : Vos gueules à la fin !!!]
YAJIROBE : Mais qu'est-ce qui a pris à l'auteur d'intégrer ces boulets à l'histoire… ?
[On ne critique pas l'Auteur ! L'Auteur est grand ! Ses desseins sont impénétrables. Nous, simples personnages de fiction, nous devons de nous soumettre à Ses décisions, même si nous ne les comprenons pas, car Sa volonté est bonne et Sa vision infinie. L'Auteur est plein de compassion. Qui sommes-nous pour juger de Ses…]
YAJIROBE : C'est bon tu peux arrêter ton cinéma, l'auteur n'est plus devant son écran, il est parti manger une papaye.
[Ah ! Ouf ! Ça commençait à m'écorcher la langue…]
YAJIROBE : Dis, regarde, qu'est-ce qu'ils font… ?
[Hmm… Quoi ? De qui tu parles ?]
YAJIROBE: Faudrait voir à suivre un peu, t'es le narrateur quand même ! Je parle de ces hystériques qui sont venu avec le gamin blond.
[Ah ! Euh… Voyons voir… Ben, apparemment ils examinent le corps du gamin de tout à l'heure…]
NARUTOFANBOY B : Ben pourquoi il se lève pas ?
NARUTOFANBOY C : Je sais pas, il a l'air de dormir.
NARUTOFANBOY D : Vous croyez qu'il est mort ?
NARUTOFANBOY E : Mais non il est trop fort pour ça !
NARUTOFANBOY F : Ben il s'est quand même fait battre par le gros singe très facilement.
NARUTOFANBOY G : Et si c'était une stratégie ?
NARUTOFANBOY H : Ben, il a vraiment l'air k.o….
NARUTOFANBOYZ : Noooon ! Ça… Ça veut dire… Narutoooooo est pas foooooort !
[Dure réalité…]
NARUTOFANBOY I : Mais… Mais alors qu'est qu'on fait ?
NARUTOFANBOY (A+B) 2=A2+2AB+B2 : Il faut qu'on trouve une nouvelle idole. Quelqu'un qui soit vraiment trop foooooort et trop coooooooooool.
NARUTOFANBOY J : Mais qui ?
NARUTOFANBOY K : Le gros singe ? Il est fort, lui…
YAJIROBE : Ça va pas non ?!? C'est l'ennemi !!!
NARUTOFANBOY L : Et alors ? Nous, ce qu'on veut c'est qu'il soit…
NARUTOFANBOYZ : …le plus foooooort !
NARUTOFANBOY M : On va lui demander ?
NARUTOFANBOYZ : Ouaaaaiiis ! Allons-y !!
[Ils y vont vraiment, ces cons…]
NARUTOFANBOYZ : Dites monsieur…
YAJIROBE : Laissez tomber !!!
[Dit-il en leur lançant le sabre dessus, pour les stopper. … Mais ces derniers esquivent en se cachant derrière un gros rocher et la queue de l'ennemi est malencontreusement coupée pendant que celui-ci joue aux osselets avec Goku, Gohan et Krilin..]
VÉGÉTA : Qu… Qu'est-ce qui se passe… Qui m'a coupé la queue ?!
YAJIROBE : Oups !
[Il se cache vite derrière la colline, pendant que l'ennemi reprend sa taille normale.]
VÉGÉTA : N… Non… Je suis le dieu des guerriers ! Comment quelqu'un a-t-il pu m'avoir ?! Moi ?!?!?
KRILIN : Enfin, sa queue est coupée ! Ça se finit en queue de poisson pour lui !
UNANIME […] : …
KRILIN : Oh ! Ça va ! Si je ne peux plus faire de mauvais jeu de mot maintenant ! Et je vous signale que j'aurais pu faire pire !
VÉGÉTA : Quoiqu'il en soit, je vais vous montrer ce qu'il en coûte de s'en prendre au grand Végéta !
[Pendant ce temps derrière un rocher.]
NARUTOFANBOY N : Regardez ! Le singe géant est devenu tout petit !
NARUTOFANBOY O : C'est à cause du gros de tout à l'heure !
NARUTOFANBOY P : Nous qui croyions qu'il nous visait !
NARUTOFANBOY Q : En fait non, c'était cette queue qu'il visait !
NARUTOFANBOYZ : Trop foooooort ! C'est décidé, ce sera lui notre nouvelle idole !
[Quoi ?!?!? … Là, ils prennent le sabre derrière l'ennemi, qui ne remarque rien, trop occupé qu'il est à broyer les restes de la PSP de Krilin, qui sanglote devant cet affreux spectacle. Ils courent tous vers Yajirobe.]
NARUTOFANBOYZ : Monsieur ! Monsieur ! Voici votre sabre !
YAJIROBE : Ah ! Merci !
NARUTOFANBOYZ : Dites, c'est quoi votre nom ?
YAJIROBE : Euh… Yajirobe.
YAJIROBEFANBOY R : Aller : à la une, à la deux, à la trois…
YAJIROBEFANBOYZ : Hiiiiiii ! Yajirobeeee ! T’es le plus foooooort !
YAJIROBE : Hein ? Quoi ? Ne me dites pas que… ?
[Si, t'es leur nouvelle idole…]
YAJIROBE : Et merde…
YAJIROBEFANBOYZ : Hiiiiiii ! Yajirobeeee ! T’es le plus foooooort !
[Revenons à l'ennemi et aux autres, ça fais longtemps que je n'ai pas pu les faire enrager. Alors, comment ça va les nullos ?]
VÉGÉTA : Je vais le tuer ! Cette fois-ci je vais le tuer !
YAJIROBEFANBOYZ : Hé toi, le nain hirsute !
VÉGÉTA : De quoi !?!!!
YAJIROBE : Mais lâchez-moi !
YAJIROBEFANBOY S : Ne faites pas le timide !
YAJIROBEFANBOYZ : Monsieur Yajirobe, va te botter le cul ! Car c'est le plus fort !
YAJIROBE : Mais non, voyons ! Je ne lui ferais rien !
YAJIROBEFANBOY T : Allons, monsieur Yajirobe, ne faites pas le modeste ! Vous lui avez déjà coupé la queue après tout !
YAJIROBE : Mais chuuuut !
VÉGÉTA [regard ultra cruel] : Alors c'est toi qui m'as coupé la queue…
YAJIROBE : Euh… Gloups !
[Je crois qu'il est mal… Enfin, ça me sauve la vie au moins… Pendant ce temps les autres "génies" se mettent sur un rocher de façon à mieux encourager le malheureux Yajirobe. (Même moi je le plains…)]
YAJIROBEFANBOYZ : Hiiiiiii ! Yajirobeeee ! T’es le plus foooooort !
YAJIROBE : La ferme !!!
VÉGÉTA : Nyeeeh ! Hé ! Hé !
YAJIROBE : Nooooooooooooooooooooon !!!!! Pitiéééééééé !! Gaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!

[L'ennemi a donc repris..]
YAJIROBE : Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!
[…sa taille normale…]
YAJIROBE : Raaaaaah !! Mon orteil !!
[… grâce à l'intervention…]
YAJIROBE : Noooooooon !!! Pas ma Nintendo DS !!!
[… héroïque de Yajirobe.]
YAJIROBE : Bouh-ouh-ouh-ouh !
YAJIROBEFANBOY U : Ben, il est pas si fort que ça, en fait…
YAJIROBEFANBOY V : Qu'est-ce qu'on fait maintenant… ?
[Cependant, celui-ci est malheureusement repéré par l'ennemi qui se met à le massacrer allègrement. Que va-t-il se passer à présent ? Tous les combattants sont dans un état lamentable.]
GOKU, GOHAN & KRILIN : Ça tu peux le dire !
[En même temps, c'est normal pour des asticots tels que vous.]
GOKU, GOHAN & KRILIN : T'as de la chance qu'on soit mal au point !! Sinon on…
[Parviendront-ils malgré tout à vaincre leur adversaire ? Mais une question plus importante me taraude : qu'attend la péritechnicienne pour se venger ?]
PÉRITECHNICIENNE : Je guette mes proies…
[… Elle me fait froid dans le dos…]
GOHAN : Aurais-je des hallucinations ? Ce malappris ne nous aurait-il pas couper la parole à l'instant ?







Chapitre 17 :
Je vous promets : au prochain chapitre, il se passera quelque chose. (Puis, sinon, ça va, vous ?)


[Vous savez quoi ? Aujourd'hui j'ai la flemme de résumer le chapitre précédent. Donc voilà la suite :]

GOKU, GOHAN, KRILIN & YAJIROBE : Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!
VÉGÉTA : Nyaaah !!! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
KRILIN : Aaaaargh ! Mon nez !
GOHAN : Ciel ! Mais quand est-ce que cette atroce souffrance cessera ? Nos âmes torturées pourront-elles jamais goûter le repos ?
GOKU : Kyaaaah ! Ma tête ! J'ai mal à la tête !
GOHAN : Ça, c'est scientifiquement impossible.
YAJIROBE : Noooon ! Pourquoi a-t-il fallu que je rejoigne le groupe des hurleurs ?!?
VÉGÉTA : Ça vous apprendra à défier un être infiniment supérieur !!
KRILIN : A…
[Oh ! Ça suffit ! Vos gueules ! Depuis le début du chapitre vous faîtes que lire le texte en sirotant un jus de goyave !]
VÉGÉTA : Raaaah ! Mais quel casseur de magie, celui-là ! Il faut pas détruire les rêves des lecteurs en leur révélant le truc !
[Mais quel truc ?? Vous en foutez pas une, oui !]
GOHAN : Comment ? Je vous signale au passage que nous nous sommes vraiment fouler au travail aux chapitres précédents et nous souffrions le martyr.
VÉGÉTA : Ouais ! Même que je me suis fait mal à l'ongle incarné de mon gros orteil droit en broyant les jambes de Goku !
GOKU : C'est vrai ? Je suis vraiment désolé…
VÉGÉTA : C'est rien, tu pouvais pas savoir !
[Arrêtez vos conneries et au boulot !]
YAJIROBE : Oh ! Ça va ! Si on peut plus prendre nos heures de pause syndicales !
NARUTO : Eh ! Je suis déjà réveillé depuis le moment où Krilin disait avoir mal au nez ! T'aurais au moins pu le dire, narrateur de mes deux !!!
TOUS : …
GOKU, GOHAN, KRILIN & VÉGÉTA : C'est qui, lui ?
NARUTO : Comment ça, "c'est qui, lui" ???
YAJIROBE [ : Oh ! Personne ! Laissez tomber…]
NARUTO : Comment ça, "personne" !?!?!?!?!?
YAJIROBE : Tiens, c'est la deuxième fois que nous sommes synchrones en parlant…
[Oui, c'est vrai… Cela m'inquiète au plus au point. Si je commence à te ressembler…]
YAJIROBE : Comment ça, ça t'inquiète ?!?
KRILIN : Faudrait voir à arrêter avec les "comment ça"…
NARUTO : Arrêtez de m'ignorer !! Fanboyz ! Montrez leur par vos encouragements hystériques qu'on ne peut pas m'ignorer !
FANBOYZ : Casse-toi, nullard !
NARUTO : Quoi, mais pourquoi vous êtes méchants, vous aussi ?
FANBOYZ : T'es pas fort ! On veut plus de toi !
NARUTO : Quoi ?! Moi? Pas fort ?! C'est ce qu'on va voir ! Yaaaah !
[Il se précipite sur l'ennemi.]
GOHAN : Monsieur, je vous signale que le drôle d'être de tout à l'heure vous court dessus à toute allure.
VÉGÉTA : Hein ?
[Il se retourne brusquement et heurte malencontreusement Naruto. Celui-ci va s'encastrer dans un rocher.]
VÉGÉTA : Ben quoi ?
[Évidemment, il a rien vu ce bigleux!]
VÉGÉTA : Mais de quoi il parle ce narrateur ? Pourquoi il m'agresse sans raison ?
[…]
NARUTO : Bon, ça suffit ! Cette fois, je suis sérieux !
[Mais une main lui agrippe la tête depuis derrière et le bascule violemment vers l'arrière.]
FANBOYZ [à l'attention de Naruto] : Booooooouuuuuuh ! Looseeeer !
PERITECHNICIENNE : Bon ! Et bien cette fois-ci, c'est à mon tour !
GOKU, GOHAN, KRILIN & VÉGÉTA : Kyaaaaaah ! La pépé… La pépé… La pépé… La péritechnicienne !
[Tiens! Je ne vous avais pas dit qu'elle était là ?]
GOKU, GOHAN, KRILIN & VÉGÉTA : Noooooon !!!!!!!!!
[Oooh! C'est bête, ça… ♪ Whistle ! ♫]
GOKU, GOHAN, KRILIN & VÉGÉTA : <"]$°@€_¢¦@^§~£#*{ !!!!!
FANBOY W : Si on faisait du mec avec les cheveux hérissé notre nouvelle idole ? Dites, narrateur comment qu'il s'appelle ?
[Je peux pas vous dire. Son nom est tabou…]
VÉGÉTA : Où t'as vu jouer que mon nom était tabou ?? Enfoiré ! Un peu de respect pour mon éminente personne !
[Vous avez qu'à l'appeler "l'ennemi".]
VÉGÉTA : Arrête de m'ignorer !!!!
PERITECHNICIENNE : Tu ferais mieux de te préoccuper de ce que je vais te faire, plutôt que de ce qu'il dit…
VÉGÉTA : Ah ! Ecoutez, elle est trop puissante ! Il faut qu'on s'allie, si on veut avoir une chance de survivre !
YAJIROBE : Mais qu'est-ce que vous racontez ? C'est juste une péritechnicienne…
GOHAN : Comment ! Ne sentez-vous donc point la puissante aura qui émane de tout son être ??
YAJIROBE : Euh… Non.
PERITECHNICIENNE : Et oui, il ne faut pas me sous-estimer ! J'ai dû m'occuper du ménage de beaucoup de champs de bataille, j'ai dû apprendre à me battre pour me faire respecter par ceux qui y faisaient des saletés !
[Dîtes, avant que vous ne commenciez, je voulais vous demander : pourquoi n'attaquez-vous que maintenant ?]
PERITECHNICIENNE : Oh ! Et bien, c'est simple. Comme j'ai pris ma pause café, j'ai été prise d'une soudaine fringale et j'ai mangé quelques éclairs au chocolat. J'ai donc dû attendre de bien digérer avant de me battre, sinon ça me ballonne et j'ai des gaz.
[Quelle excuse bidon ! L'auteur devait vraiment pas avoir d'idée… Bref ! Vous pouvez reprendre. Offrez-nous ce beau massacre.]
PERITECHNICIENNE : Bien ! À nous cinq !
GOKU : Ecoutez ! J'ai encore de l'énergie du Gène Pyjama que j'avais préparé tout à l'heure.
KAIO : C'est le Genkidama !!!!!
GOKU : Je ne peux plus bouger, mais je vais le passer à Krilin. Pendant ce temps Gohan, Yajirobe et l'ennemi devront la contenir.
VÉGÉTA : Arrête de m'appeler "l'ennemi" !!!
GOHAN : Père, vous mettez à profit le peu de matière grise qu'il subsiste dans votre boîte crânienne, à présent ?
KRILIN : Subsiste ? Tu veux dire qu'il en a déjà eu plus ? Bref ! Allez-y !
GOHAN & VÉGÉTA : On va faire de notre mieux !
YAJIROBE : Pas moi… C'est pas mes oignons…
GOHAN, KRILIN & VÉGÉTA [massacrant Yajirobe à coups de pieds (Goku étant trop mal en point pour faire quoi que ce soit)] : Tu vas le faire, sinon, c'est nous qui te tuerons !!!
YAJIROBE : Aaaaaah !!! D'accord ! D'accord !
PERITECHNICIENNE : Niiiih !!! Je vous attends !

[Le combat final entre nos amis (enfin… c'est pas les miens, mais peu importe) et la péritechnicienne va enfin avoir lieu. Le destin du mon… Non, mais c'est pas possible, hein !?! J'essaie de faire un effort pour ne plus agresser l'auteur ! Mais là non ! Qu'est-ce que c'est que ce combat ultime avec une péritechnicienne ?!? Je veux bien raconter des conneries, mais faut pas exagérer non plus !!!]


NARUTO : Snif ! Pourquoi tout le monde m'ignore ?
FANBOYZ : Ta gueuleuh !
NARUTO : Maieuuuh…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OowawoO
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 26
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Mer 6 Juin - 14:09

Yeaaah!!^^

J'ai beau lire et relire ta fic, j'éprouve toujours autant de plaisir a la lire!!!^______________________^

Continuue!!! (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Mer 6 Juin - 21:56

Merci beaucoup! Very Happy Voici la suite!




Chapitre 18:
Oui, il se passe enfin quelque chose! (Je vais essayer de faire un vrai titre pour le prochain chapitre.)


[L'ultime combat s'apprête à commencer. En effet, la péritechnicienne a enfin décidé de passer à l'action et elle a bien l'intention de les massacrer tous en même temps. Ce sera sans doute la plus terrible bataille que nos amis aient connu. … Vous avez vu ? J'ai réussi à dire ça, sans me moquer une seule fois, ni même éclater de colère devant un tel ridicule de situation, ni à l'inverse éclater de rire. Au début, je pensais que j'y arriverais jamais, d'ailleurs j'ai eu du mal à me retenir. Il faut dire qu'avec un scénario aussi bidon, c'était vraiment difficile de…]
GOHAN : Ciel ! Allez-vous donc cesser votre soliloque ?
KRILIN : Ouais ! Faudrait voir à reprendre l'histoire…
YAJIROBE : Non, moi je veux pas ! Je veux pas avoir mal !
VEGETA : Ta gueule ! De toute façon on devra en passer par là tôt ou tard !
GOHAN : Malheureusement, il a on ne peut plus raison !
YAJIROBE : Mais…
GOKU : Oh ! Regardez le joli papillon !
GOHAN, KRILIN, VEGETA, YAJIROBE, PERITECHNICIENNE & FANBOYZ […] : …
NARUTO : Waaah ! Il est beau !
GOHAN, KRILIN, VEGETA, YAJIROBE, PERITECHNICIENNE & FANBOYZ […] : … …
GOKU & NARUTO : Vous croyez qu'il se mange ?
GOHAN, KRILIN, VEGETA, YAJIROBE, PERITECHNICIENNE & FANBOYZ […] : … … … …
FANBOYZ : C'était vraiment notre idole ?
KRILIN : Bon, sérieusement, on reprend ? Parce que là…
[Si tu y tiens, mais il y a fort à parier que les lecteurs préféreraient lire ce que j'ai à dire… Mais bon, voici donc la formidable suite :]

PERITECHNICIENNE : Je vous attends !
VEGETA, GOHAN & YAJIROBE : Yah ahhh!
[Les trois alliés foncent sur leur adversaire. Yajirobe est un peu hésitant, mais il y va quand même.]
PERITECHNICIENNE : Geheimnis Bleichmittel Reinigen* {=~ Secret du Nettoyage à Javel}!
[Elle décoche un coup de coude dans la tempe de Yajirobe et un coup de genou dans celles de Gohan et de l'ennemi très rapidement et en esquivant l'attaque.]
PERITECHNICIENNE : Hertz Waschen* {=~ Lessive d'Hertz}!
[Elle les touche chacun du bout du doigt et ils sont éjectés.]
VEGETA : Mais… Mais, elle nous a à peine touché ! Comment ça se fait !
PERITECHNICIENNE : Je suis une experte en Putzer Kunst* {=~ Art du Nettoyeur}, je suis une Sauber Meister* {=~ Maître Propre} de l'école Reinheit Fraü* {=~ Dames de Propreté} ! Bien cette fois-ci, c'est moi qui attaque !
[Elle leur fonce dessus à une vitesse prodigieuse.]
PERITECHNICIENNE : Renka Arausho* ! {= Euh… Je ne sais pas ce que veux dire le reste mais "arau" veut dire "laver"}
[Elle leur lance une attaque très rapide, tellement rapide que je n'arrive pas à voir ce qu'elle leur fait.]
VEGETA, GOHAN & YAJIROBE : Yah ahhh!
[Le combat continue à une vitesse prodigieuse, à tel point que je n'arrive pas à suivre. Mais les trois combattants n'arrêtent pas d'être touchés sans parvenir à atteindre la péritechnicienne et ont l'air de souffrir atrocement pour mon plus grand bonheur ! Moi qui me moquais de ce combat sans l'avoir vu, je me rends compte que c'est encore pire que ce que je pensais, puisque l'auteur donne presque du style à la péritechnicienne ! Lamentable ! Bref ! Au bout d'un moment :]
GOKU & KRILIN : Ça y est !
VEGETA : Ben… Tant mieux, parce que je commençais à vraiment ne plus me sentir…
GOHAN : Diantre ! Jamais je n'ai expérimenté pareil souffrance.
YAJIROBE : Mais pourquoi je suis entré dans ce foutu centre commercial ?? Bouh-ouh-ouh !
PERITECHNICIENNE : Alors comme ça, vous pensez m'avoir avec cette drôle de technique ? Je vais vous montrer que rien ne dépasse le Putzer Kunst d'une Sauber Meister !
GOKU : C'est ce qu'on va voir, vas-y Krilin !
KRILIN : Ramasse-toi ça dans la tronche sale monstre ! Genkidama !
GOKU : Non, c'est le Gène Pyjama !
KAIO : Non !!! Il a raison, c'est le Genkidama !!!
KRILIN : Peu importe ! Prends-toi ça dans les dents !
[Il la lance sur la péritechnicienne qui ne semble même pas réagir. Soudain, elle semble sortir quelque chose de la poche de sont tablier, mais juste à ce moment l'attaque la touche de plein fouet.]
GOKU, GOHAN, VEGETA, KRILIN & YAJIROBE : Ouaaaaiiis ! On l'a eue !
PERITECHNICIENNE : Ne vous réjouissez pas trop vite !
GOKU, GOHAN, VEGETA, KRILIN & YAJIROBE : Qu…
[La fumée se dissipe alors, et au fur et à mesure on aperçoit mieux la terrible péritechnicienne. Elle tient devant elle un étrange objet.]
VEGETA : Mais… Mais c'est un ramasse-poussière !
PERITECHNICIENNE : C'est mon ramassoir en acier de Damas*, rien ne peut le briser !
GOKU, GOHAN, VEGETA, KRILIN & YAJIROBE [pensant] : Elle a réussi à stopper cette attaque avec ce truc ?!?
PERITECHNICIENNE : Bien, je vais en finir ! Vous allez apprendre à vos dépens qu'on ne me laisse pas tout un tas de saleté à nettoyer !
GOKU, GOHAN, KRILIN, VEGETA & YAJIROBE : Gloups !
[Commence alors une horrible scène que je vais m'empresser de censurer (afin de mieux la savourer) en vous passant l'hymne national nauruan (ben oui, pour pas toujours passer la musique d'ascenseur ou d'appel en attente) : ♫ Nauru bwiema, ngabena ma auwe. ♪ Ma dedaro bwe dogum, ♫ mo otata bet egom. Atsin ngago bwien okor, ♪ ama bagadugu epoa ngabuna ri nan orre ♫ bet imur. Ama memag ma nan ♪ epodan eredu ♫ won engiden, miyan aema ngeiyin ouge, Nauru eko dogin!** ♪♫ Bien reprenons : La péritechnicienne se tient debout au milieu de ses adversaires complètement anéantis.]
PERITECHNICIENNE : Ça vous apprendra !
GOKU, GOHAN, KRILIN, VEGETA & YAJIROBE : Gaaaaah…
FANBOYZ : Waaaah ! Trop forte !
FANBOY X : Et les gars si on en faisait notre nouvelle idole ?
FANBOYZ : Ouaaaais ! Hiiiiiii ! Péritech… no… ni… na… ci... enne… … euh…
FANBOY Y : Euh… Ça le fait pas… On fait quoi ?
FANBOY Z : Mais si ! On a qu'à l'appeler "péritech" !
PERITECHFANBOYZ : Ouaaais ! Hiiiiiii ! Périteeeech ! T’es la plus foooooorte !
PERITECHNICIENNE [d'un air vaniteux] : Vous savez, j'ai un nom. Vous pouvez m'appeler Charlotte-Henriette Gachet de La Rochette.
PERITECHFANBOYZ : … Hiiiiiii ! Périteeeech ! T’es la plus foooooorte !
CHARLOTTE-HENRIETTE : Héééé ! Je vous ai dit que j'avais un nom !
PERITECHFANBOYZ : Hiiiiiii ! Périteeeech ! T’es la plus foooooorte !
CHARLOTTE-HENRIETTE : Raaah ! Ça suffit ! J'ai plus rien à faire ici, moi ! Je m'en vais !
PERITECHFANBOYZ : Hiiiiiii ! Périteeeech ! T’es la plus foooooorte !
CHARLOTTE-HENRIETTE : La ferme ! Et ne me suivez pas !
PERITECHFANBOYZ : Hiiiiiii ! Périteeeech ! T’es la plus foooooorte !
CHARLOTTE-HENRIETTE : Argh !
[Elle s'éloigne, suivie par les fanboyz… Pendant que tout le monde agonise comme des lombrics, l'ennemi sort péniblement un petit appareil de son armure et, tremblant pathétiquement, tapote quelques choses sur les petites boutons, puis il laisse faiblement tomber son bras.]
VEGETA : Je… Je n'aurais jamais pensé… devoir repartir dans un tel état… ! Vain… Vaincu par une femme de ménage… 'Paf !' Aïe ! Mais enfin, elle a un radar à la place des oreilles ou quoi ?? Snif ! Quelle… Quelle humiliation… J'aurais préféré mourir… ! Euh… Non quand même pas ! Un beau gosse et combattant inégalé comme moi, ce serait une grosse perte pour l'Univers !
[Pour quelqu'un qui vient de se faire laminer par une femme qui s'appelle "Charlotte-Henriette Gachet de La Rochette", je te trouve bien arrogant..]
VEGETA : Raaah ! Ça va ! Lâche-moi !
[En même temps, c'est vrai qu'au moins tu te distingues pas des autres dégénérés…]
GOKU, GOHAN, KRILIN, VEGETA & YAJIROBE : Mais bon sang ! Tu peux pas nous laisser tranquille même dans cette situation ?? Laisse-nous agoniser en paix !
[Je suis honnête en toute circonstance ! Tiens ! Voilà la petite capsule !]
VEGETA : Ah ! Je vais pouvoir rentrer et prendre un bon bain moussant !
[Il se met à ramper lamentablement comme un asticot vers sa capsule spatial. Cependant, Krilin se relève difficilement.]
KRILIN : Je… Je ne vais le laisser s'en tirer comme ça… !
[Krilin ramasse le sabre de Yajirobe qui est à proximité, et poursuit Végéta Enfin… Se traîner jusqu'à lui serait une terme plus adéquat. Une fois arrivé à lui, il dit:]
KRILIN : Sans toi, nous n'aurions jamais rencontré cette péritechnicienne de malheur ! Et rien de tout ça ne serait arrivé ! En plus, à cause de toi, Tenshinhan n'a pas pu me rembourser mon fric [Il oublie un peu vite qu'il a participé à son meurtre…], tu m'as battu et dépouillé au poker, et surtout tu m'as détruit trois PSP ! Et ça je te le pardonnerai jamais ! J'ai perdu trop de fric à cause de toi !
VEGETA : !! Z… Zut… ! Je… Je ne peux plus bouger… !
[Krilin lève son sabre et s'apprête à tuer lâchement son adversaire qui n'est plus qu'une espèce d'amibe impuissante. Tandis que les trois autres assistent à la scène comme des rats. Yajoribe ressemblant à une masse informe regarde de son air bovin le meurtre immonde que s'apprête à commettre le petit et perfide lâche. Tandis que Gohan a une posture et un regard de décérébré, ressemblant ainsi à son père. Ce dernier est d'ailleurs vautré sur le sol comme une pitoyable larve. Au moment fatidique, cet être aussi évolué qu'une éponge interrompt Krilin :]
GOKU : Attends !!
KRILIN : Hein !? San… Sangoku !?
GOKU : Ne fais pas ça !
KRILIN : Quoi ?? É… Écoute… ! Si tu penses qu'il se corrigera comme piccolo, tu te trompes… ! Je te le dis tout de suite… ! On ne peut pas le changer… ! Il n'a pas de sentiment ! Tu le sais bien…
GOKU : Je sais, c’est pas ça le problème. Le truc c’est que… Si tu dois crever quelqu'un, autant que ce soit ce putain de narrateur de mes deux !!!!!!!!!
[Quoi?!?!?!?!?]
KRILIN : … T'as raison ! On y va !
GOHAN, VEGETA & YAJIROBE : Ouaaais !
[Quoi ?? Mais je croyais que vous ne pouviez plus bouger !!! Eeeeh ! Lâchez-moi ! Qu’est-ce que… ??? Aaaah !!! Non ! bande de rustres ! Otez vos sales pattes de moi ! N… Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!! Enfluuuuure !!! Raaaah !!! Vous ne m'empêcherez pas de dire la vérité ! Iiiiiiiiiiih ! Je mourrais libre ! Graaaaaaaaaaaaaaah ! Vous n'êtes que des macaques aussi évolués qu'une moisissure ! Uuuuuuuuuuuuuuuuh ! Vous êtes des lavettes juste bonnes à nettoyer le plancher ! Bwaaaaah ! Minables ! Aaaaïeeeuh ! Mais ça fait maleeeuh !]
GOKU : Oups ! Pardon ! 'Paf!' Ouille !
YAJIROBE : Tais-toi et torture !
[Couilles molles ! Awaaaah !! Plantigrades ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaargg … gh … g………….……]
KRILIN : Aaaah ! Enfin débarrassés de cet enquiquineur ! Ah ! Le sabre est cassé ! Je peux plus tuer Végéta, moi, maintenant ! Bah, tant pis ! Vas-y, tu peux partir !
VEGETA : Ok ! Je reviendrais pour tous vous anéantir, hein !
GOKU, GOHAN, KRILIN & YAJIROBE : Ok ! À plus !
VEGETA : Allez !Ciao ! On se revoit pour le bain de sang.





GOHAN : Hmm… Certes, nous nous sommes débarrassé d'une sacrée épine dans le pied. Mais qui conclura donc en fin de chapitre ?




















SAN999 : Je lui avais bien dit à ce narrateur qu'il fallait arrêter de se moquer de moi. C'est moi qui décide de ce qui se passe après tout… Mais il n'a pas voulu m'écouter… Tant pis pour lui…




*J'espère que tout le monde aura compris la référence à Gunnm.
** Nauru notre patrie, la terre que nous chérissons, nous prions tous pour toi et nous glorifions aussi ton nom. Depuis longtemps, tu es le foyer de nos éminents ancêtres et tu le seras encore pour les générations à venir. Nous nous joignons tous ensemble pour honorer ton drapeau, et nous pouvons nous réjouir ensemble et dire ; Nauru à jamais ! {Pour ceux qui ne connaissent pas le Nauru, vous avez qu'à vous renseigner, na !}
























































NARUTO : Snif ! On m'a complètement oublié…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Jeu 7 Juin - 21:37

Chapitre 19:
Les retrouvailles (Encore une séquence émotion)




KRILIN : Kyaaaaaaaaaaaaaaaah !!
GOHAN : Voyons, monsieur Krilin, cette réplique est celle des chapitres précédents et n'a plus lieu d'être alors qu'à l'heure actuelle nous n'avons plus de belligérant à affronter.
KRILIN : Mais non, c'est pas ça ! Un vaisseau m'a atterrit dessus !
GOHAN : Diantre ! Mais pourquoi ne vous êtes vous donc point écarté de son chemin avant que l'appareil ne vous écrase de tout son poids ?
KRILIN : Je ne vois pas comment j'aurais pu savoir qu'il arrivait sans narrateur pour le dire !!!
GOHAN : Euh… Certes.
KRILIN : Aïe !
GOKU : Encore ?
CHICHI : Mon bichounet d'amour !
GOHAN : Mère ! Combien de fois devrais-je vous répéter de ne point me nommer par ce sobriquet ridicule !
GOKU : Chichi ? Tu peux me faire à mang… Aïe ! Me marche pas dessus !
CHICHI : Oh ! Mon rondoudou d'amour, biscoutouchou ! T'as bobo ? Maman est là ! Plus rien ne peut t'arriver ! Maman te protège !
GOHAN : Cessez donc de débiter des sottises ! Votre force est risible comparée à la mienne, comment sauriez-vous me protégez ! Et votre babillage enfantin ne scie absolument pas à votre statut d'adulte !
CHICHI : Ooooh ! Choubidoua ! Veut faire lolo ? Gros calinou à maman ! Maman t'aaiime mon petit zizinouchet !
GOHAN : Putain ! Pourquoi j'ai des vieux aussi jetés, moi ?
KRILIN : Tiens ! C'est la deuxième fois de toute la parodie qu'il parle normalement !
GOKU : Snif ! Quelle… Quelle émotion ! Mon fils vient de dire sa première phrase !
KRILIN : … Des trois, c'est encore le fils le moins siph… Aïe ! Mais arrêtez de me march… Aïe ! Mais… Aïe ! Snif !
BULMA : Mais qu'est-ce que tu fous à moitié sous mon avion, toi ?
KRILIN : Oh ! Rien, je vérifie que le système de refroidissement hydraulique de cet avion fonctionne bien…
BULMA : Pff ! Qu'est-ce que tu t'imagines ? Qu'un génie comme moi, laisserait le moindre problème si j'utilisais un tel système obsolète ? Keuf ! Tu me pren…
KRILIN : Tu pourrais juste me sortir de là-dessous s'il te plaît ?
BULMA : Et puis quoi encore ?
KRILIN : Hé ! Reviens ! Me laisse pas comme ça !
BULMA : Je veux bien t'aider si tu me rappelles à quel point je suis belle et géniale.
KRILIN : Quoi ?? Euh… D'accord, tu es la plus belle et la plus intelligente des femmes qui existe. Mais surtout la plus égocentrique et psychopathe.
BULMA : Qui est "égocentrique" et "psychopathe" ?? 'Paf !'
KRILIN : Aaaaaah ! Mais j'ai jamais dit ça ! Je l'ai seulement pensé !
BULMA : Comment ça seulement "pensé" ? Pourquoi le narrateur ne l'a pas précisé alors ?
TORTUE GENIALE : Tiens, maintenant que j'y pense, depuis que nous sommes arrivés, je n'ai pas entendu le narrateur, qui aurait quand même eu pas mal de choses à dire.
GOKU : C'est normal, nous l'avons tué. Il était méchant.
KARINE : Co… Comment ? Vous… Vous avez tué le narrateur ? Mon Dieu !
GOKU : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?
TORTUE GENIALE : Ces idiots auraient-ils irrémédiablement bouleversé l'équilibre de l'Univers ou du récit en faisant ça ?
KARINE : Non, pas du tout, c'est juste que j'avais encore rien dit depuis que je suis arrivé, alors j'ai profité de l'occasion pour le faire…
GOKU, KRILIN, BULMA & TORTUE GENIALE : …
KRILIN : Bon… Tu peux me sortir de là, maintenant ?
BULMA : Ah ! Oui, biensûr ! Désolée de t'avoir frappé, mais je n'avais pas compris que tu n'avais fait que penser que j'étais "égocentrique" et "psychopathe".
KRILIN : Oh ! C'est rien ! Il n'y a pas de mal.
GOKU : Au fait qu'est-ce que vous êtes venu faire ici ?
TORTUE GENIALE : Quelle drôle de question ! Je te rappelle que nous sommes des membres fondateurs de Dragonball, et que nous ne sommes pas apparus durant 18 chapitres ! C'est un vrai scandale ! Alors nous avons décidé de venir pour rappeler notre existence !
BULMA : C'est vrai, quoi ! C'est quand même incroyable que l'auteur ne nous ait pas offerts l'une de ces superbes scènes où nous commentons de manière si pertinente le combat auquel nous n'assistons même pas.
KRILIN: Ouais, mais il ne faut pas trop lui en vouloir. Vous savez, il y a déjà eu beaucoup de commentaires inintéressants avec les personnes présentes, alors c'est pas facile à gérer d'ajouter en plus des commentaires des personnages inutiles. (Déjà qu'il y en avait une pétée d'inutiles sur le champ de bataille.) En plus, il aurait fallu qu'il paie un jet super rapide au narrateur, pour qu'il puisse narrer efficacement en voyageant entre ici et Kame House.
KARINE : Certes, mais il est impardonnable qu'il ait complètement zappé des personnages aussi aimés et importants que nous !
BULMA : Non, toi, tout le monde s'en fout. Non seulement t'es pas un membre fondateur, mais en plus t'as quasiment pas de fans…
KARINE : Snif… Cruelle…
BULMA, KRILIN & TORTUE GENIALE : Non, lucide…
GOKU : Je préfère les ailes cuites, mais c'est gentil de proposer.
KRILIN, BULMA, TORTUE GENIALE & KARINE : …
TORTUE GENIALE : Euh… À part ça. Comment s'est passé le combat ?
GOKU : Et bien, en venant, je suis d'abord passé par un restaurant. J'y ai mangé du rôti de porc, des sushis, du riz cantonnais, des cuisses de poulets fri…
BULMA, TORTUE GENIALE & KARINE : On s'en fout de ça !!!!
KRILIN : Hum ! Yamcha, Chaozu, Tenshinhan, Piccolo et surtout trois de mes PSP sont morts. Goku a vaincu l'un de nos ennemis. Et après nous être battu contre l'autre, nous avons dû nous allier avec lui pour affronter une péritechnicienne très dangereuse, mais nous avons perdu. Ensuite on a tué le narrateur et comme on avait plus d'arme pour tuer l'ennemi, on l'a laissé partir. La routine, quoi !
BULMA, TORTUE GENIALE & KARINE : Comment ?? Vous l'avez laissé partir ??
GOKU : Oui, mais ne vous inquiétez pas, il nous a promis de revenir.
BULMA, TORTUE GENIALE & KARINE : Justement, bougre d'âne !!!
GOKU : Aaaaah ! Mais arrêtez de me frapper !!
TORTUE GENIALE : Mais, c'est quoi cette histoire de péritechnicienne ?
BULMA : Et puis d'abord c'est quoi une péritechnicienne ? Même moi je ne sais pas.
KRILIN : Il vaut mieux ne pas en parler.
GOKU : Elle risquerait de revenir !
GOKU & KRILIN : Quelle horreur !
BULMA, TORTUE GENIALE & KARINE : ?
NARUTO : Vous pourriez arrêtez de m'ignorer s'il vous plaît ?
KARINE : Bon d'accord, mais d'après ce que vous nous avez dit des morts, vous devriez donc être trois, mais j'ai pourtant senti quatre personnes.
YAJIROBE : Oui, c'est moi le quatrième survivant…
NARUTO : Hééééé !
BULMA, TORTUE GENIALE & KARINE : Hein ? T'as réussi à ne pas mourir, toi ?
YAJIROBE : Oui !! Bref ! Vous devriez peut-être stopper Chichi. Elle sert tellement fort Gohan, qu'il est devenu tout bleu…
CHICHI : Bisoubisoubisoubisou ! Bibinet adoré ! Gros câlin maman ! Poutoupoutoupoutou !
GOHAN : Hhhhhhhhhhhh… hhhhhhhhhhhhhhhhhh… h… hhhhh… hhhhhhhhhhhhhhhhhh… hhhh… hhhhhhhhhh…
GOKU : Ah ! Tiens, il a repris sa couleur normale, je me disais bien qu'il avait une drôle de couleur rosâtre jusqu'à présent. Et je trouvais aussi ses yeux trop rentrés dans ses trous, mais là c'est bon.
KRILIN, YAJIROBE, BULMA, KARINE & TORTUE GENIALE : …
BULMA : Euh… On dirait qu'il va mourir d'une minute à l'autre…
NARUTO : Snif ! Vous êtes tous des vilains pas bô d'abord !
KRILIN : Bon ! On y va ?
YAJIROBE, BULMA, KARINE & TORTUE GENIALE : Ok !
GOKU : Dîtes vous pourriez me portez, je ne peux plus bouger !
BULMA : Raaaah ! T'est chiant ! Karine, Tortue Géniale, à vous.
KARINE & TORTUE GENIALE : Pfff ! Ok.
GOKU : Mais… Me traînez pas par les pieds ! Aïe ! Ma tête a cogné contre un caillou ! Aïe ! Aïe !



KRILIN : Ça fait vraiment vide sans narrateur… Mais, je me sens tellement bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandeTrunks
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 24
Localisation : avec Trunks a Capsule Corp!!!!!
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Ven 8 Juin - 17:53

génial les deux chapitres j'attent la suite!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers79-des-sayens.azurforum.com
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Ven 8 Juin - 20:30

Merci! Very Happy La voici:




Chapitre 20:
La solution (Un problème a toujours une solution.)




BULMA : Vous croyez que sans narrateur les lecteurs vont comprendre que plusieurs minutes se sont passées entre le début de ce chapitre et la fin du précédent, et que maintenant nous sommes dans l'avion ?
KARINE : Et bien, maintenant que tu l'as dit, je pense que oui…
YAJIROBE : Hum ! Je tiens à signaler que Gohan est presque mort…
KRILIN : Oui, c'est vrai, sa force faiblit dangereusement…
TORTUE GENIALE : Et puis ses yeux sont complètement exorbités, révulsés et injectés de sang, en plus il bave.
GOHAN : …………………… h…………………………………………………………. h……….
CHICHI : Gouzigouzigouzi ! Gadachou ! Mamour ! T'es content de retrouver ta maman, hein ? Oh oui, t'es content !
GOKU : Ah ! Ça y est ! Cette fois il est redevenu parfaitement normal.
'Crac !'
BULMA : Euh… Je crois que ses vertèbres ont craqué. Et il a l'air d'avoir perdu connaissance… Bon ! Sinon, on fera quoi, quand le Saiyajin reviendra ? Parce qu'avec Piccolo mort, Dieu l'est aussi et donc plus de dragonballs et plus de résurrections. Et si vous êtes aussi efficaces qu'aujourd'hui, il pourra encore en tuer quatre autres et après c'est fini pour la Terre.
KRILIN : Merde ! C'est vrai qu'on a plus personne pour nous servir de bouclier ! Bon ! Et bien, Bulma, Tortue Géniale, Karine, vous allez devoir vous entraîner et devenir super forts en peu de temps !
TORTUE GENIALE, BULMA & KARINE : C'est hors de question !!!!
YAJIROBE : On peut toujours lui envoyer Chichi la prochaine fois.
CHICHI : Chabadabadadou ! Gaganounet ! Ce qu'on est bien dans les bras de sa maman ! Hein ? Chou à la crème viennoise ?
GOHAN : _________________^__________________________^_______________________________
KRILIN, TORTUE GENIALE, BULMA & KARINE : … Bon plan !
NARUTO : Sinon, la péritechnicienne m'a raconté quelque chose d'intéressant, qui pourrais bien vous servir pour…
TORTUE GENIALE : Bon et bien nous pouvons rentrer en paix.
NARUTO : Vous allez arrêter de m'ignorer, oui ?!?! Les lecteurs vont finir par se lasser de ce gag !
TORTUE GENIALE, BULMA & KARINE : Kyaaaaa ! C'est qui lui ?!?! Quand est-ce qu'il est monté dans l'avion ?!?
KRILIN : Je sais pas trop, il était en train de faire je sais pas quoi durant le combat contre l'ennemi et la péritechnicienne.
NARUTO : Je m'appelle Naruto ! Et j'essayais de vous aider dans votre combat !!!
BULMA : Ça ne nous dit toujours pas quand il est monté dans l'avion…
KRILIN : Ben, il a dû monter en même temps que nous tout à l'heure, mais sans narrateur pour nous le dire, on avait aucun moyen de s'en rendre compte…
NARUTO : Bon ! Maintenant, je vais vous dire mon plan. En fait…
YAJIROBE : Il faudrait vraiment qu'on trouve un narrateur pour remplacer l'ancien, car ce genre d'incident risque de se reproduire.
NARUTO : Mais arrêtez de me snober et écoutez-moi !
TORTUE GENIALE : Oui, mais comment en trouver un… ?
NARUTO : Raaaaah !!!
KRILIN : Je sais ! Goku demande à Kaio de le remplacer !
GOKU : Ah ! Ouais d'accord ! Maître Kaio ?
KAIO : Ouiiii.
GOKU : Est-ce que ça vous dirait de devenir le nouveau narrateur ? Car on a besoin d'un nouveau depuis qu'on a tué l'ancien qui était très méchant.
KAIO : Co… Comment ? Vous… Vous me faîtes un tel honneur ? Je… Je ne sais pas quoi dire ! C'est… C'est trop beau ! C'est mon rêve d'enfant, quand je n'avais encore qu'un million d'années ! Je vous promets d'accomplir la tâche que vous avez m'accordez avec tout le sérieux qui lui est due et…
BULMA : Oui, bon ça va ! On a compris !
KAIO : Euh… Oui, bref, au fait, pour ressusciter vos amis pour affronter l'ennemi qui reviendra vous pourriez toujours aller sur Namek, la planète d'où vient votre Dieu, ils font des dragonballs.
GOKU, KRILIN, BULMA, TORTUE GENIALE, YAJIROBE & KARINE : Ah, ouais ? Excellente idée !
NARUTO : Hééééééééééé !!! C'est exactement ce que j'allais proposer ! La péritechnicienne m'en avait parlé, car elle est allée faire le ménage sur Namek il y a quelques centaines d'années ! Boouh-ouh… C'est pas juste ! Pour une fois que j'aurais pu servir à quelque chose et justifier ma présence dans cette parodie… !



BULMA : Hey, c'est à toi ! C'est la fin du chapitre ! C'est ton nouveau rôle de narrateur de conclure !
KAIO : Mon Dieu ! C'est déjà à moi ? Je… Je me sens si nerveux ! C'est la première fois que je fais une telle chose. J'espère que je saurais me montrer digne de la tâche qui…
GOKU, KRILIN, BULMA, TORTUE GENIALE, YAJIROBE & KARINE : Commence !!!
KAIO : Euh… Oui, pardon ! Donc : Nos amis ont enfin retrouvé le calme et peuvent se reposer dans les bras de leurs proches (ou mourir, dans le cas de Gohan). De plus…
KRILIN : Non, mais attends. Ça va pas du tout là.
KAIO : Ben, quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?
KRILIN : Non, mais il faut parler en italique comme l'autre narrateur, sinon les lecteurs vont s'y perdre !
YAJIROBE : Ouais, bon, on voit pas que le texte est en italique dans la plupart des forums où cette parodie est publiée, car l'auteur devrait mettre des [i ] [ /i] aux textes pour que ça se voit, et il a la flemme de le faire.
KRILIN : Peut-être, mais quand même ! Par respect pour ceux où ça se voit !
YAJIROBE : Ouais, c'est vrai…
KAIO : Bon alors : Hum ! Hum ! Mi ! Mi ! Mi ! Miiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Nos amis ont enfin retrouvé le calme et peuvent se reposer dans les bras de leurs proches (ou mourir, dans le cas de Gohan). De plus, ils ont trouvé (grâce à moi) un moyen de ressusciter leurs amis défunts afin d'affronter l'ennemi qui reviendra se venger.
NARUTO : Ça aurait pu être grâce à moi, si ces cons m'ignoraient pas !
KAIO : Ils projettent donc de partir sur Namek, la planète d'origine de Dieu, pour y chercher de nouveaux dragonballs. Y parviendront-ils ? Si de ces propos étranges vous voulez savoir la raison, continuez à lire, vous aurez des détails à foison !
BULMA : Mais de quoi il parle ? Quels "propos étranges" ?
GOKU : Me regarde pas comme ça ! Je sais pas, moi ! De toute façon, je comprends jamais rien à ce qui se passe.
TORTUE GENIALE : Tiens ! Un sursaut de lucidité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Sam 9 Juin - 21:06

Chapitre 21 :
Comment faire ? (Une solution doit quand même être applicable. Comment ? Un titre sous forme de question, ça le fait pas ? Mais ça ne vous regarde pas, je vous signale !)


KAIO : Voilà, très chers lecteurs, le nouveau narrateur que je suis a l'immense privilège de faire l'introduction de ce chapitre ! Vous avez vu ? J'ai directement commencé à parler en italique, je suis un vrai pro !
BULMA : Oui, on s'en fout ! Fais ton boulot !
GOHAN : Je ne l'aurais pas mieux dit !
BULMA : Tiens ! T'es vivant, toi ?
GOHAN : Bien entendu. Mère a toujours eu ce comportement névrotique. Si je n'avais pas développé une technique de mise en stase complète de mon organisme, cela ferait belle lurette que j'aurais perdu la vie ! Je n'ai ensuite qu'à patienter jusqu'à ce que des crampes musculaires l'empêchent de continuer sa constriction, et je peux alors me dégager.
BULMA : Ah ! Je vois. C'est intéressant !
KAIO : Non, ça ne l'est pas ! Laissez-moi narrer !
GOHAN : Certes, pardon ! Je vous prie de poursuivre.
KAIO : Bien ! Donc Messire Shi se rend nuitamment à la sous-préfecture de Hua-Yin. Le contrôleur Lu rosse à mort le "Maître-du-Guan-xi".
TOUS : … …
TOUS SAUF GOHAN : Mais de quoi tu parles ???
GOHAN : Je crois qu'il s'agit de l'introduction du chapitre III du "Shuihuzhuan" {= "Au bord de l'eau", l'un des quatre grands classiques de la littérature chinoise}, plus précisément la traduction française de Jacques Dars…
TOUS : Mais qu'est-ce que ça vient foutre là ?!?!?!
KAIO : Oooh ! Bon ça va ! De toute façon, Dragonball est inspiré de ce roman !
TOUS : Non ! Il est inspiré du Xiyouji {= "Voyage en Occident"} !
KAIO : Oof ! C'est pareil ! C'est l'un des quatre grands classiques !
KARINE : Bon, ça suffit ! On commence le nouveau chapitre parce que là, ça dégénère.

TORTUE GENIALE : Bon, et bien maintenant que l'on sait qu'on doit aller sur Namek. Il faut trouver comment y aller.
KRILIN : Hé ! Hé ! Regardez ce que j'ai ramassé tout à l'heure. Ça va nous être très utile !
BULMA : C'est une ramassoire… Tu te fous de notre gueule… ?
KRILIN : Hein ? Haaa ! Merde ! J'ai dû me tromper ! Je croyais avoir pris la télécommande que l'ennemi avait utilisée pour appeler sa capsule spatiale, mais j'ai pris la ramassoire que la péritechnicienne a utilisé pour nous frapper. Elle a dû oublier de le prendre en partant.
BULMA, GOHAN, TORTUE GENIALE, KARINE & YAJIROBE : Baka !!!!
KRILIN : Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!
GOHAN : Bon, alors quel sera notre plan d'action à présent ?
CHICHI : Oooooh ! Mignou-nignou ! On essaie de parler ? Qu'il parle bien mon chifounet !
GOHAN : Oui, c'est cela mère… Tenez, un peu de trichlorométhane {Comment ça, vous savez pas ce que ça veut dire ? Rooooh ! C'est le nom scientifique du chloroforme, voyons ! Un peu de culture chimique que diable !}, cela vous fera le plus grand bien…
CHICHI : Oooooh ! Cadeau maman ? Qu'il est gentil le trilougouni ! 'Glou ! Glou !' Miam ! Miam ! C'est très très bon ! C'est qui qui va avoir un gros câl… Roooooonfle ! Zzzz ! Rooooonfle ! Zzzzzz !
GOHAN : Voilà, une bonne chose de faite.
BULMA : Ça, c'est ce qui s'appelle de la piété filiale…
KAIO : Ils se mirent tous les cinq à frapper Krilin.
TOUS SAUF CHICHI : Non, ça c'était une dizaine de lignes plus tôt !!
KAIO : Oh ! Alors : Nos amis sont à présent à l'hôpital…
TOUS SAUF CHICHI : Non, ça, ce sera plus tard !!!!
KAIO : Oh ! Que dois-je dire alors ?
TOUS SAUF CHICHI : Rien ! On te sonnera quand on aura besoin de toi !!!
YAJIROBE : Au fait, ça veut dire quoi "trilougouni", "chifounet" ou autres "mignou-nignou" ?
GOHAN : Si je le savais…
GOKU : Tu vois bien qu'il ne parle pas encore ! Il est un peu attardé…
GOHAN : Pas la peine de chuchoter "attardé", je vous entends…
KARINE : Le pire c'est qu'il doit sûrement savoir ce que ces mots bizarres veulent dire…
TOUS SAUF GOKU ET CHICHI : Oui, sûrement…
TORTUE GENIALE : Revenons à nos moutons, comment allez-vous vous rendre sur Namek ?
TOUS SAUF GOKU ET CHICHI : …
KRILIN : "Vous" ? … Apparemment, il s'exclut d'office de l'équipe qui se rendra là-bas…
BULMA : On dirait bien, oui…
TORTUE GENIALE : Biensûr ! Il faut que je regarde mes films pornos quotidiens, en me tri…
TOUS : Hééééééééé !
TORTUE GENIALE : Ah ! Oui, c'est vrai, la censure… Je dois être obsédé, mais sans trop l'être. Bon, reprenons : Il faut que je regarde mes émissions d'aérobic quotidiennes, moi ! Pfff ! C'est nul !
YAJIROBE : Te plains pas. Dis-toi que t'as déjà du bol de pas être Ryo Saeba, alias Nicky Larson, sinon tu devrais te farcir des centaines de restaurants végétariens !
KAIO : C'est alors que C-18…
TOUS SAUF CHICHI : On t'a dit d'attendre qu'on te sonne avant de la ramener !!!
KAIO : Oh ! Ça va !
TOUS SAUF CHICHI : Et puis, faudrait voir à suivre un peu !!! C-18 est pas encore apparue dans l'histoire !!
C-18 : Si ! Si ! Coucou !
TOUS SAUF CHICHI : Casse-toi !!!!!!!!!!!!!!!
C-18 : Quels trouble-fêtes !
KARINE : Donc, nous disions…
KRILIN : Ah ! Il faut atterrir ici. C'est là que se trouve les macchabées.
KARINE : Décidément ! Nous n'arriverons jamais à mettre un plan sur pied pour savoir comment aller sur Namek…
BULMA : … On sent toute ta tristesse quand tu appelles "macchabées" tes amis morts.
KRILIN : Qu'est-ce que tu crois ? Biensûr que je suis triste ! La moitié d'entre eux est morte en me devant quelque chose !
TOUS SAUF CHICHI : …
KRILIN : Arrêtez ces regards désapprobateurs ! Lui, il a carrément achevé Piccolo !
GOHAN : Absolument pas ! Il a simplement succombé à une lapidation.
KRILIN : Que tu lui as infligée toi-même !!!
GOHAN : Détail, j'ai dit, détail. Et puis père, lui, était prêt à s'en nourrir.
BULMA, TORTUE GENIALE, KAIO, KARINE, YAJIROBE & C-18 : Vous êtes atroces…
TOUS SAUF CHICHI ET KAIO : On t'a dit de te tirer !!!!!
C-18 : Rooooh ! Vous êtes vraiment pas drôles ! Bon puisque c'est comme ça, à dans quatre ans et demi.
BULMA : Bon ! Je vais atterrir !
KAIO : … … … …
TOUS SAUF CHICHI : C'est à toi !!!!
KAIO : Ah ! Que dois-je dire ?
KARINE : Aaaah… Nous sommes venus récupérer les corps de nos amis morts…
KAIO : Ok ! Ça marche ! Donc: Nos amis atterrissent pour récupérer les corps de Yamcha, Chaozu et Piccolo et ramasser les restes de Tenshinhan avec la ramassoire en acier de damas que la péritechnicienne a oublié et que Krilin a pris par erreur. En faisant cela, une vive émotion leur serre le cœur…
GOHAN : Certes pas ! En revanche, l'odeur nauséabonde de chair putréfiée nous serre l'estomac…
KAIO : … J'essaie d'introduire un peu de poésie…
TOUS : Oublie !

KAIO : Ainsi, nos amis ont récupéré les corps des décédés, mais n'ont toujours pas arrêté un plan pour aller sur Namek. Ils doivent pourtant trouver un moyen de s'y rendre, car ainsi ils pourront y envoyer d'autres Terriens afin de lutter contre la surpopulation…
TOUS : Rien à voir !!!
KAIO : Ah ! Alors ils pourront ainsi faire du tourisme et prendre un repos bien mérité…
KARINE : Non… C'est pas ça… Bien que ça me plairait…
KAIO : Ah ! Euh… Thérèse rejeta une offre qui blessait sa fierté. Elle aimait encore Palmer, et cependant elle…
GOHAN : C'est un extrait de "Elle et lui" de George Sand…
TORTUE GENIALE : Faut vraiment qu'on se trouve un vrai narrateur…
KAIO : Attendez ! Attendez ! Je peux y arriver !
BULMA : Laisse tomber…
KAIO : Mais…
GOKU : Dîtes, quelqu'un peut m'expliquer tout ce qui vient de se passer, parce que j'ai pas compris la moitié des mots…
TOUS SAUF CHICHI : …
























NARUTO : Et voilà… Tout le monde m'a encore complètement ignoré durant tout un chapitre… Même l'auteur, qui ne m'a même pas cité une fois… Snif ! Je me sens seul…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Dim 10 Juin - 22:12

Chapitre 22:
Le vaisseau (Pas le vaisseau fantôme, non ! Le vaisseau spatial ! Suivez un peu ! Rhaaa !)


| Karin’in senzusu kalmadığı için arkadaşlarımız hastaneye gidiyorlar ama Namek’e gitmek için bir türlü yöntemini bulamadılar. Bir gün sonra hastanenin bir odasında konuşurken buluyoruz onları. |*
TOUS : Qu… Quoi… ?
YAJIROBE : Mais qu'est-ce que c'est que ça encore ? V'là aut' chose !
GOKU : J'ai rien compris…
TOUS : Oui, mais toi, tu es habitué à ne rien comprendre.
GOKU : Ah…
KRILIN : Tu comprends ce qu'elle dit, toi ?
GOHAN : Malgré mon intellect supérieur, je ne connais guère qu'une quinzaine de langues, et celle-ci n'est point parmi ces quinze.
KRILIN : Merde ! Pour une fois que ton intelligence pouvait servir à autre qu'à tout rendre incompréhensible ! 'Paf !' Aïe ! |Ama bu çocuk kel cüceye vurdu. Ne bu şiddet ! |**
KARINE : Je comprends toujours rien, là…
TORTUE GENIALE : Bulma ?
BULMA : Désolée, mais je suis pas polyglotte. Je suis déjà une beauté divine, une génie sans égal en toute science, ma personnalité est raffinée et exquise autant qu'insaisissable et complexe, mon humanité toucherais l'âme de la pire brute, la pureté de mon cœur est sans pareille et de plus je reste d'une extrême modestie. Mais la nature a voulu être juste en arrêtant là mes immenses qualités. Je suis donc nulle en combats et en langues.
TOUS : …
| Herkes Fransızca konuşuyor, tuhaf… Halbuki bir Türk pembe diziyi anlatmak için alındığımı sanıyordu. Bu « Namek » ve « senzus » hikayeleri beni biraz şaşırtmıstı zaten ve sandığım yerde degilmişim. Ya ben nereye gelmişim ? Az çok Fransızca’yı anlıyorum ama konuşmasını… Ajanım yanımda olsaydı bir tane çarpardım… Offf ! |
TOUS : Mais qu'est-ce qu'elle dit à la fin, et c'est qui ?
KAIO : Vous vouliez bien un nouveau narrateur, non ? Ben l'auteur vous en a fourni un. Enfin… UNE narratrice en l'occurrence…
TOUS : Mais… !!! Elle parle une autre langue !!!
KAIO : Du turc plus précisément…
BULMA : Comment tu sais ça ?
KAIO : Je suis le roi de l'univers (la partie nord seulement, ok, mais c'est déjà ça) : je connais donc toutes les langues.
GYUMAO : Oh ! Alors tu pourrais traduire, s'il te plaît ?
KAIO : Comme je ne suis pas rancunier, je veux bien, même si j'aurais des raisons de vous en vouloir de m'avoir chassé de mon nouveau poste de narrateur.
| Ya biz satırı başlamamamız mı gerek… ? |
KAIO : Bien, je traduis donc : Ou le nous la ligne est-ce que Nous ne commençons pas gerek ?
TOUS : Euh… Quoi…?

NARUTO : Bon, qu'allons-nous faire ?
TOUS : …
BULMA : Non, sérieusement, c'est qui celui-là ? Et de quoi il se mêle ?
KRILIN : Mais j'en sais rien, moi… Il est apparu comme ça, tout à coup, sur le champ de bataille, se comportant de manière bizarre…
NARUTO : Je vous rappelle que je vous ai aidé dans votre combat, et qu'à cause de ça, non seulement je me retrouve à l'hôpital avec vous mais en plus j'ai perdu tous mes fanboyz !!!!
GOHAN : Nous aider ? Vous ? Mais mon pauvre ami, un hexactinellide nous aurait été plus utile !
NARUTO | Şaşkın bir şekilde KAIO : À une forme confuse | : … … … Quoi… ? Qu'est-ce qu'il a dit… ?
KRILIN : Je sais pas, mais il t'a sûrement insulté.
GYUMAO : Mon petit-fils a toujours été incompréhensible. On sait pas vraiment comment il a pu devenir comme ça, avec les parents qu'il a…
BULMA : L'hexactinellide est une catégorie d'éponges.
NARUTO : Aaaah… D'accord… … Comment ça, une éponge ?!? Sale gosse !!!!
GOHAN : Je vous signale que le "sale gosse" pourrait aisément réduire en poudre ce qu'il vous reste de parties calciques dures… Alors je vous prie de baisser d'un ton.
NARUTO : Kê… ?
| O an Muhteşem Kaplumbağa, sinsi bir halde, uçakta Gohan’ın içtirdiği chloroform yüzünden hala bir baygın durumda olan Chichi’nin yanına yaklaşıyor. Sanki ona tuhaf şeyler yapmaya hazırlanıyor... |
KAIO : L'elle le Muhtesem mentionne une tortue, au côté Chichi'nin auquel le chloroforme qu'elle fait la boisson (Gohan'in) à l'avion devient encore halde rusé à un état inconscient approche. Comme si approuve l'étrange est préparé à faire des choses...
TOUS SAUF TORTUE GENIALE ET CHICHI : Quoi ?
YAJIROBE : Mais ça veut rien dire tes trucs à la fin !
| Evet aynen öyle. Ben de kendime ne zaman fark edeceğinizi diye soruyordum. |
KAIO : Oh ! Je fais ce que je peux ! J'ai pas trouvé de meilleur traducteur automatique !
TOUS SAUF GOKU, TORTUE GENIALE ET CHICHI : Quoi ???? Un traducteur automatique ?!?
GOKU : C'est quoi un tracteur aux tomates tiquées ?
KARINE : Je croyais qu'en tant que roi de l'univers tu connaissais toutes les langues ???
KAIO : Oui, enfin… Disons que je connais toutes les adresses des meilleurs traducteurs automatiques…
TOUS SAUF GOKU, TORTUE GENIALE ET CHICHI : Baka !!!!!!
| Ya boşuna vakit kaybedeceğinize, şu pis adamın zavallı kadına yazamıyacağım kadar yaptıklarını engelleseniz iyi olur... |
KAIO : Ou vide vous perdrez le temps, à l'histoire misérable de cet homme sale bon si que vous obstruez jusqu'à (yazamiyacagim) lequel ils font possible...
TOUS SAUF TORTUE GENIALE ET CHICHI : Quoi… ?
GOHAN : Eeeeeh ! Otez vos sales pattes de mère, espèce de vieux lubrique !
KAIO : Ah ! D'accord ! C'est ça qu'elle voulait dire…
| E evet, takip etseniz iyi olur. |
'Paf !!!!!!'
TORTUE GENIALE : Kyaaaaaah !!!!
| Ay aman tanrım ! Iğrenç ! Gohan ile Bulma Muhteşem Kaplumbagayi taciz ediyorlar. Ya ajanımın beni yolladığı bu tuhaf yer neresi ya ? |
KAIO : Oui gosh (tanrim) ! Dégoûter ! Gohan vous ne trouvez pas Muhtesem Kaplumbagayi contrariété ils sont faites. Neresi que mon agent a envoyé le je cela mange étrange ou ?
GYUMAO : Gohan, tu exagères, tu trouves pas que tu as donné trop de chloroforme à ta mère ?
GOHAN : Ah ! Non ! Je lui en ai inoculé juste la quantité suffisante pour qu'elle ne reprenne point conscience avant ma fuit… euh… mon départ pour Namek…
BULMA : Ah ! Tu te portes volontaire ?
GOHAN : Bien entendu ! Avez-vous noté de quoi elle est capable ? Ma technique de mise en stase ne fonctionnera pas toujours et je finirais par périr sous tout cet amour, certes maternel, mais néanmoins étouffant au sens littéral du terme…
KARINE : Avec Bulma et Krilin, ça en fait trois, c'est parfait. Reste plus qu'à trouver comment les y envoyer.
KRILIN & BULMA : Qui a dit qu'on était volontaire ?!?!?
TORTUE GENIALE, YAJIROBE, KARINE & GYUMAO : Nous !
GYUMAO : Et si vous y allez pas, on dira à Chichi que vous avez forcé Gohan à y aller.
KRILIN & BULMA : Et pourquoi elle vous croirait ?!? On pourrait lui dire la même chose à propos de vous !
GYUMAO : Oui, mais moi je suis son père…
KRILIN & BULMA : Gloups ! | Derin bir nefes alıyorlar, tuzağa düştüklerini biliyorlar. |
KAIO : Ils prennent la respiration profonde, au piège ils savent qu'ils tombent.
GOKU : Moi aussi je veux y aller, je veux goûter les spécialités de Na… Na… Natruc, là.
GYUMAO : Désolé, mais toi tu ressembles à une momie alors ça va pas être possible…
KARINE : Et comme je n’ai pas encore de senzus disponibles…
GOKU : Snif ! Maieeeuh…
KARINE : Bien, je disais donc : Comment vont-ils y aller ?
GOKU : En nuage supersonique, ça ne marche pas ?
TOUS SAUF CHICHI |…| : …
KRILIN : Le pire est qu’il le dit vraiment dans l’œuvre originale…
POPO : Moi, je sais.
BULMA : Kyaaaah !!! C’est qui ???
YAJIROBE : C’est rien, juste la dame de compagnie de Dieu… ‘Paf !’ Aïe !
POPO : Je suis son secrétaire, pas sa dame de compagnie !
| Gerçekten de burda şiddetliler.Bu tuhaf, yeni gelen Yajiroba kötülük etti. Bu kadarı hassas ruhum icin fazla. |
KAIO : Vraiment le burda dit intense.Ce jet peu approprié étrange et nouveau que Yajiroba (kotuluk) font. Ce (kadari) icin de l'âme sensible est beaucoup.
KRILIN : Bref ! Quelle est ton idée ?
POPO : Vous avez qu’à utiliser le vaisseau que Dieu a utilisé pour venir sur Terre.
KARINE : Et bien, voilà ! Vous avez un vaisseau ! Vous êtes contents ?
BULMA & KRILIN : Ta gueule !!!
GOHAN : Ma personne goûte, en ce qui la concerne, une extase sans pareille. Je me sentais peu à peu rongé par un sentiment d’inquiétude à l’idée que mes réserves de trichlorométhane s’épuisaient, et que je ne pourrais donc plus envoyer mère dans les bras de Morphée pendant très longtemps, vous m’en voyez donc fort soulagé.
TOUS SAUF CHICHI : Euh… Si tu le dis.

| Arkadaşlarımız sonunda Namek’e nasıl gideceklerini buldular. Dua edelim ki yolculuk belasız geçsin. |
KAIO : Nos amis que dernier Namek'e a fait qu'ils trouvent que qu'ils ne veulent pas comme. Une calamité du yolculuk de l'edelim de la prière que vous finissez.
POPO : Qu’est-ce qu’il raconte ? Et c’est quoi cette femme qui parle une langue inconnue ?
KARINE : Laisse.
GYUMAO : Faudrait voir à engager un narrateur qui parle français…
| Evet bu iyi olur.Çünkü bu deli yerde bir satır için daha fazla kalmam. Ajanımıda değiştircem. Zaten bir inek yarışmasını sunmaya göndermişti.Bir de bu beyinsiz şiddetli salakların içine attı beni. Bu ajan kovulmuştur. Ve kıçına bir dava yapıştıracam. Benimle dalga geçmek nedir anlıcak. Ah evet ! |
KAIO : Bon oui cela devient.(Cunku) je ne reste pas à cette place folle plus beaucoup pour une ligne. (Ajanimida) (degistircem). (Yarismasini) broyez déjà offre qu'elle avait envoyé.Un son cheval dit intérieur le je. Cet agent a été expulsé. Un procès (yapistiracam) postérieur. Passez une vague avec le je cela (anlicak) qui. Le soupir est oui !




* Désolé, mais je ne comprends pas ce qui est écrit.




** N'insistez pas ! Je ne comprends pas, je vous dis !









SAN999 : Je remercie une mystérieuse amie qui a écrit le texte turc durant une nuit où j'étais fort fatigué. Qui que tu sois: merci.
GOKU : Vous croyez que c'était la fée des tracteurs?
TOUS : … Quel rapport… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Lun 11 Juin - 21:13

Chapitre23 :
Le départ (Vous saviez qu'on a récemment découvert une planète dans un autre système stellaire qui ressemblerait à la terre et qui pourrait éventuellement abriter la vie ? … Comment ça "rien à voir" ?)


¦ Après bien des préparatifs nos héros préférés sont fins prêts à partir pour Namek. Nous retrouvons Krilin, Bulma, Tortue Géniale et la tortue à Kame House où le vaisseau de Dieu s'y trouve déjà. ¦
KRILIN : Tiens ! Une nouvelle narratrice ! Et en plus elle parle français et a l'air sympa ! Nous allons enfin avoir un travail de narration bien fait.
¦ Dîtes… Dîtes, M. Krilin. ¦
KRILIN : Oui. (Elle est vraiment polie !)
¦ Je… Je pourrais avoir un autographe ? Je suis votre plus grande fan. ¦
KRILIN : Oh ! Oui, biensûr ! Aaaah… Enfin de la tranquillité ! Je suis ravi de cette nouvelle narratrice !
¦ Oh ! Mon dieu ! Il se met à écrire avec le stylo et le papier que je lui ai donné ! Dîtes, vous pourriez léchez mon stylo ? ¦
KRILIN : Qu… Quoi… ?
¦ Oh ! Vous êtes si beau quand vous êtes effarés ! ¦
BULMA : Dis, au lieu de délirer, tu pourrais pas préciser que j'ai réparé cette vieille bécane et permis qu'elle puisse être utilisée par des Terriens grâce mon incommensurable génie ?
¦ Oh ! Mlle Bulma, puis-je avoir un autographe ? Je suis votre plus grande fan ! ¦
BULMA : Oh ! Comme tu es mignonne ! Tu as compris à quel point j'étais merveilleuse ! Biensûr que je t'en ferais un !
¦ Tenez voici un crayon et du papier ! … Dîtes, vous me donnez votre culotte ? ¦
'Paaaaf !'
BULMA : Ça va pas, non ?!?! Non, mais c'est quoi cette folle ?!?!?
¦ Aaaah… J'ai reçu une baffe de Mlle Bulma ! Quelle pure extase ! C'est encore mieux que je ne l'imaginais ! Jamais plus je ne me laverai la joue… ! ¦
BULMA : Elle me fait flipper, là…
KRILIN : Tu m'étonnes…

KRILIN : Hiéé… On peut vraiment partir dans l'espace avec ça, Bul…
¦ Kyyyaaah ! Mme la tortue des mers, je peux avoir votre autographe ? Je suis votre plus grande fan ! ¦
TORTUE : Euh… Désolée, mais comme j'ai des nageoires je ne peux pas écrire…
¦ Bon, alors vous pouvez me donner une de vos écailles de carapaces ? ¦
TORTUE : Quoi ?! Non, mais il en est hors de question !!! Mais… Mais… Lâche-moi ! Ça fait mal ! Aïe ! Espèce de folle !
TORTUE GENIALE : Hééé ! Laisse ma tortue tranquille ! Il n'y a que moi qui puisse la torturer !
¦ M. Tortue Géniale ! Donnez-moi un autographe, s'il vous plaîîîît ! Je suis votre plus grande fan ! ¦
KRILIN : Mais c'est la plus grande fan de tout le monde ou quoi ?
BULMA : On dirait…
¦ Dîtes M. Tortue Géniale, vous voulez faire paf paf ? ¦
BULMA, KRILIN & TORTUE : Kôôôaaaa ?!?!?!
¦ Je vois à votre saignement de nez que la réponse doit être oui…¦
KRILIN, BULMA & TORTUE : Remet ton sous-tif' !!!!
NARUTO : Dîtes, vous avez remarqué que j'étais là aussi ?
¦ Ô joie ! Ô bonheur ! Ô chance inouïe ! Je me fais frapper par mes idoles ! Je peux mourir heureuse ! ¦
KRILIN, BULMA, TORTUE GENIALE & TORTUE : Elle… Elle… Elle est flippante… !
NARUTO : Apparemment, non…
¦ Noooon ! S'il vous plaît continuez de me frappeeeeer !!! ¦
BULMA : Noooon !!! Lâche-moi, espèce de siphonnée !!!
¦ Alleeeeer ! Siouuuuplaîîît ! ¦
BULMA : J'ai dit nooon ! Mais pourquoi, c'est moi que tu colles ?! Au secours !!!
KRILIN, TORTUE GENIALE & TORTUE : …
¦ Tortue Géniale ! Venez faire paf paf ! ¦
TORTUE GENIALE : Non, je veux pas, tu me fais trop peur !
¦ Mais alleer !! Je vous donne ma culotte aussi ! ¦
TORTUE GENIALE : Je veux pas ! À l'aide !
KRILIN, BULMA & TORTUE : Mon dieu ! Elle a réussi à dégoûter Tortue Géniale…
KRILIN : Tiens ! C'est quoi là-bas ?
¦ Hein ? Kyaaaaah ! D'autres de mes idoles arrive ! Kyaaah ! Ils se posent sur l'île ! ¦
GYUMAO : Désolé d'être en retard ! C'est ça le vaisseau spatial ? C'est génial !
CHICHI : Fais attention, mon jolimoumou… ! Faudrait pas que tu abîmes ta jolie nouvelle coiffure ! Oh ! Qu'il est joli le globunet à sa maman !
TOUS : …
KRILIN : Laisse-moi devinez : tu n'avais plus de…
¦ Kyaaah ! Qu'il est choooouuuu ! M.Gohan, laissez-moi vous faire un gros câlin ! ¦
GOHAN : Mais… Hmpf ! …… h… … Q… Qui… est-ce… donc… ?
KRILIN, BULMA, TORTUE GENIALE & TORTUE : La nouvelle narratrice déjantée…
GOHAN : Je…… h… … Je vois…
¦ Oh ! Au fait ! M. Gohan, Mme Chichi, M. Gyumao, je peux avoir vos autographes ? Je suis votre plus grande fan ! ¦
GOHAN, CHICHI & GYUMAO : Euh… Si tu veux…
¦ Oh ! J'ai failli oublier : M. le vaisseau spatial namek, je pourrais avoir un autographe ? ¦
NARUTO : Vous voudriez pas plutôt le mien ? … … Bon… D'accord, je vais devoir attendre qu'on me remarque…
GOHAN : Dites-moi, ne serait-elle point légèrement dérangée ?
KRILIN, BULMA, TORTUE GENIALE & TORTUE : Complètement et définitivement !
KRILIN : Oh ! Au fait ! Hé ! Hé ! Tu as vu ? J'ai acheté une nouvelle PSP !
¦ Gohan la lui arrache des mains de façon super héroïque. Puis la jetant par terre, il la piétine majestueusement. ¦
GOHAN : Bien ! Comme cela, c'est réglé !
KRILIN : Non, mais t'es pas dingue ?!? Ma PSP… ! C'est la quatrième que je perds…
¦ Dîtes, M. Krilin, puis-je ramasser les restes pendant que vous pleurer dignement ? Cela fera une pièce de collection en plus pour mon sanctuaire en votre honneur. ¦
CHICHI : Grobichou ! Tu es méchant ! Caca prout prout ! Faut pas casser les affaires des autres ! Maman va te punir ! … Ooooh ! Non ! Mon didifour ! Maman t'aime toujours ! Faut pas avoir peur !
GOHAN : Mais quel est donc ce cinéma ? Où avez-vous donc vu jouer que je ressentais le moindre sentiment de culpabilité ? Je… Grompf ! ……… h………… Mais…… h… lâch… lâchez-moi…
CHICHI : Ooooh ! Mon pipounet ! Tu es triste ? Tu sais, maman t'aimeras toujours !
BULMA : Gohan… Pose ce couteau… !
¦ Kyaaaah ! ¦
BULMA : Et r'v'là l'aut' frappée…
¦ Mme Chichi, est-ce que je peux aussi avoir un câlinou ? ¦
TORTUE GENIALE : Complètement barge, je vous dis… Complètement barge !
CHICHI : Quoi… ?
¦ Un câliiin ! ¦
CHICHI : Mais non… je… Mais, lâche-moi !!! Lâche-moi, je te dis !
¦ Câliiiiiin !! ¦
CHICHI : À l'aiiiide ! Laisse-moi ! Pauvre folle !!
¦ Serrez-moi dans vos bras, s'il vous plaît ! ¦
CHICHI : Nooooon !!! Kyaaaaaah ! Au secours !
GOHAN : Diantre ! Serais-je en plein songe ? Non seulement cette narratrice m'a tiré des griffes de mère, mais de plus elle parvient à la terroriser ?
GYUMAO : Moi-même, son propre père, je n'y suis jamais parvenu…
GOHAN : Hâtons-nous ! Prenons la poudre d'escampette en profitant de l'occasion qu'il nous est présenté…
BULMA & KRILIN : Ok, on y va !
TORTUE GENIALE, GYUMAO & TORTUE : Ciao ! À plus ! Revenez-nous pas trop estropiés !
GOHAN, KRILIN & BULMA : Euh… Merci…
BULMA : Attachez vos ceintures !
GOHAN, KRILIN & NARUTO : Oui !
GOHAN, KRILIN & BULMA : Mais qu'est-ce que tu fous là, toi ??
NARUTO : Ah ! Vous m'avez enfin remarqué ? Et bien, comme j'ai perdu mes fanboyz, j'espère que je deviendrais plus fort sur Namek et que je ferais plein de choses héroïques, pour qu'ils reviennent.
GOHAN : Ciel ! Mais quand allez-vous comprendre que vous êtes aussi somatiquement impotent que père n'est cognitivement entropique !
NARUTO : Écoute mon pote, soit vous me prenez avec vous, soit vous ouvrez le vaisseau pour me chasser et prenez ainsi le risque que ta charmante maman entre et décide de te faire un gros "calinouchou"…
GOHAN : … Bien, partons donc vers d'autres horizons avec notre nouveau mais néanmoins inestimable fidèle compagnon !

¦ Nos amis décollent enfin pour Namek ! Quelles incroyables aventures les attendent et quels exploits légendaires vont-ils accomplir ? Ne manquez pas le prochain chapitre ! Dîtes, au fait, M. le vaisseau spatial namek, vous ne m'avez pas encore signé mon autographe… ¦
GOHAN, BULMA, KRILIN & NARUTO : La ferme ! Pauvre allumée !
KAIO : Snif ! Qu'est-ce que je vais faire maintenant que j'ai successivement perdu mon rôle de narrateur et d'interprète… ?
KRILIN : J'sais pas… Vendeur de tracteurs… ?
KAIO : Ta gueule !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Mar 12 Juin - 21:36

Chapitre 24 :
Namek (Euh… Non… Rien…)


¦ Nos grands héros finissent par arriver sur Namek au bout d'une épopée de trente-quatre jours. Aaaaaah… Quelle extase d'avoir passer autant de temps avec trois de mes idoles… ¦
GOHAN, KRILIN, BULMA & NARUTO : C'était pas réciproque !!!!
GOHAN, KRILIN & BULMA ¦ Parlant à l'autre, là, dont je connais pas le nom. ¦ : Ça te regarde pas !! Et t'es aussi imbuvable qu'elle !!!
NARUTO : Biensûr que si ça me regarde. Vous croyez que c'est agréable de voir quelqu'un d'autre que moi, adulé et d'être moi-même ignoré, après… après… ¦ L'autre semble être quelque peu ému. ¦ après avoir été abandonné par mes propres fanboyz… ? Et puis je ne vois pas en quoi je suis imbuvable !
GOHAN : Ooooh… En rien ! En rien ! Vous n'avez simplement cesser de nous rabâcher les oreilles avec vos lamentations sur vos fanboyz, pour ensuite nous assommer en nous contant dans les moindres détails votre vie dans votre village natal, votre rêve insensé de devenir Hokage, vos fréquentations… Mais surtout ce qui m'a le plus indisposé c'était vos troubles obsessionnels compulsifs à propos de ce Sasuke. À tel point, que si un jour il a le malheur de croiser ma route, je le décapite sur-le-champ.
NARUTO : Hé ! Laisse Sasuke tranquille !

¦ Tous descendent du vaisseau. ¦
NARUTO : Waaaah ! Il y a des arbres !
GOHAN, KRILIN & BULMA : … … T'en as d'autres des comme ça… ?
BULMA : Allons chercher les dragonballs tout de suite ! … Ben… Il est où le détecteur… ? Je l'avais pourtant mis dans…
¦ Hi ! Hi ! Je suis tellement heureuse, je me suis procuré un objet extrêmement rare pour ma collection ! ¦
BULMA : Rends-moi le détecteur !!!!! 'Bam !' Non, mais !
¦ Et cette fois-ci, j'ai eu droit à la massue sur le crâne ! Aaaah… C'est vraiment la plus belle période de ma vie… ¦
KRILIN ¦ me regardant tendrement ¦ : … Cette parodie est maudite, je vous dis… Mau-dite…
BULMA : Bien, voyons voir… Oh ! Regardez ! Ça marche ! Il indique l'emplacement des boules !
KRILIN : C'est vrai !
GOHAN : Le ciel soit loué !
KRILIN & BULMA : Ça y est ! Ça y est ! Wahoo ! Wahoo ! Wahoo !
¦ Hé ! Ça me va bien… ¦
KRILIN : Rends-moi ma casquette !!!
GOHAN : Et restituez-moi immédiatement mon turban !
¦ Ooooh… Donnez-les-moi ! Soyez sympas ! ¦
KRILIN & GOHAN : Nooooooon !!!
NARUTO : Dîtes, c'est quoi ça là-bas ?
GOHAN, BULMA & KRILIN : Hein ?
¦ Oh ! Mais… Mais… C'est… C'est une capsule ! ¦
GOHAN, BULMA & KRILIN : N… n… n… Noooooon !! C'est l'ennemi !!!!
¦ Kyaaaaaaaaaaaah ! Génial ! Ça veut dire que je vais rencontrer une autre de mes idoles ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaah !!! Oh ! Oui ! Battez-moi ! ¦
GOHAN, BULMA & KRILIN : Non, mais elle est pas possible, celle-là !
GOHAN : Le plus rageant est que nous ne pouvons même pas défouler notre juste courroux comme il se doit, car nous lui procurons encore plus de plaisir en la châtiant !
NARUTO : Dîtes, c'est quoi ça là-bas ?
BULMA : On vient de dire à l'instant que c'était l'ennemi… Suis un peu !
NARUTO : Non, non ! Moi, je parle de l'autre capsule.
GOHAN, BULMA & KRILIN : …
¦ Kyaaaaaaah ! Une autre idole ! … Aaaaaaaah !!! Oh ! Oui ! Lapidez-moi ! ¦
GOHAN, BULMA & KRILIN : Raaaaaaaaaaaaaaah !!!
BULMA : Mais, c'est qui celui-là ? Je croyais qu'on avait plus qu'un seul ennemi !
GOHAN : Comment le saurions-nous ?
KRILIN : Une chose est sûre, ça va mal pour nous !
SOLDATS X & Y : Bonjour !
GOHAN, BULMA & KRILIN : Aaaaaah !!!! Qu'est-ce que c'est que ça, encore !?
NARUTO : Vu leurs vêtements, m'est d'avis que ce sont encore des ennuis qui vous attendent…
GOHAN, BULMA & KRILIN : Merci, on avait compris !! Et pourquoi "vous" ?! Toi aussi t'es concerné !
¦ Dîtes, Messieurs les soldats X et Y vous voulez me signez des autographes ? Je suis votre plus grande fan ! ¦
BULMA, GOHAN, KRILIN & NARUTO : Elle va le faire combien de fois ce gag, celle-là ?!?
SOLDATS X & Y : Euh… Si vous voulez…
¦ Kyaaaaaah !! Merciiii !!! ¦
SOLDAT X : Dîtes, vous seriez pas les nouveaux arrivants inconnus que M. Freezer nous a demandé de venir éliminer ?
BULMA, GOHAN, KRILIN & NARUTO ¦ Faisant un geste de négation très artistique de la main ¦ : Nous ? Non… Pas du tout !
SOLDAT X : Mais alors que faites-vous ici ?
BULMA, GOHAN, KRILIN & NARUTO : Nous ? Ben, pareil que vous, "M. Freezer" nous a envoyé chercher " les nouveaux arrivants inconnus"… ¦ Pensant ¦ C'est qui ce "M. Freezer" ?
SOLDATS X & Y : Aaaah ! Ok ! Bonne chance, alors ! À plus !
BULMA : Ouais, merci ! À vous aussi !
KRILIN : Ciao !
¦ Les deux ravissants soldats s'en vont et disparaissent derrière une colline. ¦
NARUTO : "Ravissants soldats" ? Il faudra qu'elle m'explique où elle voit du ravissement dans ces trucs…
GOHAN : Peu importe. L'essentiel est que nous soyons soulagés de leur présence.
KRILIN : Ouf ! On a eu chaud !
BULMA : N'empêche, quels imbéciles !
¦ C'est alors que pour mon plus grand plaisir, les deux soldats reviennent en courant gracilement. ¦
SOLDATS X & Y : Vous nous prenez pour des idiots ou quoi !
GOHAN : Nous devons vous confesser que c'est effectivement le cas…
SOLDATS X & Y : Ta gueule !!! Vous pouvez pas être de l'armée de M. Freezer, vous avez pas l'uniforme !!
KRILIN : Ben, c'est-à-dire qu'on est tombé à l'eau et qu'on a mis les nôtres à sécher… Alors on a mis ce qu'on a trouvé…
SOLDATS X & Y : Menteur !!!!
GOHAN : Mazette ! Ils ne sont plus dupes…
SOLDAT X : Vous allez voir ce qu'il en coûte de se moquer de l'élite de l'armée de Freezer !!
KRILIN : Élite ? Je ne connais pas ce Freezer, mais pour moi, des soldats qu'on envoie faire de la reconnaissance sont des éclaireurs, pas des élites…
SOLDATS X & Y : T'occupe !
SOLDAT X : Bien…
SOLDAT Y : Hé ! Pourquoi c'est toujours toi qui parles tout seul ?
SOLDAT X : Bon, et bien vas-y, alors.
SOLDAT Y : Merci ! Bien, on va vous tuer !
NARUTO : Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Vous plaisantez, j'espère ? Vous croyez faire le poids contre nous ? On va vous montrer de quoi nous sommes capables !
KRILIN : "Nous" ?
GOHAN : Ciel ! On vous a pourtant suffisamment démontré votre pathétique ! Taisez-vous donc, et laissez les vrais combattants que nous sommes nous occuper de ces vauriens !
NARUTO : Grrrrr ! M'en fous d'abord ! Je me battrais aussi !
GOHAN : Comme il vous en sciera !
KRILIN, GOHAN & NARUTO : Aaaaaaah !
¦ Dieu, qu'ils sont beaux lorsqu'ils concentrent leurs énergies ! … Ah ! Oui. L'autre aussi concentre son énergie… ¦
SOLDAT Y : Qu… Qu'est-ce que c'est que ces chiffres… ?
SOLDAT X : C'est pas possible ! 1800 et 2100 !!
NARUTO ¦ … D'un air joyeux et impatient… Je dois vraiment commenter ce qu'il fait, lui… ? ¦ : Et moi ? Et moi ?
SOLDAT X : Euh… 92…
¦ L'autre tombe à la renverse... Il se relève… ¦
NARUTO : 92 ?!? Seulement ?!
KRILIN : Bon, allons-y !
GOHAN : Certes !
¦ Les deux géniaux guerriers apparaissent à vitesse divine devant les deux soldats terribles de magnificence, et ils leur décochent deux coups de poings capables de pourfendre la voûte céleste ! Malgré leur vaillance, les deux soldats sont tués et projetés sur le coup, ils meurent ainsi dignement ! … Ah ! Et, oui, l'autre prépare un truc dans sa main… ¦
NARUTO : Nyaah ! Ha ! Ha ! Ha ! Rasengan !
'Boum !'
GOHAN, KRILIN & BULMA : …
NARUTO : Pfiuu ! Heureusement que j'étais là !
GOHAN, KRILIN & BULMA : Non, mais ça va pas !!! Pourquoi t'as détruit le vaisseau ?!?
NARUTO : Ce n'est qu'un dommage collatéral. Je devais tuer l'insecte qui s'y était posé, ce devait sûrement être un complice de ces deux-là. Il voulait nous attaquer par surprise, mais j'étais là pour l'en empêcher, ne vous en faites paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!
¦ Oh ! Ils le tabassent ! Quel bol ! Je l'envie ! ¦

¦ Oh ! Non ! C'est déjà fini ! Je ne sais pas comment je vais tenir jusqu'au prochain chapitre ! Que va-t-il se passer ? Qui est ce Freezer ? (Moi, je sais ! Moi, je sais ! Mais je peux pas vous le dire.) Nos fantastiques amis vont-ils pouvoir s'en sortir ? Vont-ils rencontrer des Nameks ? Vont-ils réussir à rassembler tous les dragonballs ?Quels terribles dangers vont-ils bravement affronter ? Krilin va-t-il enfin lécher mon stylo ? Bulma me donnera-t-elle sa culotte ? ¦
BULMA : Jamais !
¦ Mais, s'il vous plaît, Mlle Bulma ! ¦
BULMA : Non !
¦ Mais, allez quoi ! ¦
BULMA : Noooon !!!!!
¦ Mais… ¦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Mer 13 Juin - 21:08

Chapitre 25 :
Kiwi (Kiwi, j'ai dit ! Pas… Oh ! Puis non ! Ce serait trop facile comme gag !)


¦ Nos formidables amis sont donc héroïquement arrivés sur Namek. Malheureusement, ils sont déjà dans un péril extrême, car ils ont vu deux capsules ennemies anamekir (ben oui, ils ne peuvent pas atterrir, ils ne sont pas sur Terre). Mais qui peut donc être dans la deuxième capsule ? Ils pensaient pourtant tous qu'il n'y avait plus qu'un seul Saiyajin. De plus, les fantastiques combattants que sont Gohan et Krilin ont vaillamment défait deux terribles adversaires dans une extraordinaire et épique bataille ! ¦
GOHAN : Mais quel genre de substance hallucinogène consommez-vous donc ?
¦ Pendant que Bulma analysait la grave situation grâce à son intellect supérieur, et qu'elle était sur le point de me donner sa culotte… ¦
BULMA : Toujours pas !!!
¦ Bah ! J'aurais essayé ! Mais je l'aurais un jour ! ¦
KRILIN : Bulma, pose ce bazooka… Rappelle-toi ce qui s'est passé, la dernière fois qu'on a tué un narrateur… On l'a eue Elle !
¦ Mais je vais de ce pas rejoindre l'une des deux capsules et ainsi obtenir un nouvel autographe ! … Ah… Et oui… J'ai failli oublier, l'autre est là aussi… ¦
NARUTO : Mon nom est Naruto !!! Et arrête de te curer le nez chaque fois que tu parles de moi ! … Hey ! Mais c'est qu'elle m'ignore ! Reviens ici !

VÉGÉTA : Kiwi se dirige par ici… Je vais pouvoir montrer ma puissance supérieure de Prince divin des Saiyajins ! Fu ! Fu ! Fu ! … C'est bizarre je sens une sorte de vent chaud dans ma nuque… … Hirk ! Mais qu'est ce c'est que ce truc humide dans mon… Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!! Mais t'es qui toi !?! Qu'est-ce que t'as à me baver dessus ?!?
¦ Allons ! Pas la peine de sursauter à l'autre bout de l'île ! N'ayez pas peur, je suis juste la nouvelle narratrice. ¦
VÉGÉTA : Ah ! Ils ont trouvé une remplaçante à l'autre malotru incapable de s'accroupir devant ma grande noblesse.
¦ Dîtes, M. Végéta, je pourrais avoir votre autographe ? Je suis votre plus grande fan ! ¦
VÉGÉTA : Aaaah… Et en plus, une narratrice qui a le sens des réalités. Qui n'admirerait pas un tel prince du combat comme moi ? Biensûr, ce sera avec plaisir que je ferai cet autographe, pauvre mortelle.
¦ Merciiii !! … Dîtes, je peux couper une mèche de vos cheveux ? C'est pour ma collection. ¦
VÉGÉTA : Hein ? Mais non !
KIWI : Hé ! Vous auriez au moins pu remarqué que j'étais déjà là…
VÉGÉTA : Keuf ! Kiwi… Qu'est-ce que tu…
¦ Kyaaaaaaaah !!! M. Kiwiiiii ! Un autographe, s'il vous plaît !!! Je suis votre plus grande fan ! ¦
KIWI : Euh… Ok…
VÉGÉTA : Je commence à me demander si elle est bien équilibrée…
KIWI : Ayo ! Ça va pas ! Ça fait maleuh !
¦ Voilà ! Mettons ce lambeau de peau de M. Kiwi dans un sachet pour ma collection. Il faut que j'en profite tant qu'il est encore entier. ¦
VÉGÉTA & KIWI : …
VÉGÉTA : Maintenant, j'en suis sûr, elle est déséquilibrée…
¦ Dîtes, M. Kiwi, je pourrais prendre un de vos globes oculaires quand M. Végéta vous aura tué ? ¦
KIWI : Ça va pas, non !!!!
VÉGÉTA : Rectification, elle n'est pas déséquilibrée… Elle est complètement névrosée…
KIWI : Bon, commençons, avant qu'elle ne décide de me dépecer.
VÉGÉTA : Niiih ! Je n'attends que ça ! Prépare-toi !
KIWI : Toi aussi !
¦ Les deux impitoyables combattants plongent alors leurs regards l'un dans l'autre, attendons une ouverture. Un fantastique combat se prépare ! ¦
KIWI : …
VÉGÉTA : …
¦ La tension est à son comble ! ¦
KIWI : La tension est à son comble… ? Mais on enfile juste nos gants pour se préparer au combat…
¦ Oui, mais vous le faîtes si extraordinairement bien ! ¦
VÉGÉTA : Décidément, on engage n'importe qui pour narrer de nos jours…
KAIO : Ça, je te le fais pas dire… !
KIWI : Huh ! C'était quoi ça ?
VÉGÉTA : Je sais pas, mais c'est une voix qui se promenait aussi sur Terre quand j'y étais… Quoi qu'il en soit, en garde !
¦ Ça y est, les deux combattants se préparent à une confrontation titanesque ! ¦
KIWI : Oh ! Et puis merde, j'ai la flemme !
¦ Végéta tombe à la renverse. ¦
VÉGÉTA : Comment ça "la flemme" ?
KIWI : Bah la flemme, quoi ! J'ai pas envie de me battre…
VÉGÉTA : Et ben, t'as pas le choix !
KIWI : On a toujours le choix. N'est-ce pas M. Freezer ?
VÉGÉTA : Quoi !?!
¦ Végéta tourne candidement la tête. Kiwi en profite alors pour s'envoler et commence à partir. ¦
VÉGÉTA : Hé ! Reviens là ! Espèce de lâche !
KIWI : Tu peux rêver ! Beuh !
¦ Il lui tire la langue tout en se tenant la paupière inférieure avec l'index, ce qui lui donne un charme fou. ¦
VÉGÉTA : Mais… Comment je fais pour montrer à tous ma toute nouvelle puissance divine, moi, si je ne peux pas te tuer ? Il faut que tout le monde puisse admirer la force du grand prince des Saiyajins !
KIWI : Débrouille-toi tout seul !
VÉGÉTA : Noooon ! Je t'en prie ! Ne pars pas ! Ne me laisse pas !
KIWI : C'est fini, Végéta ! Oublie-moi ! Tu ne me reverras plus !
VÉGÉTA : Nooooon !! Pourquoiiiiii !?!
KIWI : Comme ça… Pas envie…
VÉGÉTA : Ah ! Ok. Je comprends ! Ciao !
KIWI : N'cha !
ARALÉ NORIMAKI* : Hé ! C'est ma réplique !
VÉGÉTA : C'est qui ça ?
SEMBEI NORIMAKI* : Oh ! Je crois que nous nous sommes trompés de planète ! Désolé de vous avoir dérangés, au revoir !
¦ Toutes ces personnes débarquées d'on ne sait où montent dans une voiture qui s'envole et ils disparaissent. ¦
VÉGÉTA : Il y a vraiment des fois où je me dis qu'il se passe des choses bizarres dans cette histoire…
¦ C'est alors qu'on aperçoit au loin une capsule s'envoler et disparaître à l'horizon. ¦
VÉGÉTA : … Kiwi est vraiment parti… …
¦ Une légère brise souffle sur la plaine. ¦
VÉGÉTA : Snif ! Comment je vais faire, moi, maintenant, pour impressionner tout le monde… ? Snif ! … Hé ! Qu'est-ce que tu fais avec cette pipette… ?
¦ Et bien, je recueille vos larmes pour les mettre dans ma collection… Kyaaaaaaaaaaah !!! Oh ! Oui !!!! Continuez à me frapper ! ¦

¦ Ainsi donc après un combat absolument fabuleux tant en puissance qu'en tactique, le noble et beau Végéta parviens à terrasser son incroyablement puissant et rusé adversaire, Kiwi ! ¦
VÉGÉTA : T'as tendance à enjoliver les choses à ta manière, hein… ?




* Personnages de Dr. Slump, un autre manga d'Akira Toriyama, si vous ne connaissez pas, je vous le recommande. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Jeu 14 Juin - 23:15

Chapitre 26 :
Les nouveaux ennemis (Ben oui, on est pas dans Teletubbies… C'est pas des marguerites que les personnages vont rencontrer…)


VÉGETA : Mais tu vas arrêter de me coller, oui ?!? Ça suffit, maintenant ! Je sais qu'il y a de quoi m'admirer, mais quand même !
¦ Mais alleeeer ! M. Végéta ! Arrêtez de vous enfuir et donnez-moi une de vos mèches ! S'il vous plaîîîît ! ¦
VÉGETA : Quand je dis non, c'est non ! Espèce de dégénérée !
¦ Soyez sympa ! ¦
VEGETA : Je le suis déjà pas avec ceux qui le méritent ! Pourquoi le serais-je avec une folle à lier comme toi ???
¦ Bon ! Tant pis ! De toute façon, je dois aller ailleurs pour ce chapitre ! Je vais pouvoir obtenir des nouveaux autographes ! ¦
VEGETA : Bon débarras ! … Elle a oublié de résumer l'épisode précédent… Bah ! De toute façon, j'ai pas pu vaincre Kiwi. Ce crétin s'est enfui !

DORIA : Hum ! C'est étrange… Kiwi est… Gyek !
¦ Allons, M. Doria, ne vous enfuyez pas ! ¦
DORIA : Mais c'est qui cette folle qui m'a lécher la joue ?!?
¦ Enchantée ! Je suis la narratrice ! Je pourrais avoir un autographe ? ¦
DORIA : De quoi… ?
¦ Et vous M. Freezer ? M. Zabon ? M. le soldat Z ? M. le cadavre de Namek ? M. le… ¦
ZABON : Euh… Elle nous fait perdre du temps, là ! Et en plus je suis au soleil, ça risque de faire verdir ma peau si j'y reste trop longtemps ! Surtout qu'en plus avec les trois soleils de cette foutue planète…
¦ M. le soldat A ! … ¦
DORIA : Je te le fais pas dire ! Mes piques sur la tête sont déjà toutes violacées !
¦ M. le deuxième cadavre de Namek ! ¦
ZABON : Ah ! Oui ! Je te conseille de mettre de la crème hydratante ce soir, ça ira mieux.
¦ M. le soldat W ! … ¦
DORIA : Ça, je le fais tous les jours. Mais là ça va pas être évident. C'est que c'est dur de garder de jolies piques bien acérées et meurtrières. Ceux de ma race…
FREEZER : Mais taisez-vous donc ! Vous nous faîtes perdre encore plus de temps !
¦ M. le soldat G ! … ¦
DORIA & ZABON : Pardon !
¦ M. le soldat Q ! … ¦
ZABON : Que faisons-nous, Sa Majesté ?
¦ M. le soldat U ! … ¦
FREEZER : Et bien… Hé ! Mais qu'est-ce que c'est que ces manières ?? Pourquoi il y a juste écrit FREEZER pour annoncer que je parle ?! C'est ~SIRE~ FREEZER !
SIRE FREEZER : Voilà ! C'est mieux ! Je disais donc : en principe, c'est au narrateur d'éluder un passage trop long et inutile… Quoique ce serait peut-être mieux de mettre SA DIVINITE SUPREME FREEZER… Non ! Non ! Il faut quand même que je montre que je reste humble malgré mon statut de divinité vivante… Bref ! Donc, je vais moi-même éluder ce passage : Quelques minutes et quelques autographes plus tard. Bien ! J'attends vos rapports !
ZABON : Et bien, les soldats X et Y {Euh… Ce sont vraiment leurs noms… ?!} se sont apparemment faits tuer par les deux puissances que nous avons repérées tout à l'heure. Quant à Kiwi et Vég… Hé ! Mais rends-moi mon scooter !
¦ Nan ! ¦
ZABON : Non, mais tu vas arrêter, oui ?!?
¦ Jamais ! ¦
ZABON : Ça suffit !
¦ Graaaaaah ! ¦
ZABON : Kyaaaaaah ! Mais… Elle a failli me mordre !
SIRE FREEZER & DORIA : On a vu, oui…
¦ C'est à moi ! C'est pour ma collection ! Nyah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! ¦
DORIA & ZABON : C'est… C'est quoi ce rire de démente… ?!
SIRE FREEZER : Nous ferions mieux de nous éloigner de deux mètres…
¦ Dîtes, M. Zabon, je pourrais vous mordre pour de bon ? Histoire de goûter à votre chaire… ¦
TOUS : …
SIRE FREEZER : Vingt mètres…
¦ Ben… Pourquoi vous vous éloignez ? ¦
SIRE FREEZER : Bon ! Alors, Doria ?
DORIA : Et bien, il semblerait que Kiwi se soit enfui…
SIRE FREEZER : Comment ça, "enfui" ?
DORIA : Ben, enfui, quoi… Il avait la flemme de se battre si j'ai bien compris…
SIRE FREEZER : … C'est bon de savoir qu'on a des subordonnées fidèles… … Bon… Ce n'est pas grave… L'essentiel est que nous ayons récupéré un quatrième dragonball ! Je vais bientôt pouvoir avoir une montagne de fraises ! Fu ! Fu ! Fu ! Fu ! Fu !
ZABON : Euh… Vous vouliez pas devenir immortel… ?
SIRE FREEZER : … Euh… Oui… Juste… Je vérifiais juste si vous suiviez…
TOUS : …
DORIA : Euh… Elle fait quoi l'autre cinglée, là…
ZABON : On dirait bien qu'elle est en train d'arracher les antennes des cadavres des Nameks et qu'elle les met dans un sachet plastique…
¦ Je vais pouvoir les mettre dans du formol pour ma collection ! ¦
TOUS : Flippante…
SIRE FREEZER : Cinquante mètres… Euh… Si on s'en allait ? On n'a plus rien à faire ici. On va aller chercher un autre dragonball.
¦ Tous décollèrent majestueusement. ¦

¦ Nous avons fait connaissance avec les nouveaux ennemis surpuissants et sexys que nos divins héros vont devoir affronter ! Seront-ils à la hauteur ? Pourront-ils protéger Namek ? Pourront-ils réunir les dragonballs et ressusciter leurs amis ? Au fait, M. Freezer, je pourrais scier une de vos cornes ? C'est pour ma collection… ¦
SIRE FREEZER : … Cinquante mètres, j'ai dit… Voici une adjonction du tribunal t'interdisant de t'approcher de moi ou de mes hommes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Ven 15 Juin - 21:26

Chapitre 27:
Titre (Ben, quoi ? C'est un titre comme un autre…)


¦ Dans le chapitre précédent, j'ai pu avoir des autographes de Freezer, Zabon, Doria, Apple, les autres soldats et quelques cadavres de Nameks. J'ai de plus pu récolter le scooter de Zabon et quelques antennes de Nameks. La vie est belle… ¦
FREEZER, ZABON, DORIA, APPLE & LES AUTRES SOLDATS : … C'est quoi ce résumé à la con… ?
FREEZER : Héééé ! J'ai dit que c'était ~SIRE~ FREEZER~ !
SIRE FREEZER : Voilà ! C'est mieux.
¦ Bon ! Et bien je vais aller rejoindre Mlle Bulma et les autres ! ¦

BULMA : Voilà ! J'ai averti Tortue Géniale de ce qui se passait ici ?
KRILIN : Et qu'est-ce qu'il a dit ?
BULMA : Qu'il en avait rien à secouer et qu'il voulait retourner regarder son émission porn… euh… de fitness…
GOHAN, KRILIN & NARUTO : C'est beau la solidarité…
C-18 : Ouah ! C'est pas mal ici ! J'ai bien fait de venir !
BULMA, GOHAN & KRILIN : Qu'est-ce que tu fous là ?? On t'as déjà dit de te tirer !!!
C-18 : Ce que vous pouvez me saouler ! Vous êtes vraiment des casseurs d'ambiance ! Je voulais juste voir à quoi ressemblait Namek.
BULMA, GOHAN & KRILIN : Barre-toi !!!!
¦ Kyaaaaah ! Mlle C-18 !!!! Un autographe !!! ¦
BULMA, GOHAN, KRILIN & NARUTO : Kyaaaaaaah ! Nooooon ! Elle est revenuuuuue !!!
C-18 : Ben, qu'est-ce que vous avez ? … Biensûr que je te signe ton autographe…
¦ Kyaaaaah !!! Merciiiii !!! … Dîtes, je pourrais voir vos circuits électroniques et vous prendre une puce informatique ? C'est pour ma collection. ¦
C-18 : … … Bon ! Et bien moi, j'ai rien à faire ici, hein ! Je vais donc partir !
¦ Ben… D'accord, alors. Au revoir ! … … Pourquoi elle avait un air effrayé ? ¦
BULMA, GOHAN, KRILIN & NARUTO : À ton avis ?!?
GOHAN : Pff ! Il semblerait hélas ! que nous allons devoir nous faire à cette présence effrayante en notre sein !
NARUTO : Pfrfrf ! Il a dit "sein" ! "Notre sein" ! Ha ! Ha ! Ha !
BULMA, GOHAN & KRILIN : …
KRILIN : Nous allons aussi devoir nous habituer à cet abruti…
NARUTO : Héé !
BULMA : Mais pourquoi l'auteur nous a filé un boulet pareil… ?
NARUTO : Hé ! Je ne suis pas un boulet ! Vous ne reconnaissez même pas ma valeur !
BULMA : Tu as détruit notre vaisseau !
NARUTO : Rôôôh ! Toujours à voir le côté négatif des choses ! Aaaaaaaah !
¦ Oh ! Mon dieu ! Je passe à tabac quelqu'un avec mes idoles adorées ! C'est le plus beau jour de ma vie ! ¦
GOHAN : Saperlote ! Nous gâchera-t-elle donc toujours notre extase ?
¦ Ben, pourquoi vous arrêtez ? ¦
KRILIN : Bon ! Il faut qu'on parte ! Sinon, ce Freezer va encore nous envoyer des soldats !
NARUTO ¦ prenant un air prétentieux ¦ : Et alors ? Nous n'aurons qu'à les éliminer comme les précédents !
GOHAN & KRILIN : Toi, tu n'as rien fait !
BULMA : Bon, allons-y. En espérant qu'on trouve un Namek qui voudra bien réparer notre vaisseau…
¦ Nos amis partent donc pour se chercher un repère afin de reprendre des forces et mettre tranquillement au point un puissant stratagème pour lancer une contre-offensive. Ils se lancent donc courageusement dans un dangereux périple. Mais vous les connaissez ! Rien ne les arrête, ce sont de grands héros ! Ils marchent ainsi durant des heures sans eau ni nourriture sous les trois ardents soleils de Namek. Lorsque soudain un terrible et gigantesque dragon bicéphale avec une tête crachant du feu et une autre de l'acide et qui lançait des boules d'énergie aussi puissantes qu'une super nova leur barra la route. ¦
BULMA : Mais, qu'est-ce que tu racontes ?! C'est un bête lézard à peine plus gros que mon pouce !
KRILIN : Et cela fait à peine un quart d'heure qu'on marche !
GOHAN : Je dois par ailleurs admettre que cette planète bénéficie de conditions climatiques des plus agréables. La température n'est ni trop douce ni trop caniculaire et cette douce brise est ma foi exquise. Quant à nos provisions tant en liquide vital qu'en denrées alimentaires, notre bête de somme en transbahute à profusion.
NARUTO : Pourquoi c'est moi qui doit tout transporter !?
GOHAN : Tout bonnement pour justifier votre présence dans ce récit.
NARUTO : Grompf… Vougnagnémepayé…
BULMA : Qu'est-ce qu'il raconte ?
GOHAN : Comment pourrais-je le savoir ?
¦ Après bien de la marche, alors que Bulma est absolument épuisée et que par conséquent elle décide de me donner sa culotte. ¦
BULMA : Tu peux essayer toutes les techniques que tu veux : Je ne te donnerais pas ma culotte…
¦ Zut ! Encore raté ! Donc nos formidables héros arrivent devant un vortex mystérieux, produisant une lumière intense et un bruit prodigieux. Que vont-ils trouver derrière ? Un monstre interdimensionnel qui… ¦
KRILIN : Mais, c'est juste une grotte… !
¦ Ben, c'est une sorte de vortex… ¦
KRILIN, BULMA, GOHAN & NARUTO : …
GOHAN : Bien ! Et si nous pénétrions en ces lieux obscurs, mais néanmoins sécurisant afin d'y goûter un repos fort mérité ?
KRILIN : ?! Je sens quelque chose !
NARUTO : Ah ? Comment tu fais ? Tu n'as pas de nez…
¦ Krilin lui donne alors un majestueux coup de pied qui propulse l'autre directement dans la grotte. ¦
GOHAN : Mazette ! Mais qu'est-ce donc que ces puissances fort impressionnantes qui se dirigent vers nous ?
KRILIN : Vite, Bulma ! Il faut aller nous cacher !
¦ Ils se précipitent tous élégamment dans la grotte. ¦
NARUTO : Non, mais ça ne va pas de me frapkyaaaaaaaaaaaaaah !
¦ Ils piétinent tous l'autre. Ils restent tapis dans la grotte. C'est alors qu'on entend au loin l'air des Walkyries. Et des flashs de lumières de toutes les couleurs approchent très rapidement. ¦
SIRE FREEZER : Bon. Zabon. Doria. Pourriez-vous arrêter de chanter et de m'aveugler avec tous ces spots colorés… ? Je sais que je dois être adulé, mais là, vous m'indisposez sérieusement. Et puis, c'est un brin gênant.
DORIA : Oh ! C'est que chanter vos louanges c'est notre rôle à nous, le duo de la beauté.
ZABON : Euh… Ne nous mets dans le même panier, Doria, s'il te plaît.
SIRE FREEZER : Quoi qu'il en soit, je vous ordonne de cesser immédiatement.
ZABON & DORIA : Bien !
¦ Ils finissent par s'éloigner aussi vite qu'il se sont approchés. Ah ! Dommage ! Moi qui espérais leur prendre d'autres choses pour mes souvenirs. ¦
KRILIN : Tu… Tu as vu Gohan ?
BULMA : Moi, j'ai vu, en tout cas !
KRILIN & GOHAN : Hein !? Comment as-tu pu voir quoi que ce soit, toi ?!
BULMA : Qu'est-ce que vous croyez ? Je repère un beau mec à des milliers de kilomètres, et là, même s'il avait la peau bleue et des traits efféminés, j'en ferais bien mon quatre heures !!
KRILIN, GOHAN & NARUTO : … Perverse…
KRILIN : Au lieu de dire des conneries, tu pourrais regarder le détecteur, pour voir si ce sont bien eux qui ont les dragonballs…
BULMA : Ah ! C'est ça que vous vouliez dire… ? Et bien…
¦ Effectivement, ce sont eux qui ont les dragonballs. ¦
BULMA : Je t'ai déjà dit de me rendre le détecteur !!!
NARUTO : Bon. Et bien, on a plus qu'à aller leur casser la figure et leur reprendre les dragonballs. Bwah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
GOHAN : Diantre ! Mais c'est un vrai mégalomane ! On a beau le lui répéter, il ne saisit toujours pas son incompétence sur le plan du combat…
KRILIN : En plus, l'un d'eux au moins est plus fort que Végéta…
BULMA : Ah, oui ? Cela doit être le beau garçon de tout à l'heure, non ? Il est fort, beau, romantique, généreux et intelligent ! Oui, car en fait, il fait semblant d'être parmi les méchant. Il s'est infiltré dans le groupe afin de le détruire de l'intérieur et venger ainsi sa famille qui a été affreusement massacrée.
GOHAN, KRILIN & NARUTO : Elle le connaît même pas. C'est quoi ce délire… ? Elle fantasme complètement…
¦ Vous savez, Mlle Bulma, j'ai failli le mordre tout à l'heure. Je l'ai raté, mais j'ai quand même réussi à lui prendre une particule de peau. Vous voulez que je vous le montre. ¦
BULMA : … Non… Là, c'est trop… Même pour moi…
¦ Pourquoi vous reculez… ? ¦
GOHAN & KRILIN : Bon, bah, nous, on vous laisse, hein ! On va aller voir au village namek où ils semblaient se diriger…
NARUTO : Je vous accompagne…
BULMA : Hé ! Me laissez pas toute seule avec cette cinglée !
¦ Vous me donnez votre culotte ? ¦
BULMA : Partez pas !!!! Siouplait !!!
¦ Ils s'envolent. … L'autre s'accroche au pied de Krilin. Donc, nous disions, cette culotte… ¦
BULMA : Noooooooooooooooooooooon !!!!

¦ Ainsi, nos vaillants héros partent protéger les Nameks et se préparent à livrer une formidable bataille à l'ennemi. ¦
GOHAN & KRILIN : On va juste voir ce qui se passe…
¦ Vous saurez comment se passera cette rude bataille au prochain chapitre. ¦
GOHAN & KRILIN : …
LECTEUR : Attendez ! Avant de clore le chapitre, je voudrais comprendre quelque chose.
SAN999 : Oui, je suis à votre disposition.
LECTEUR : Oh ! L'auteur me répond en personne ! Quel honneur ! J'ai toujours voulu vous rencontrer !
SAN999 : Hu ! Hu ! Hu ! Hu ! Hu !
LECTEUR : Cela fait longtemps que je voulais vous faire une psychanalyse. On commence quand ?
SAN999 : … Bon… Dis-moi ce que tu veux…
LECTEUR : Euh… Oui ! Donc, parlez-moi de votre enfance.
SAN999 : Non ! Ce que tu demandais au départ !!
LECTEUR : Ah ! Oui ! C'est qui cet Apple qui apparaît dans l'introduction de ce chapitre, alors qu'on ne l'avait absolument pas vu au chapitre précédent ?
SAN999 : Et bien, c'est le seul homme de l'armée régulière de Freezer qui survivra à l'attaque des Nameks dans le village de Muri.
APPLE : Ouais, je suis trop fort ! Mes prouesses au combat me sauveront la vie !
SAN999 : Et qui se fera tuer par Végéta quand celui-ci se réveillera après avoir été soigné par Freezer.
APPLE : Quoi ?!?! Hé ! Je veux pas mourir !
SAN999 : Désolé, mais t'as pas le choix mon pote !
APPLE : Snif !
LECTEUR : Merci pour votre réponse. Donc, à propos de votre enfance…
SAN999 : Fiche-moi la paix !!!






Voilà, je n'ai plus de nouveau chapitres en réserve et je suis en période d'examen, alors il va falloir patienter un peu pour le chapitre 28. Désolé... ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiran
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28
Localisation : Loire
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Ven 15 Juin - 23:50

MDR ! toujours autant d'humour !

la naratrice ! Laughing

vivement la suite ! et bonne chance pour tes exams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonballuniverse.jeun.fr
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Sam 16 Juin - 0:43

Merci et merci! Que Wendy soit avec moi! flower

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RENAUD
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 25
Localisation : Loire
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Dim 1 Juil - 15:29

Super Very Happy
Vivement la suite Razz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parle-de-tout.1talk.net
San999
Saiyen
Saiyen
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Lun 2 Juil - 13:12

Et bien la voilà:





Chapitre 28 :
Le héros part au ciel (Mais non, il est pas mort… ! Cette phrase est à prendre au premier degré : Il part dans l'espace… ! Bande des betteraves…)


¦ Dans le chapitre précédent, j'ai encore échoué dans ma demande de culotte à Bulma, mais j'y parviendrais un jour, j'en suis sure. Cependant notre fantastique Krilin, notre formidable Gohan et l'autre sont courageusement partis porter secours aux Nameks. Ils vont donc héroïquement encore une fois livrer une homérique bataille ! Tandis que Bulma reste à leur quartier général afin de mettre au point l'un de ses ingénieux et formidables plans dont elle a le secret, pour la bataille qui suivra ! ¦
TOUS : Elle fantasme complètement…
¦ Nous allons, cependant, momentanément retourner sur Terre, pour voir ce qu'il s'y passe. Nous allons plus précisément nous rendre à l'hôpital où se trouve le formidable, le super héroïque, le sublime, le sexy, le délicieux, l'adorable, le merveilleux, le génialissime, le suprêmement intelligent, le… ¦
SAN999 : Oui, bon, d'accord ! Je crois que les lecteurs ont compris ! Passe à la suite !
¦ Ok. Comme vous voulez ! Donc, j'ai nommé : Goku de mon cœur (qui bondit de joie, soit dit en passant) ! ¦

GOKU : Dîtes, je pourrais avoir encore un peu à manger ? J'ai faim…
INFIRMIERE : Non… On n'est pas dans un restaurant ici. Je vous l'ai déjà dit : On ne donne à manger aux malades qu'à des heures précises…
GOKU : Ah ? … Je pourrais avoir un steak, alors ?
INFIRMIERE : Je viens de vous dire non…
GOKU : Oh ! … Et des nouilles sautées au poulet ?
INFIRMIERE : Ça suffit ! Combien de fois, devrais-je vous dire non ???
¦ Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!! Monsieur Gokuuuuuuu !!! Je peux avoir un autographe ?? Je suis votre plus grande fan !!! ¦
GOKU : T'es qui ? Et c'est quoi un oto…
¦ Vous voulez me faire pan pan ? Vous pouvez appeler le nuage supersonique ? Vous pouvez faire un kamehameha ? Vous pouvez vous transformer en Super Saiyaijin ? Vous pouvez me montrer votre bâton grandir ? Vous pouvez faire pipi dans ce pot ? (C'est pour ma collection.) Je peux vous couper une mèche de cheveux ? (Pour ma collec' aussi.) Il vous reste des résidus de queue ? Comme ça, je pourrais vous en prendre quelques poils ! ¦
GOKU : … J'ai pas tout compris. Mais tu me fais peur… Tu pourrais me lâcher… ?
¦ Bah quoi ? Je vais juste moi-même vous faire un prélèvement urin… Oh ! Mlle l'infirmière, je pourrais avoir un autographe ? Je suis votre plus grande fan ! Et vous auriez des prélèvements sanguins de M. Goku ? C'est pour… ¦
TORTUE GENIALE : Bonjour !
¦ Oh ! M. Tortue Géniale, vous voulez faire paf paf ? ¦
TORTUE GENIALE : Encore elle ! Vade retro !
¦ Ben quoi… ? ¦
GOKU : Salut !
INFIRMIERE : Monsieur… Vous voyez ce scalpel ?
TORTUE GENIALE : Euh… Oui. Pourquoi ?
INFIRMIERE : Si vous n'enlevez pas tout de suite votre main de mes fesses, je vous tranche les tendons avec, et vous ne pourrez plus jamais poser votre main nulle part…
¦ Devant l'air sadique de la magnifique infirmière, notre vénérable Maître des Tortues ne peut qu'obéir. ¦
TORTUE GENIALE : Drôle d'infirmière… Je ne croise que des femmes complètement barges ces derniers temps…
GOKU : Au fait, qu'est-ce que tu viens faire ici ?
TORTUE GENIALE : Oh ! J'ai failli oublier ! Je suis venu te dire que Bulma m'a appelé tout à l'heure…
GOKU : Ah ? Et qu'est-ce qu'elle a dit ?
TORTUE GENIALE : Je ne sais plus… Je regardais mon émission porn… euh… de fitness ! Alors j'en avais pas vraiment grand chose à faire de ce qu'elle me disait.
GOKU : Ah ? … Tu m'as apporté quelque chose à manger… ?
TORTUE GENIALE : Euh… Non…
GOKU ¦ il prend un adorable air déçu ¦ : Oooh…
¦ Un grand et grave silence s'impose alors, nos deux fantastiques héros prenant un air des plus profonds qui révèle l'extrême finesse de leur esprit. Lorsque quelqu'un interrompt ces profondes réflexions en pénétrant dans la salle. ¦
YAJIROBE : Bonjour ! Je suis venu t'amener des senz... Hé ! T'es qui toi ? Rends-moi mon sabre !
¦ Oh ! Bonjour, M. Yajirobe ! Je pourrais avoir un autographe ? Je suis votre plus grande fan ! ¦
YAJIROBE : Euh… Quoi… ? Encore une fan ? Écoute, je me suis débarrassé de fans importuns, il y a peu de temps, alors tu pourrais me laisse respirer… ?
¦ En même temps, qu'il prononce ces importants propos, il sort gracilement un senzu. ¦
GOKU : Chouette !!! À manger !!!
¦ Il fait une envolée digne du plus gracieux des signes, dirigeant sa bouche adorablement ouverte et baveuse vers l'auguste main de Yajirobe, celle qui tient un senzu, plus précisément. ¦
YAJIROBE : Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!! Non, mais ça va pas !?!? Me mange pas la maaaaain !!!
¦ Ils se mettent alors à faire une danse des plus émouvantes. Yajirobe, tenant magnifiquement Goku par la bouche, fait de grands gestes harmonieux de haut en bas avec son bras, Goku ondule alors de manière hypnotique. De plus, Yajoribe accompagne ses gestes de chants grégoriens des plus mélodieux. ¦
YAJIROBE : Aaaaaaaaaaaaaaaah !!! Ça fait maleuuuuh ! Lâche-moi, espèce de dégénéré !!
¦ Ils sont sublimes. ¦
INFIRMIERE : … Dîtes-moi, votre narratrice ne prendrait-elle pas des substances illicites… ?
TORTUE GENIALE : Je ne sais pas… Je préfère ne pas lui demander… Mais vous ne voulez vraiment pas me laisser vous tripoter… ?
INFIRMIERE : … Si je peux ensuite vous couper les tendons…
TORTUE GENIALE ¦ pensant ¦ : Décidément, j'ai pas de chance avec les femmes que je rencontre…
YAJIROBE : Tiens va chercher !
¦ Il lance le sachet de senzu d'un geste artistique. Goku va alors le chercher avec élégance. Nos deux superbes danseurs cessent donc ainsi leur spectacle. ¦ 'Clap !' 'Clap !' 'Clap !'
YAJIROBE : Pfiuuu ! Ma main est encore entière ! Aaaah… Smack ! … Hé ! Arrête d'embrasser ma main avec moi !
¦ Oh ! Pourquoi ? ¦
YAJIROBE : Parce que s'il y a des règles de politesse, c'est pas pour les chiens !
GOKU : Bien, maintenant que je suis guéri, je vais aller voir le papa de Bulma !
TORTUE GENIALE : Huh ? Pourquoi faire ?
GOKU : Mais parce que je veux aller sur Namek ! Je veux goûter leurs spécialités ! La dernière fois que le papa de Bulma est venu, je lui ai dit que j'irais avec mon nuage supersonique après ma guérison. Mais il m'a dit qu'il valait mieux qu'il me construise une vaisselle spéciale… Mais je ne comprends pas très bien en quoi ça va m'aider pour aller sur Namek…
TORTUE GENIALE : À mon avis, cela devait être "vaisseau spatial", pas "vaisselle spéciale"…
GOKU : Bon, j'y vais ! Nuage supersonique !
¦ Il saute alors sur le nuage et s'envole. Oh ! Attendez ! M. le nuage supersonique ! Un autographe ! Je suis votre plus grande fan ! ¦
TORTUE GENIALE, YAJIROBE & INFIRMIERE : … C'est pas gagné… Il a oublié de se rhabiller…
¦ Yeah ! Je suis à Capsule Corporation et j'ai obtenu les autographes de Oolon, Plume, le Dr. Brif, Mme Brif et tous leurs animaux ! Et en plus, j'ai pu prendre plein d'objets pour ma collection ! ¦
DR. BRIF : Euh… Tu pourrais me rendre le vaisseau spatial, s'il te plaît…
¦ Oooh ! Pourquoi ? ¦
DR. BRIF : Parce que c'est indispensable pour le reste de l'histoire !!
¦ Oh ! Voilà, Goku qui arrive ! ¦
DR. BRIF : Essaie pas de changer de conversation, rends-moi le vaisseau… Merci ! Grombl !
¦ Snif ! ¦
MME BRIF : Et tu pourrais me rendre mes vêtements aussi, tant que tu y es, s'il te plaît… Je sais que je suis sensée être un peu tête de linotte, mais on est dans une parodie correcte quand même…
¦ Double-snif ! ¦
GOKU : Salut !
DR. BRIF : Euh… Tu peux me dire ce que tu fous en pyjama…
GOKU : Oh ! Zut ! J'ai oublié de me changer… Cela doit être à cause de la technique du Gène Pyjama, elle doit encore faire effet…
KAIO : N'importe quoi… Et puis, c'est le Genkidama !!
GOKU : Ah ?
DR. BRIF : … Bref ! Suis-moi.
¦ Après avoir marcher quelques minutes. ¦
GOKU : Oh ! C'est ça votre vaisselle spéciale…
DR. BRIF : "Vaisselle spéciale"… ? … Ma fille a de drôles de fréquentations… Bref ! Je t'ai installé… Mince ! Comment t'expliquer pour que tu comprennes… ? Il y a un truc qui te permet d'être plus lourd pour que ton entraînement soit plus efficace. Le gros bouton vert avec écrit "marche" dessus, c'est pour mettre en marche. Ensuite tu tapes un numéro entre un et cent avec les boutons. Un, c'est très facile, cent, c'est très dur. Ensuite, tu peux appuyer sur le gros bouton rouge avec écrit "arrêt" dessus.
GOKU : Oh ! Pourquoi faire… ?
DR. BRIF : T'es le héros… T'es sensé passer ton temps à t'entraîner… Même si tu dois abandonner ta famille pour ça…
GOKU : Ah ? Bah ! Tant que j'ai pas besoin d'abandonner la nourriture…
DR. BRIF : … T'as le sens des priorités, toi, au moins…
GOKU : Oh ! Et d'ailleurs, est-ce que vous avez mis suffisamment de nourriture… ?
DR. BRIF : Oui… Ton voyage va durer six jours, alors je t'ai mis des réserves pour deux mois…
GOKU : Bon… Et bien, j'y vais !
¦ Goku entre dans le vaisseau et décolle. ¦
DR. BRIF : … Il est resté en pyjama…
¦ Dans le vaisseau. ¦
GOKU : Bon, maintenant que j'ai mangé ma ration, je vais commencer à m'entraîner…
KAIO : Oh ! Goku !
GOKU : Oh ! Maître Kaio ? Qu'est-ce qu'il y ?
KAIO : Hé ! Hé ! Hé ! J'ai des invités, devine qui ils sont ? Tu les connais bien…
GOKU : Euh… Maurice MacDonald et François-Louis Cailler** ?
KAIO : Euh… Non…
GOKU : Momofuku Ando*** et Jean Panzani**** ?
KAIO : Non !
GOKU : Hans Riegel***** et…
KAIO : Arrête de penser à la bouffe ! C'est Piccolo, Tenshinhan, Yamcha et Chaozu !
GOKU : Ooooh…
PICCOLO, YAMCHA, TENSHINHAN & CHAOZU : Prends pas cette voix déçue… !
KAIO : Bref ! J'ai quand même une question… Tu peux m'expliquer ce que c'est que cette nouvelle narratrice… ? Elle a un grain… D'abord, elle nous demande un autographe à chacun, puis elle nous demande de faire des trucs bizarres et enfin, elle nous vol… Hé ! Rends-moi mes lunettes !
PICCOLO : Touche pas à ma cape !
TENSHINHAN : Kyaaaah ! Ma ceinture !!
CHAOZU : Noooon ! N'coupe pas mon dernier ch'veu !
YAMCHA : Rends-moi mes fausses cicatrices !
BUBBLES : Woh ! Hoh ! Hoh ! Hoh ! Hoh !
¦ Aller ! Je mets tout ça dans le coffre, ce sera mieux pour les ramener chez moi. Hé ! Hé ! Ma collection s'agrandit ! ¦
KAIO : Hééééé !!! Pas touche à ma voiture !!!
GOKU : Bon… Je vais commencer à m'entraîner… Alors le gros bouton vert pour le mettre en marche… Et… Euh… Cent... C'est très très dur… Alors c'est ce qu'il faut, je suis le héros ! 'Clic !' Kyaaaaaaah ! 'Bam !' Aïe… Je suis trop… trop l… lourd… Je… Je… suis… tomb… tombé… Bobo… Je… Je peux… plus me lever…

¦ Ainsi, le plus grand des héros viendra bientôt sur Namek pour aider Gohan, Krilin et Bulma ! Il a déjà commencé un entraînement draconien ! Nul doute qu'il deviendra encore plus fantastiquement puissant ! Quant aux dignes martyrs des combats contre Nappa : Piccolo, Yamcha, Tenshinhan et Chaozu, ils ont commencé un entraînement formidable chez Kaio. Quant à moi, je vais momentanément rentrer pour ranger les nouvelles pièces de ma collection ! À bientôt ! ¦
KAIO : Je t'ai dit de me rendre ma voiture !
PICCOLO, YAMCHA, TENSHINHAN & CHAOZU : Et rends-nous tout ce que tu nous as volé !
GOKU : À l… À l'aide…




* Fondateur du MacDo
** Fondateur de la marque de chocolat "Cailler"
*** Fondateur de Nissin Food Products, la plus grande parque de ramen instantané
**** Fondateur de la marque de pâtes Panzani
***** Fondateur de la marque de bonbons Haribo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiran
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28
Localisation : Loire
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   Lun 9 Juil - 15:46

lol! lol! lol! lol!

Toujours autant d'originalité ! on ne e lasse jamais !


continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonballuniverse.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Beckett!)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» DRAGONBALL, un jeu de tir sympa (rien à voir avec dragonball Z)
» Rien à voir avec le slot mais...
» rien à voir avec le sccot
» rien à voir avec les livres, mais vraiment très beau
» rien à voir avec le CC et qui n'a rien de plaisant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Universe :: Espace culture :: Fan-fics-
Sauter vers: